Nous sommes le 14 Aoû 2020 06:37




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 76 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le Mont Valier
MessagePosté: 12 Juil 2005 13:37 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 12 Juil 2005 13:28
Messages: 1
Localisation: Ariège
je voudrais des renseignements sur le Mont Valier son itinéraire la difficulté du parcours

_________________
elo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Juil 2005 14:20 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2003 13:51
Messages: 8157
Localisation: Eaunes (Muret)
Voie normale: pas de difficulté, c'est de la marche sur sentier jusqu'au sommet. Par contre c'est long, +1900m, il est donc conseillé de le faire sur 2 jours avec une nuit au refuge gardé des Estagnous ou un bivouac sous tente (vers l'étang Rond par exemple).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Juil 2005 14:59 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005 15:12
Messages: 837
Localisation: toulouse
élodie, les conseils de cyril sont très pertinents.
à la belle saison, l'itinéraire normal ne présente pas de difficultés particulières, si ce n'est le dénivelé.
la voie normale, passe par la vallée du ribérot, dans le couserans.
saint girons
castillon en couserans
bordes sur lez
et avant d'arriver à seintein, sur la gauche, prendre un chemin qui descend, matérialisé, s'il y est encore, par un tres vieil abri en bois.
on entre dans la vallée du ribérot.
on suit ce chemin, après avoir passé ayer, sur plusieurs kms jusqu'au terminus de la piste, ou on laisse la voiture.
le pla de la llau, j'espère bien l'orthographier...
l'itinéraire est bien balisé, on passe notamment pres de la tutte de l'ours, puis la cascade de nerech.
au bout d'environ deux heures on arrive à la cabane (non gardée) de caoussis ou j'ai dormi, dans le passé, lors de mes randos au valier.
en continuant, à moins d'une heure de marche, on arrive aux refuge des estagnous.
le sommet est au dessus.
je vais le week end prochain au valier, en empruntant un itinéraire different.
barlonguère, etangs long et rond, refuge, sommet, et retour par les etangs de milouga.
on se verra peut etre au refuge si tu fais cette rando ce we.
la meteo s'annonce assez mal, affaire à suivre.

voici le lien du refuge, tu peux les appeler et leur poser des questions, mais si tu souhaites y dormir, un conseil, reserve tout de suite, il y a sur-frequentation.



http://www.ariege.com/refuge-estagnous/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Juil 2005 15:02 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 26 Aoû 2003 16:16
Messages: 27
Localisation: Toulouse
Bonjour,

Toute la rando est détaillée sur le site. Aucune difficultée, pas besoin de poser les mains, le sentier est très bien marqué. Seul bémol, il est parfois difficile de se croiser sur une courte portion qui va du refuge des Estagnous au col du Faustin. Sinon, que du bonheur, un panorama superbe au sommet et une vue magnifique sur le Valier depuis le refuge (le couché de soleil éclairant le sommet vaut le détour). Si tu veux le faire en Aout, penser à réserver car le refuge ne désemplie pas.

Mamie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Juil 2005 17:12 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Juin 2005 09:14
Messages: 100
Localisation: ariège
Elodie cette ballade est superbe!
les conseils de nos camarades sont tout à fait exact, le coin est magnifique prend donc le temps pour faire cette ballade. Le refuge des estagnous est très bien tenu, d'ailleurs un des deux gardien (si il est encore là!) est un vrai cordon bleue.
Sinon un petit conseil: renseigne toi bien en ce qui concerne la météo car là bas il n'est pas rare qu'il fasse plus beau le soir que le matin (une fois n'est pas coutume: c'est très local). Dans ce cas tente le pic en fin d'après midi. sinon pour le retour les étangs de milouga et la vallée qui suit vallent largement le détour (renseigne toi au refuge).
voilà bonne rando.

:)


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Juil 2005 18:45 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Juin 2005 07:53
Messages: 4
Localisation: Gers
Bjr,

Nous avons fait le Mont Valier en Août 2004, étant effectivement assez long et un dénivelé important, nous avons préféré le faire sur 2 jours avec un bivouac au bord des laquettes proche du refuge des Estagnous.

Le départ est au parking (Pla de la Lau) à 930m et le sommet du Valier est à 2838m.
Il faut compter env. 4h15 hors pause du parking Pla de la Lau au refuge des Estagnous (en passant par la cascade de Nérech et la cabane des Caoussis) et env. 1h30 hors pause du refuge des Estagnous au sommet.

Pour notre part, je ne me souviens pas de difficultés particulières.

Nous avons pris notre dîner au refuge et je confirme que nous avons très bien mangé (cassoulet excellent !!).
Nous avons fait le Valier en après-midi avec un retour vers 18h00 env. au refuge. (après vérification de la météo) pour redescendre le lendemain.

C'est une très belle rando, assez sauvage comme tout le Couserans d'ailleurs dont nous sommes "amoureux" mais beaucoup de monde en juillet/aout. Beaucoup font le Valier en running, c'est impressionnant. Mais aussi quelques isards vus du refuge le soir et un magnifique coucher de soleil.

Callou 32


Image
Vallée

Image
Etang Rong et étang Long

Image
Refuge des Estagnous et le Valier
[/img]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Juil 2005 14:16 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005 15:12
Messages: 837
Localisation: toulouse
Un week end superbe, sous une météo de rêve, le grand bleu.
des images gravées dans nos mémoires, plein les yeux.
comme prévu, nous avons fait le valier en boucle en partant par la vallée de barlonguère et en revenant, le lendemain, par les étangs de milouga.
Pas mal de fatigue aussi, surtout le premier jour, compensée largement par le cadre grandiose et minéral du haut couserans.
le premier jour, nous sommes monté par le ribérot et la vallée de barlonguère, pour accéder au port de barlonguère, première étape avant de descendre sur l'étang long. Un moment pour souffler aussi, agréablement rafraîchis par une brise de montagne circulant dans ce couloir naturel.
La descente vers l'étang, pour une bonne partie, sur un névé qui s'achève (ou débute selon le sens de la rando) au pied de l'étang, s'est révélée plutôt agréable par la fraîcheur ambiante, surtout sous ce soleil de plomb, et est apparue moins périlleuse que nous ne le craignons (nous n'avions ni piolets, ni crampons. :shock:

L'étang long se longe par la gauche, sur un sentier qui se révèle parfois assez étroit ... voire aérien, sur certaines portions (équipées d'un câble), il est fortement conseillé de ne pas trébucher afin d'éviter de tester la température des eaux de ce lac, limpides mais plutôt fraîches.
Nous avons pris notre collation de la mi-journée, sur le verrou de l'étang long, surplombant ainsi l'étang rond, que nous atteindrions un peu plus tard.
Face à nous, dans un cirque grandiose, nous pouvons désormais apercevoir le refuge des estagnous, légèrement au dessus de nous, et deviner l'itinéraire emprunté par la via ferrata.

Après un repas et une halte réparateurs, nous avons entrepris la descente sur l'étang rond, (sur la berge duquel campent des randonneurs), longé par la droite, pour ensuite remonter jusqu'au refuge,.
OUF ! près de 15 heures, arrivée au refuge.
Ici et là, plusieurs randonneurs sont attablés sur la terrasse, émerveillés par le site, et sans doute un peu assommés par un soleil de plomb, sirotent leur boissons respectives. :) AAAAAAAHHHHHHHHHH !!!

Un bon coca réparateur, un peu de sucre rapide ... et quelques bulles qui nous permettraient, nous l'espérions, faciliter la poursuite de la course.
Les sacs allégés au maximum, le refuge est bien conçu, nous continuons notre route jusqu'au sommet, à un rythme peut être un plus modeste, pour ce qui me concerne, et sous le sommet qui nous domine, d'une blancheur accentuée par la lumière ambiante.
600 mètres de dénivelé nous attendent, INSPIREZ, EXPIREZ.
la montée vers le col de faustin, se déroule dans un univers minéral à souhait, une sente "callaisseuse", ou il faut parfois poser les mains, traversée d'un névé, aussi rafraîchissante que les précédentes.
Arrivés au col, nous pouvons tout à la fois, souffler un peu … et admirer le panorama qui se dessine déjà.
la partie finale ne présente aucune difficulté technique, mais la température aidant, et surtout le dénivelé positif cumulé depuis le plat de la llau, à 7.45, (2300 mètres) commencent à se faire sentir.

Au sommet, le panorama est superbe, immense, irréel…
Un couple de randonneurs profitent du panorama, à l'ombre des 2 croix :) .
séquence émotion, un ange passe.
Nous apercevons les étangs en contrebas, et l'itinéraire que nous emprunterons demain matin, après une nuit de repos au refuge.
La descente sur le refuge est assez agréable, le début de la soirée se révèle plus confortable, et la perspective du bon cassoulet et de la soupe de pain, mais aussi de l'apéritif de l'Aude qu'Isabelle a courageusement emporté dans ses bagages, qui nous attendent, à 19.30, nous redonnent un peu d'énergie.
La soirée et le repas, dégusté dans la fraîcheur réparatrice de la salle à manger, et dans la convivialité (un peu ternie, par un groupe de randonneurs un peu bruyants :x ) nous permettent d'achever une journée assez physique, demain est un autre jour.

Dimanche, je n'ai pas entendu le chant du coq, il a probablement fait les délices des randonneurs précédents, paix à son âme.
Un petit dej réparateur ( servi entre 6h et 8h) et nous poursuivons notre périple.
Nous remontons (moins de 200 mètres) au col de pécouch, au pied du valier, ou nous nous accordons une séance de bronzage relaxation méditation.
Fâce à nous, nous ne pouvons pas encore voir les étangs de milouga, apparaît un univers lunaire, rocailleux, qui s'étend, au pied du sommet et à perte de vue vers la vallée.
La descente sur les étangs, en fait sur celui qui jouxte notre chemin (que nous découvrirons un peu plus tard, et dans lequel, nous nous accorderons un bain de pied, plutôt agréable) est assez confortable.

Nous avons adopté un rythme de confort. Nous avons toute la journée devant nous, la fermeture de la route (du retour vers Toulouse), consécutive au passage du tour de france, et la beauté du cadre, propice à la contemplation, nous incitent à prendre du bon temps.
Information utile, près d'une cabane (j'ai oublié son nom), le filet d'une source (d'eau potable) s'écoule dans un abreuvoir.
Sans doute assez peu connue, cette portion de l'itinéraire, qui empruntent en partie le gr10, est semble t il assez peu fréquentée.
Nous avons croisé quelques randonneurs près des étangs de milouga ... et un marathonien, qui descendait en courant dans la vallée, la carte à la main, et un sac miniaturisé.
la descente pour rejoindre le riberot est assez longue mais sans difficulté particulière, attention cependant à ne pas glisser sur les petites pierres qui ornent la piste poussiéreuse.
Au terme de la descente, nous longeons un éboulis, et la fraîcheur toute relative, de la foret, ou la mousse sur les arbres donne un peu de verdeur à un relief qui se révèle nettement moins minéral que celui traversé plus tôt.
La piste nous permet de rejoindre le fond de la vallée et la rivière du riberot.
Nous longeons la rivière, et nous pouvons admirer, et prendre quelques clichés, les eaux impétueuses du ribérot, de belles cascades qui poursuivrons leur course au fond de la vallée.
traversée de la rivière et retour aux véhicules, la boucle est bouclée.
Nous aperçevons nos premiers touristes recherchant un peu de fraîcheur et assis sur la rive, les pieds dans l'eau, peut être des supporters du tour 2005 ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Juil 2005 17:03 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005 15:12
Messages: 837
Localisation: toulouse
précision :
la source évoquée dans mon post précédent, située à proximité d'une cabane (dont j'avais oublié le nom), est la cabane du taus.
elle est située au dessus du cap des lauses emprunté à la descente. en aval de ce cap, le chemin passe près de la cabane d'aouen.
j'ai à disposition, échantillon de la carte et des photos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Juil 2005 15:24 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Avr 2005 12:44
Messages: 313
Localisation: Toulouse
Petit conseil : je l'ai fait en septembre dernier, et comme le disent les autres, il y a toujours beaucoup de monde. Aussi, si tu ne veux pas suivre une file indienne du refuge jusqu'au sommet, leve-toi a 5h00, et grimpe a la frontale. Souvenir imprenable, je te le garantis ! Et à la descente, tu es bien content d'avoir été le premier en haut ce jour là, quand tu croises tous les autres randonneurs qui ont attendu au refuge l'heure du petit dej :wink:
On se croisera peut etre, je le refais le 30 juillet, en passant par le pic de Barlonguère, les trois comtes, et le Vallier pour finir.


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Juil 2005 13:02 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 26 Aoû 2003 16:16
Messages: 27
Localisation: Toulouse
Merci Bernard pour ce superbe récit de la boucle du Valier et respect pour les 2300 de dénivelé sans compter le négatif depuis le port de Barlonguère et la descente du sommet. J'en ai mal aux jambes rien que d'y penser :D .

Mamie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Juil 2005 19:08 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005 15:12
Messages: 837
Localisation: toulouse
merci pour tes compliments mamie, je dois reconnaitre que pour moi, ce type de course fût une premiere.
les 4 fois précédentes ou j'ai fais l'ascension du valier, par la voie normale (cabane de caoussis), je dormais en général à la cabane, pour faire le sommet le lendemain, puis redescente par le même itinéraire.
je n'ai pas calculé le dénivelé negatif, il suffit de voir la carte.
descente du port de barlonguère jusqu' à l'étang rond, puis redescente du sommet au refuge.
la journée fut bien remplie, je dois reconnaitre, comme élément de stimulation, que j'ai fait cette course en (bonnes compagnies) 4 dames, dont deux quinquas, excellentes montagnardes, je devais soigner mon standing. :)
si tu le souhaites, je peux t envoyer qq photos par mail, si une portion de l'itinéraire t'interesse notamment.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Juil 2005 09:00 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 26 Aoû 2003 16:16
Messages: 27
Localisation: Toulouse
De mémoire, je dirais -500m de balonguère jusqu'à l'étang rong et -600 du sommet au refuge. Ca, plus la montée, y a de quoi aprécier une bonne nuit de repos.

Ok pour quelques photos. Je te contacte par MP.

Merci

Mamie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Juil 2005 18:46 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005 15:12
Messages: 837
Localisation: toulouse
en fait, après vérification sur la carte, j'aime bien l'exactitude, :) ,
voici les cotes relevées :
port de barlonguères : 2400m
etang rond : 1929m


sommet : 2838
refuge : 2245


en cumulant : dénivelé négatif, 1064, tu n'es pas tombé loin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Juil 2005 20:55 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 21 Juin 2005 22:18
Messages: 8
Localisation: toulouse
moi aussi je te felicite bernard, bravo.
je voudrais aussi voir des photos, si tu en as de disponibles ici.
je te contacte par mp.
bye


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Juil 2005 19:42 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 21 Juin 2005 22:18
Messages: 8
Localisation: toulouse
bonjour, je voudrais avoir des indications sur la difficulté du montvalier.
j'ai réalisé l'ascension du crabère il y a quelques années, je voudrais savoir si celle du valier est de meme nature.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 76 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. mont valier

nounours

2

3119

15 Juil 2007 18:16

bernard Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mont Valier

jch

5

4870

30 Nov 2007 16:57

jch Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mont Valier

Rennet

9

6023

29 Avr 2008 13:54

Rennet Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mont Valier

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

blacs33

22

5639

19 Fév 2018 09:51

tarlack Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Mont Valier

gber85

12

6692

04 Nov 2013 21:33

gber85 Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: