Nous sommes le 25 Mai 2020 15:19




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 04 Avr 2020 13:19 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4532
Localisation: TOULOUSE
Fin septembre….

Ce WE ça va totalement vous changer….je ne vais pas partir en suivant tant bien que mal (plus souvent mal que bien) un itinéraire de Philippe Quéinnec…non pas du tout… :nonon:

Je vais essayer :mrgreen: de suivre Philippe Quéinnec lui-même… :amen: :amen:

Pour occuper un peu la première demi-journée, Philippe a accepté d’aller voir d’un peu près un petit pic qui par certains angles arrive tout de même à faire pas mal dans le paysage…la penon san martin dans la vallée de Gistain au dessus de Plan….
il a jeté un œil sur internet avant de se lancer et vu qu’un espagnol avait fait une boucle…

On part de Serveto garés devant l’église…on prend le PR très bon sentier qui descend un peu avant de remonter un peu….c’est déjà là que le flair de Philippe commence… :super:

on part dans une épingle du sentier sur une minuscule sente qui mène à des terrasses abandonnées…déjà un tout petit peu de végétation…(enfin…déjà pas mal en fait…mais rien par rapport à ce qu’on aura ensuite…)

On rejoint le pied de la falaise on met les mains sur deux mètres…et au dessus commence les joies de la montagne sauvage qui se défend… 8|

piquants en tout genre…puis végétation dense…puis très dense…puis très très dense… :(

à un endroit il y a une petite marche à franchir un peu haute pour moi (toujours ces problèmes de taille par rapport aux grands) Philippe est obligé de me tirer pour m’extraire des branches… mais d’un autre coté…être petit dans ce genre de végétation ça a aussi des avantages… :mrgreen:

enfin ça va mieux…mais on navigue toujours moi je dis au pif….Philippe il dit au flair…ça fait déjà plus construit… :happy1:

puis on tire à droite pour rejoindre le bord de l’arête…au moins on a de la vue…c’est plus facile…

la preuve Philippe m’a un peu largué…je continue à jouer avec les piquants…et puis ça y ‘est le sommet du Penon de San Martin à 1786 m avec sa croix et quand même un chouette panorama…car il est presque totalement dégagé.. :super:

On est revenu par la VN…donc en descendant la pente boisée vers l’ouest en trouvant un début de petite sente avec un cairn et la perdant en tirant à droite…

pour tomber sur une barre suivie vers la gauche ce qui nous a ramené à la sente avec un cairn et brutalement après une épingle à un excellent sentier qui est l’unique passage de la barre…il descend jusqu’aux pelouses près d’une vieille petite bâtisse, proche de la piste…

on franchit le torrent et on continue la piste avant de la laisser pour prendre le bon sentier fléché qui ramène à Serveto.

Quand même….le rapport de Philippe… :super: :super:

http://philrando.free.fr/Cotiella.html#20190928

Et depuis un espagnol a parcouru la voie normale en partant lui de Plan…
http://www.pirineos3000.com/servlet/Des ... 29070.html

la première photo montre notamment la pena depuis plan...ou la 12 aussi...


(On avait nous aussi emprunté ce sentier pour revenir à Plan depuis serveto, en ayant fait une boucle depuis Plan un peu de route puis au K11 une piste à droite et en balcon, un bon et joli sentier GR fait suite pour passer au col entre Penon San Martin et Pena de Arties sur laquelle on s’était évertué à essayer de monter….sur la carte il y a un sentier qui traverse….mais sur le terrain c’est autre chose…sommet boisé on a cherché tourné en vain…fini par trouver un bout de rocher avec un peu de vue…je déconseille le « vrai » sommet….)

http://www.pirineos3000.com/servlet/Des ... 18456.html


En regardant la photo N° 16 l’avant dernière….on s’aperçoit vite qu’on ne monte pas où l’on veut…

Donc on est passé à l’extrême droite de la grosse barre…on y voit des terrasses suspendues sur le bord…c’est celles là qu’on a rejointe….ne pas croire que le vert qu’on voit c’est de l’herbe…ce n’est que des « coussins de belle mère… » :( :mrgreen:


Revenus à la voiture on a été à la piste de Saravillo….on a mis des sous dans la boite à sous….on a perdu….on a rejoué….encore perdu toujours pas de ticket….machine tu te souviendras que tu me dois un passage gratuit… :-/


Et on est arrivé à la cabane de lavasar…pas occupée…rien si ce n’est une petite table avec juste de quoi s’asseoir à 2…. Si bien que le couple d’espagnol qui a passé la tête après avoir garé leur van juste à coté de la cabane (plat…) n’a pas insisté…2 ou 3 voitures de plus des campeurs…


************************************


Lendemain matin…

les espagnols du van ont encore passé la tête pour voir si on était encore là….mais on commençait juste à se lever….ils devaient vraiment vouloir la table….

On part tôt quand même ça dort encore dans les tentes….et on ne s’inquiète pas d’avoir le couple devant nous vu où l’on part….effectivement…les premiers isards de la journée sont rapidement pour nous…. :ange:

Ca monte assez raide…Mais Philippe ne va pas trop vite…il découvre….

On était déjà venu pour faire la boucle que feront les espagnols (dont vous pourrez voir les photos ci-après) nous on avait à l’époque aucun renseignement sur le coin…

La pente s’accentue….et on rejoint l’arête….Ca motive Philippe…elle est très facile…la distance croit entre nous…

Ca y’est Es Litas 2622 m Philippe quand j’arrive à eu le temps de faire quelques photos au calme… :super: :super:

La vue est chouette je la trouve particulièrement belle sur la punta la Picollosa et sur les stries du pico la rivereta….même si la lumière à cette heure n’est pas optimale pour les faire ressortir au mieux…

On en descend facile…jusqu’au pied d’un petit bastion….sur lequel on avait même pas eu l’idée d’essayer de monter 8|
mais qu’on avait contourné par la droite dans du terrain raide et pas commode…si bien qu’ensuite on s’était dit en voyant même de loin que ça allait être compliqué de descendre au bout….et on avait fait demi-tour pour descendre dans le versant (raide…) et atteindre le pied des aiguilles de Lavasar…. :-/

Bon là…Philippe ne se pose aucune question et part tout droit vers le bastion qu’il atteint vite fait….

Je ne suis pas lourd…..mais Philippe non plus….alors monter sur du mikado…. :ghee: :(

moi j’y vais de manière très circonspecte….bon…tout ne s’est pas écroulé…. :malin1:
j’arrive à mon tour en haut….grande victoire 2551 m…. :frime1:

faut en descendre….toujours pas très solide…si bien que Philippe m’attend pour me montrer un bloc qui semble à tort une belle prise naturelle…. :(

Plus loin ça passe facile….mais on sent bien qu’au bout du gris il y a une belle rupture de pente….
Du coup Philippe me dit qu’il va aller voir….j’attends un peu…puis au bout d’un petit moment j’entends…un « c’est bon »….

Ok je vais voir….au bout….Philippe a laissé son sac au pied d’une grosse « molaire » et prend la peine de remonter…au pied de la difficulté…gentil….mais est ce une bonne nouvelle….il m’indique de ne pas prendre le mur qu’il a descendu direct…tout lui restant dans les mains….mais de rester absolument sur le fil pour trouver du plus solide…. :aille:

Je suis cet excellent conseil et descend le truc en testant plutôt 3 fois qu’une les bouts où je m’accroche et à la vitesse du paresseux….bon me voici en bas de ce court passage…coton….quand même….ça me rappelle la descente de la brèche carrive…IIsup il a dit Philippe… :aille2:


Philippe est en forme…donc il essaye même de partir à l’assaut de la molaire…pas longtemps…c’est raide…et tout s’effrite de partout….3 ou 4 mètres et il revient… :( :(

http://www.pirineos3000.com/servlet/Des ... 25424.html

Vous allez pouvoir voir à la photo 3 que le rocher du bastion est très très fracturé….
à la photo 6 qu’au bout du gris ça va descendre
et à la photo 9 là où les espagnols ont fait demi-tour et pas nous… :mrgreen: :mrgreen: :diable:
Leur méthode n’est pas mauvaise….

Après vous pouvez arrêter momentanément les photos si vous voulez rester dans le fil de la journée…
On est revenu dans les leurs à 31 – 32

C’est leur boucle qu’on avait faite à notre premier passage (hors bastion)
La on va partir à l’assaut du « clou de la journée » on passe au col 2502 m….Ca permet de voir le couloir qu’à descendu un cador du Vtt….vers le joli ibon de plan…en se faisant filmer par un drone….

tiré de
viewtopic.php?f=7&t=16172

On va dans du neuf…mais on sent encore du pas solide…au début ça monte sans difficultés….puis on arrive à une sorte de petit éperon….

Philippe a été d’accord pour reconnaître qu’on ne pouvait pas faire le pic en traversée…donc son idée c’est de faire la pic en AR puis à partir de là de traverser tout le versant est sous le pic pour rejoindre le col suivant…. :ghee:

Autant le dire…je ne suis pas enthousiaste….faut voir la tête du versant….grosso modo…c’est traverser sur des graviers….dans du terrain exposé à très exposé….sur une très grande longueur…on ne parle pas de dizaines de mètres mais de centaines… :ghee: :(


Il y en a un qui dit sur le forum « la vieillesse est un naufrage »….il y a du vrai….je suis comme une bonne part des « vieux » au prise avec une baisse de la vision…se promener avec des doubles foyer….en fait c’est handicapant….ma vitesse sur certains terrains scabreux s’en ressent fortement…. :pleur4:

Je suis obligé de m’appliquer à regarder à deux fois où je mets les pieds…donc non seulement si on se lance dans la traversée je n’y serais pas à l’aise….contrairement à Philippe qui gambade dans ce genre de terrain à isards…mais en plus ça va être un calvaire pour lui car il va devoir m’attendre un temps infini…. :-/ :-/

Pour l’instant l’objectif c’est le pic…
je pose le sac et on reprend l’ascension on passe un petit bout par la droite de l’arête en changeant donc de versant avant de revenir à gauche pour remonter un fronton qui s’avère délicat… :(
Philippe fait un essai vers le fil avant de revenir sur la gauche où c’est un peu plus solide…ça « parpine » un peu….au dessus c’est plus facile mais toujours peu solide et on finit par arriver au sommet des puntos Royos à 2694 m…

Ca fait plaisir d’arriver en haut de celui là…je dois l’avouer….la vue est bien sur à la hauteur… :super: :super:


A regarder de plus près le pic suivant la Una…Philippe convient que de monter direct depuis le col qu’il comptait atteindre…à la lumière de la qualité du rocher que l’on vient d’avoir…et qui semble le même…va être quand même aléatoire….et décide donc d’abandonner le projet de traversée…à ma grande joie… :magic:

On redescend donc…moi tout guilleret….ce qui ne va pas nous empêcher de prendre le temps pour dé-escalader le fronton difficile on passe bien l’un après l’autre cause chute de pierres inévitables…. :(

Et faut pas se rater dans le choix des prises…la suite c’est quand même moins exposé…

Reprise du sac et retour au col 2502 m…

De là on prend dans les éboulis une merveille de trace (merci les isards) qui nous dépose sans aucune fatigue au pied des aiguilles de lavasar… :super:

Il ne reste plus qu’à reprendre l’axe de montée normal vers le Cotiella sur une portion cairnée…

Philippe va s’en éloigner de temps à autres pour trouver les lignes les moins caillouteuses…c’est un champion dans sa recherche du meilleur cheminement possible.. :amen:
on dépasse la Una….
Et on se retrouve au pied de l’endroit où il faut quitter l’axe principal pour monter vers un espèce de faux col…vague cairn…vague sente dans évidemment des éboulis quand même raide…la pente s’accentue sous la crête…

évidemment j’ai laissé le sac un peu après la bifurcation….

On arrive à la brèche 2604 m où Philippe laisse le sac….

Je ne suis pas dépaysé on y est déjà venu il y a assez longtemps…par ce vallon de Lavasar en faisant un retour ensuite par celui de la Ribereta….

j’en ai gardé le souvenir d’une montée quand même assez peu commode justement un peu après cette brèche d’un ou deux passages un peu raides avec un rocher relativement pourri…mais d’une très belle course…

On retrouve le passage après la brèche qui grimpe un peu et puis de la crête…asse vite Philippe file sur la crête…j’ai gardé mon bâton ce qui n’est pas intelligent…si bien que je vais finir par le faire tomber 3 ou 4 mètres en contrebas vers l’ouest de la crête… :pleur4: :-/

vers le final il y a un bastion à franchir…

Je ne sais pas trop où Philippe est passé…je m’y prends comme je peux en faisant notamment un pas en bascule…le genre de pas difficile à faire à la descente….et je finis par voir le sommet et y rejoindre Philippe.

Sur la Una 2719 m la vue est extraordinaire grâce à une luminosité automnale parfaite… :super: :super: :super:

On profite…puis on entame la descente…par rapport à ce bastion final, Philippe est passé plus sur la crête sur une portion qu’il juge pas si facile…comme repasser par là où je suis passé ne m’enchante guère…on va se laisser aller à prendre un cairn légèrement en contrebas dans le versant ouest comme une invite à passer par là…. :-/


Ca plonge au milieu de cailloux instables…donc Philippe passe en premier il descend 3 ou 4 mètres…disparait vers la gauche….puis j’entends dévaler des tonnes de cailloux qui partent direct dans le vide…. :ghee: :ghee:

puis ça se calme…puis un moment après j’entends ça y’est… ;)

OK…donc je descends à mon tour les premiers mètres relativement facile et je découvre le truc….

C’est un petit entonnoir qui s’arrête pour plonger à la verticale….moins gavé de cailloux….puisque il y a eu un déblayage sévère…. :aille2: :aille2:
mais forcément il en reste…le but c’est d’atteindre un petit éperon rocheux au prix d’une grande enjambée …..au dessus de l’entonnoir….sympa…encore un coup à regretter sa petite taille….par contre heureusement qu’on est sans sac… :-/ :(

Une fois le pas réussi….il reste un mur à descendre…un bon II mais avec un rocher délicieusement solide par rapport à ce qu’on a pu avoir un peu ailleurs…bon faut quand même regarder un peu à quoi on s’accroche quand même….Philippe m’attend en dessous….

A mon premier passage on n’avait surement pas négocié la descente là…je m’en serais souvenu…il doit y avoir une 4ème solution… :ange:

La suite finalement on reste plus sous la crête…Philippe toujours devant ira me récupérer (mais facilement…) mon bâton…Merci Philippe… :amen:

et on revient…à la brèche…aux sacs…

On peut manger …. :super: :super: ::d

Maintenant il reste c’est mon idée à aller visiter le vallon de Baticiellas et descendre jusqu’à la piste empruntée en voiture par le barranco de Gallines…j’ai ça en vue depuis longtemps pour moi c’est acquis…et je n’ai même eu l’idée de regarder ça une nouvelle fois… :-/ :-/


Philippe me fait confiance sur le coup et n’a pas étudié la question non plus….mais il n’est pas super enchanté par le fait qu’une fois sur la piste il faudra remonter à la voiture par un bout de piste ou le sentier dans les arbres le tout sur 500 m…de D+ :mrgreen:

Donc nous voici parti pour la descente du large vallon…Philippe y trace dans son immensité un meilleur cheminement….on arrive en bordure….isards en pagaille qui bougent bien un peu….mais pas trop…faut dire les parois au dessus sont tellement formidables que même eux ne peuvent monter…

On a vraiment l’impression d’être perdu dans un coin très très peu parcouru…pas de traces pas de cairns pas de sente…on continue à descendre….jusqu’à apercevoir la rupture de pente….c’est qu’elle est sacrément brutale…. :mrgreen:

Philippe me demande les renseignements que j’ai dessus….ben rien…. :-/
et surtout impossible de remonter dans ma mémoire d’où j’ai tiré la certitude que ça passait….le doute s’installe….tellement qu’on va prendre la décision de remonter quand on est encore vers 1900 m et pas juste à l’étranglement…. :aille:

Il faut remonter pas mal….Philippe recherche un itinéraire avec moins d’éboulis que ce qu’on a descendu…et on se sort de ce mauvais du retour….en remontant direct au seul point faible ouest du vallon….il nous conduit sur la crête entre le pic roya et le lavasar…. :super:

Vous pouvez reprendre les photos des espagnols… :ange:

Du coup on monte sur la pena lavasar 2372 m d’où il y a une belle vue sur le vallon éponyme….

Quand on y était passé on avait continué après le pic pour redescendre plus loin….

là on va faire simple on revient au col 2311 m et l’on descend vers le vallon de lavasar au plus facile pour retrouver le bon sentier cairné…et revenir facilement jusqu’à la piste et la voiture….

Bonne journée quand même….Merci Philippe… :super: :super: :amen: :amen: :amen:

http://philrando.free.fr/Cotiella.html#20190929

Si j’ai indiqué que j’étais un cancre….c’est bien que je n’avais pas révisé….j’ai vraiment été nul sur le coup… :-/ :-/ :-/ :-/ :gene2: :gene2:

pourtant Pierre Carrière n’est pas un inconnu pour nous….

Philippe et moi avons pris un pot il y a longtemps avec lui et même si on avait surtout évoqué avec lui le sentier des mines à Barossa son dada…on sait parfaitement qu’il a fait sur son site un encart spécial sur le Cotiella qu’il adore… :super:

On le sait tellement bien qu’on s’en est déjà servi pour notre venue de la »sortie des écoliers » en 2015 avec Philippe….

Comment j’ai pu ne pas éditer son croquis….et surtout ne pas me souvenir que c'était de lui que j'avais tiré la conviction que la boucle était possible... :pascontent:

Bon…faudra revenir…. :ange:
j’ai dit en son temps que la massif du Cotiella était tellement envoutant qu’il méritait une visite une fois par an… ;)
:hello: :hello:

PS : un lien sur boucle des espagnols Litas Roya Lavasar qu'on avait réalisé en 2013...
viewtopic.php?f=8&t=11551&hilit=COTIELLA#p92598

Edit
du coup en regardant les photos de Lejojoc :hello: :hello: :amen: :amen:
sur la première on voit bien la longueur de la traversée que voulait faire Philippe de l'éperon au col.... :(
et le couloir descendu par le cycliste :-/
et sur la seconde qu'arrivés au col c'était pas gagné pour rejoindre directement la Una...
LeJojoc a écrit:
Image



Les biens nommées "Es Puntons Royos" se dévoilent un peu avant le col.
Image


et sur cette dernière on voit très bien la brèche à l'extrême droite depuis laquelle on est monté à la Una


Dernière édition par dinosaure le 05 Avr 2020 09:05, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 04 Avr 2020 18:41 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 3585
Localisation: Aussonne
J'avais adoré ce massif du Cotiella ..vraiment envoutant il mérite une autre visite
Quand a Pierre Carriere je l'ai rencontré en faisant la Batoua qu'on a fini ensemble trés sympa il m'a piqué les photos de la sortie :mrgreen: ::d en me demandant bien sur...depuis on communique par mail de temps a autre

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 06 Avr 2020 16:11 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 01 Aoû 2019 13:26
Messages: 143
Merci pour cet acte 22 bis :)

Bon, en fait, être un grand montagnard, c'est aller au pif... et si ça passe tant mieux :mrgreen:

Plus sérieusement, en te lisant, c'est vraiment le truc qui parfois me laisse un sentiment bizarre les rares fois où j'ai été en montagne avec des amis bien plus montagnards que moi. L'idée d'être un gros boulet, d'avoir la trouille, de parfois se forcer à faire des trucs et prendre des risques que je n'aurai pas pris seul. C'est aussi un truc que j'avais lu sur le fait que le "groupe" peut être accidentogène en montagne (alors que ce qui est tout le temps dit : ne pas aller en montagne seul). J'aime y aller seul. Du coup, il y a sûrement des endroits où je n'irai jamais (pas bien grave), mais j'ai l'impression de moins prendre de risques, de plus maîtriser les choses. Certainement aussi que je ne progresse pas (ou très très lentement) et que j'apprends pas grand-chose.

_________________
Le Bouquetin Boiteux


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 06 Avr 2020 17:57 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 21 Fév 2009 20:50
Messages: 2507
Localisation: sud landes
Bouquetin Boiteux a écrit:
Bon, en fait, être un grand montagnard, c'est aller au pif... et si ça passe tant mieux


Partir seul
Partir en groupe
Progresser
Ne pas progresser
Prendre ou pas des risques

L'important c'est de s'éclater :ange: :ange:
Plutôt que de penser, il faut marcher....Euh...courir :P :P :P
:hello:

_________________
En la cuesta del mudo...Se callan los que coren !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 06 Avr 2020 18:43 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 01 Nov 2011 20:39
Messages: 152
J'étais parfois devant sur le terrain mais l'initiative du circuit vient intégralement de toi, je n'aurais sans doute jamais eu une l'idée d'aller sur ces sommets. Et pourtant ils méritent la visite pour compléter la découverte du massif et parcourir des vallons secrets. Ce massif est enchanteur (mais que son rocher est mauvais !). Merci de me rappeler régulièrement qu'il faut y retourner. Prochaine visite, le versant sud ?

Je dépile, j'ai plein d'actes en retard, la continuité pédagogique demande un travail monstrueux même dans l'enseignement supérieur où les étudiants sont supposés autonomes. Vivement la fin de confinement que je retrouve un rythme raisonnable de travail...


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 06 Avr 2020 19:48 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Jan 2009 22:01
Messages: 1277
Localisation: Toulouse
Béraldi écrivait que dans les Pyrénées, il y avait les hommes de sommets, les hommes de demi-sommets, les hommes qui n'aiment la montagne que dans la vallée, et enfin ceux qui ne conçoivent la montagne qu'au casino ou dans un établissement thermal (les pyrénéistes de banquet :mrgreen: ).

Dinosaure collectionne les "demi-sommets" sans nom sur la carte, avec une prédilection pour le versant sud (quand il aura épuisé le stock, le chiffre d'affaires de l'hôtellerie aragonaise et catalane s'en ressentira...), et la satisfaction de n'être dérangé (poursuivi ?) par personne (mais on peut aussi tomber sur lui sans le faire exprès !).
Je l'imagine bien, devenu très vieux (il a encore du temps devant lui), collectionner les taupinières de - de 1000 m. des pré-Pyrénées, après avoir écumé toutes les altitudes intermédiaires en-dessous de 2700 m...
:hello:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 07 Avr 2020 07:44 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 01 Aoû 2019 13:26
Messages: 143
eyra a écrit:
L'important c'est de s'éclater :ange: :ange:
Plutôt que de penser, il faut marcher....Euh...courir :P :P :P

:mrgreen: :super:

_________________
Le Bouquetin Boiteux


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 07 Avr 2020 15:38 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4532
Localisation: TOULOUSE
philrando a écrit:
Merci de me rappeler régulièrement qu'il faut y retourner. Prochaine visite, le versant sud ?

:hello: :hello: Philippe
Bien entendu que ça reste le grand absent de mes visites....
j'aurais du m'y lancer avant...car remettre quelque chose de difficile au moment où l'on est vieux...ne le rend que plus difficile...

si on regarde Pierre Carrière il donne une possibilité depuis Viu par Yali mais ils rejoignent très près du Reduno, et une que j'aurais tendance à faire dans ce sens refuge cullivert pico de las Colladetas avec retour par plana de arriba pinar negro et Besaun, mais il serait mieux pour celle là, de faire plus de crête jusqu'à Napinals 2152 m dont on peut redescendre carte alpina (une cabane à mi pente...) c'est la crête qu'on a étudié d'Entremon...
le tout sans doute faisable en une grosse journée.....

mais si on veut faire avec plus d'ampleur....on change de monde.... 8|
Viu est à 1000 m on monte presque à 3000 et il y a des distances considérables....
avec des kilomètres de crêtes en vue...
impossible de faire ça en moins de 2 jours....donc bivouac dont je ne suis pas super fan...mais là....et en plus dans un coin sans eau !!!
Sinon....si on fait confiance aux tracés sur carte alpina on doit pouvoir monter à la pena Madrid...
la suite de la crête restera une surprise jusqu'à las forcas....ensuite par contre...on va arriver au Reduno...là on connait...on dépasse Napinals pour aller jusqu'à las Brujas 1948 m
si on en croit Mendikat on peut y monter depuis la fin de la piste qui est en dessous au nord...
et on revient par la piste...qui ne doit pas être sur-fréquentée 20 km depuis laspunas....

mais quand tu te dis que sur ce dernier pic tu es à 10 km à vol d'oiseau de viu où t'attends la voiture...tu n'es pas rentré !!!

Pour l'instant je n'ai étudié que vaguement les accès....
par ceresa (depuis que la piste est payante...peut être meilleure...) pour un départ refuge ostacho
(on avait été à la Forquiella...d'où évidemment la vue sur ce versant sud est bonne....
mais ne faisant pas de photos...)
viewtopic.php?f=7&t=16211&p=149680&hilit=piste#p149680

par viu...on a garé juste après le hameau...on aurait pu continuer un tout petit peu encore tant que la piste est plate...mais après juste pour un 4X4...pour aller au refuge cullivert...

(du refuge, on s'était contenté d'aller au collado del santo et de monter sur la pointe juste à coté la Pena Blanca 1814 m...pour le plaisir de monter sur quelque chose...mais le haut du cotiella était dans les nuages...)

----Quand on pourra bouger...j'irais peut être y faire une ou deux ;) reconnaissances...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 07 Avr 2020 19:59 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 01 Nov 2011 20:39
Messages: 152
Effectivement, le circuit majeur par le sud doit être depuis Viu avec montée par la crête de la Pena Madrid ou par celle du pico de las Colladetas jusqu'au Cotiella, puis prolongation par la crête ouest jusqu'au bout, au-delà de la punta Napinal, et retour par la profonde vallée entre Cotiella et Serra Ferrera. À faire avant juillet pour bivouaquer quelque part dans l'immense Ereta de las Brujas (Entremont) quand il reste quelques plaques de neige pour avoir de l'eau. Vendu pour quand on sera libre de circuler !


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 07 Avr 2020 20:06 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 01 Nov 2011 20:39
Messages: 152
Dans le même coin : c'est possible de parcourir toute la Serra Ferrera ?
Un circuit partant de San Juan jusqu'à la Peña Montañesa ?


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 07 Avr 2020 21:26 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Jan 2009 22:01
Messages: 1277
Localisation: Toulouse
Accès à la crête (ou au collado del Santo) depuis San Juan indiqué sur Mendikat.
Une bonne partie entre la Pena Madrid et les sommets avant la Pena Montanesa semble rocheuse et découpée.
Muy largo...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 08 Avr 2020 07:58 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 01 Aoû 2019 13:26
Messages: 143
Ca a l'air vraiment superbe ce massif de Cotiella :| . Par contre, en lisant les topos de philrando, il semble qu'il n'y ait pas de sommets "faciles". Ou alors, vous les avez soigneusement évité :)

_________________
Le Bouquetin Boiteux


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 08 Avr 2020 09:06 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 3585
Localisation: Aussonne
Bouquetin Boiteux a écrit:
Ca a l'air vraiment superbe ce massif de Cotiella :| . Par contre, en lisant les topos de philrando, il semble qu'il n'y ait pas de sommets "faciles". Ou alors, vous les avez soigneusement évité :)

le Cotiella est un sommet facile et je te confirme que c'est un massif envoutant

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 08 Avr 2020 09:32 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4532
Localisation: TOULOUSE
philrando a écrit:
Dans le même coin : c'est possible de parcourir toute la Serra Ferrera ?
Un circuit partant de San Juan jusqu'à la Peña Montañesa ?

néthou a écrit:
Accès à la crête (ou au collado del Santo) depuis San Juan indiqué sur Mendikat.
Une bonne partie entre la Pena Madrid et les sommets avant la Pena Montanesa semble rocheuse et découpée.
Muy largo...

:hello: :hello:

Oui on peut….
J’ai parcouru ta bibliothèque et j’ai été étonné de voir que j’avais un ouvrage qui n’y était pas… :P
« canyons, sierras et villages du haut aragon » 2ème édition
Une collaboration franco espagnole de A. Galicia 2 Pontroué (JP et Ph) coté français F. Biarge A. Castan et S. Pallaruelo coté espagnol préfacé par audoubert…1984….

Ouvrage que je conseille plus que vivement…le titre ne parait pas beaucoup concerner la randonnée…c’est faux…

Donc non seulement les principaux canyons sont décrits….tout…absolument tout ce qui est à voir comme vieilles pierres dans les hameaux les plus reculés….est mentionné…mais il y a quasiment 70 sommets incluant des sierras décrits…Et plusieurs circuits…. :super: :super: :super:

A la page 99 « sierra Ferrera 2142 m »
"longue sierra prolongeant vers l’est la pena montanesa. Le parcours intégral étant fort long, il est préférable de n’en faire que la partie orientale. »

Peu avant la cabane une piste en mauvais état part sur la droite à travers bois 2km. Du terminus une sente conduit en 1h à la crête dont le parcours est presque horizontal. Il est possible de suivre cette crête jusqu’à un petit ensellement « le collado del santo » de là redescendre vers le nord au col culliver et rejoindre les belles prairies de départ »

« 2 h pour le parcours de la crête jusqu’au collado del santo »""

On a fait cette partie en 2 fois….
la première comme indiqué ci-dessus avec accès par la piste à la cabane (refuge ostacho) en allant donc à la tozal de selbaplana 2174 alpina (et forquialla sur ign es !!)
puis forquiella 2159…
pour revenir en arrière et tenter d’aller vers la pena madrid et laisser tomber….lappiaz pas rapide d’avancer dessus manque de temps… :-/ :pleur4:

La deuxième en partant de San juan collado del santo et crête (rigolote…un peu de végétation…itinéraire…mais pas de vraies difficultés…

retour par versant sud la estiva toledo refuge de la soma (il y a une grande piste qui coupe tout le versant visible juste en image sur visor) et reprise du sentier du matin…

Page 130 pour les circuits « pena montanesa et son piémont »

"« gravir la pena montanesa puis la tuca à l’est de cette dernière. Suivre ensuite vers l’est sud est la crête de la sierra ferrera (nombreuses brèches au début, qu’il est possible d’éviter coté sud) jusqu’au col del santo. »
« De la tuca au col del santo 2 h 30 à 3 h »"

Au fou !!! 8| :|

c’est là que tu te rends compte que tu ne peux pas faire confiance pour les horaires…
9 km à vol d’oiseau….et la mention avant pour ce qu’on à fait de 2 h…. :-/

Pour les difficultés…méfiance aussi…c’est des vieux de la vieille…il ne parle de difficultés qu’à partir du III… :mrgreen:


Après il faut s’entendre sur ce qu’on appelle sierra ferrera….
il y a la partie orientale du collado del santo…on a tenté d’y aller….même si la carte alpina ne descend pas jusque là !!! :pleur4: :mrgreen:

c’est quand même là qu’il y a un sommet à 1828 m qui s’appelle Ferrera !!! ::d :ange:

on est partis de san juan…on a pris sous le col del santo la piste jusqu’au premier virage en épingle et de là on est parti vers la crête….mode « petit » sanglier dans du piquant… :( :(

on l’a atteinte et suivie c’est une partie facile….

on a stoppé sur visor pile à l’endroit où il y a marqué sierra ferrera à 1841 m on a failli se faire foudroyer…effet blast ressenti…(coup sur la tête…) :aille2: :aille2: :ghee:

dans la seconde tu repars…d’où tu viens…et tu oublies le sommet… :( :(

je pense que jusqu’au pic ferrera ç’était facile…

des espagnols ont réussi à atteindre ce sommet depuis le hameau en dessous Foradada del toscar…
mais manifestement ils ont galéré pour y arriver pentes raides végétation….mais c’est possible…

la partie entre le col del santo et le bout où on a rejoint ne doit pas être une promenade…mais je dirais à priori qu’il est possible aussi…
Voilà voilà….


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2019 acte 22 bis
MessagePosté: 08 Avr 2020 10:32 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Jan 2009 22:01
Messages: 1277
Localisation: Toulouse
Salut Dino,

la traversée intégrale de la Sierra m'ayant aussi attiré, j'avais fouiné sur les cartes et le net. Sur OpenTopoMap, un sentier est indiqué qui monte à la crête depuis Foradada del Toscar, un petit col à 1530 m. La suite semble faisable sans problèmes jusqu'au sommet, pour peu qu'on soit équipé pour terrain épineux et "tramo jabalinero". Il y a une via ferrata équipée qui monte au sommet par le sud depuis Foradada, c'est la voie de descente qui peut être itinéraire de montée au sommet 1828 de la Sierra Ferreira.
Poursuivre jusqu'au bout du bout à la Pena Montanesa doit être interminable et nécessiter un bivouac, la partie après Forquiella et Pena Madrid étant assez découpée et rocheuse. Plus retour à Foradada...

Le Cotiella par le sud et le col de Cullivert (autre vieux projet) semble aussi tout à fait faisable par la Punta el Raso (Colladetas) et la crête en suivant par Yali et Cotielleta. J'ai aussi vu des montées par le barranco de las Neis versant ouest, tant à pied qu'à ski. Ça doit être long, mais sans problèmes techniques ou d'itinéraire.
L'arête jusqu'à Las Bruixas, c'est un beau projet, mais c'est le retour qui pose problème !
Tout ce versant sud du Cotiella et de las Brujas est immense et assez mal foutu pour les accès, à part la piste depuis Viu.
J'ai aussi longtemps cherché un accès éventuel au Cotiella par Lafortunada et le sud-ouest, mais très compliqué. La piste que tu indiques depuis Laspuna est interminable, et l'accès à Las Bruixas après pas évident. En dehors de ça, il me semble avoir vu mention d'un accès au col de Santa Isabel par le sud, mais dans un terrain à vérifier, et puis c'est tout.
:hello:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 2019 acte 1 bis ou ter...

dinosaure

6

8312

23 Déc 2019 10:48

dinosaure Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 2019 acte 2 et 2 bis....

dinosaure

0

21366

23 Déc 2019 10:35

dinosaure Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 2019 acte 3 et 3 bis....

dinosaure

2

7932

27 Jan 2020 09:34

dinosaure Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 2019 acte 4 et 4 bis....

dinosaure

1

7384

02 Fév 2020 00:39

dede Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. 2019 acte 5

dinosaure

3

7685

04 Fév 2020 16:27

dinosaure Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: