Nous sommes le 09 Mar 2021 01:04




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 23 Mai 2015 19:27 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 8315
Localisation: Saillagouse
C'est très étonnant ce que tu racontes car les symptômes que tu évoques (notamment les vomissements) évoquent plus l’œdème cérébral que l’œdème pulmonaire.

Franchement tu devrais foncer voir ton médecin car même si le MAM peut commencer à n'importe quelle altitude c'est très rare vers 2000m. C'est d'ailleurs pour ça que la pressurisation des avions est aux alentours de 1800m/2000m.
Il y a peut être une autre raison (c'est tout dans la tête......).

Non il n'y a pas de relation entre la manière de respirer et le MAM au sens où le MAM peut se déclencher chez n'importe qui (Hillary a eu un MAM aigu dans les Alpes à 4000m après l'Everest).
C'est à la fois une question de personne et de circonstances.

En revanche, le fait de prendre son temps (et pas seulement pour respirer) limite les symptômes du mal non aigu.

En clair la première fois que je suis allé dans l'Himalaya à 28a j'ai eu des maux de tête quasi permanents (c'est normal) et des vertiges à chaque fois que je me penchais et je me relevais. Lorsque j'ai eu compris qu'il fallait juste prendre son temps pour planter et enlever les sardines de la tente au dessus de 4000m les vertiges ont disparu !
Quant aux maux de tête 3 Aspegic 500 répartis dans la journée ont suffi à les faire disparaître.
Souvent les gens jeunes souffrent plus du MAM probablement parce qu'ils se gèrent moins bien.

Aujourd'hui l'aspirine n'est plus à la mode et on recommande plutôt le paracétamol qui, chez moi, fait beaucoup moins effet.

Je prends l'aspirine systématiquement au dessus de 4000m sans attendre d'avoir mal.

Par la suite j'ai gardé ce régime et je suis allé à quasi 6900m sans souffrir.

Attention sans souffrir ne veut pas dire en pleine forme ! Je me suis fait gonfler n fois en altitude par des gens qui se plaignaient tout le temps que ci et que ça......
Dans la réalité on se sent rarement bien, entre les maux de tête, les vertiges, un peu d’œdème aux articulations plus les problèmes liés à l'inconfort (tourista, ophtalmie pour ceux qui ont de mauvaises lunettes,....) !
Il faut gérer sa "douleur".
Plus précisément, au delà de 4500m/5000m il faut accepter de se sentir diminué. Dans notre société de fous c'est quelque chose que la plupart des gens n'acceptent pas et donc soit ils font ch... soit ils renoncent (soit les deux !).


Enfin, l'idée qu'il faut arriver au top de sa forme est souvent absurde (évidemment il ne faut pas arriver malade). Au dessus de 5000m on ne vit plus que sur ses réserves donc il vaut mieux en avoir ! d'ailleurs les gens trop affûtés souffrent souvent du froid. Donc pas la peine d'arriver aiguisé comme une lame, il faut juste arriver en forme.
De plus les treks type vallée de la Markha (zé zoli le Ladakh !) sont plutôt faciles quand on vient des Pyrénées (montagne souvent plus rude pour le randonneur que les Alpes qui, elles, sont plus techniques).


Globalement une bonne marche d'approche, boire beaucoup, éviter la bouffe douteuse, prendre son aspirine ou son doliprane et faire le plein de bonne humeur ça suffit dans 99% des cas !

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 23 Mai 2015 20:20 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 19 Avr 2015 05:41
Messages: 934
Localisation: 31
Dalmatien a écrit:
C'est très étonnant ce que tu racontes car les symptômes que tu évoques (notamment les vomissements) évoquent plus l’œdème cérébral que l’œdème pulmonaire.


Hum, sécuritaire on disait. :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 24 Mai 2015 12:57 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 25 Mar 2008 21:37
Messages: 417
Localisation: Nantes
Merci Dalmatien pour ce très intérressant partage d'expérience. Ma fille médecin qui a fait un DU de médecine tropicale et étudié le MaM (hé oui, la plupart des montagnes les plus hautes sont entre les tropiques !!!) m'a dit hier soir la même chose : pas de lien entre respiration et MaM.
Finalement, ce que tu dis est la sagesse même : prendre son temps. Ici bas c'est pareil au fond, si on estimait le nombre de maladies qui sont dues au fait que l'on fait plein de choses précipitamment ...!
Ne pas fixer sur la douleur est aussi un exercice qui fait diminuer la douleur, plus on lui accorde d'attention, plus elle prend de place et donc de volume. Bien sûr, il ne faut pas négliger non plus les alertes du corps, il y a un équilibre à trouver, ce n'est pas forcément facile.

_________________
Penser pour ne pas être pensé


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 07:31 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 17 Déc 2013 09:28
Messages: 1304
Merci pour le retour très détaillé ! :super:

Par contre comme je disais, à 2000m je n'ai aucun soucis. Pour l'anecdote, par curiosité j'avais regardé mon altimètre dans l'avion, il mettait 2200m en plein vol...Au réglage près ca colle avec ce que tu dis :mrgreen:

Par contre que tu me parles d'oedème cérébral pour les vomissements m'inquiète un peu...pour l'aspirine, j'ai toujours de l'aspirine à croquer sur moi en montagne, pour le MaM d'une part et parce que je suis un migraineux patenté :aille2: . J'en avais pris le matin, ca avait diminué le mal de tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 09:01 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 8315
Localisation: Saillagouse
NB je ne suis pas médecin mais je me suis beaucoup intéressé au MAM et à la santé en haute altitude afin de me gérer au mieux dans l'Himalaya les Andes et même les Alpes où le plus haut refuge est à 4700m (et quand j'y suis allé il avait justement des expériences sur le MAM).

Si tu es migraineux j'imagine que tu as passé des consultations spécialisées avec les examens qui vont avec (IRM entre autres).
En effet il faut éviter de confondre causes et conséquences (ça s'apprenait au collège,... avant... ! )
L'altitude peut être un facteur déclenchant de la migraine et donc tu n'as peut être pas le MAM mais simplement une migraine carabinée (les nausées peuvent accompagner des migraines violentes).
D'autant plus que le mal des montagnes peut prendre n'importe qui à n'importe quelle altitude significative, le fait que ce soit systématique est plus étonnant.

Avant de partir aussi loin tu devrais quand même vérifier de façon approfondie.

Les médecins d'expédition se calent en général sur trois symptômes :
Migraines résistantes à l'aspirine (pas plus de 3g d'aspirine par jour)
Nausées
Œdème (gonflement des articulations et/ou du visage)

Si on en a deux sur les trois il faut redescendre rapidement, si on en a 3 c'est plus qu'urgent et le caisson hyperbare peut être utile (quand on sait le faire marcher, ce qui n'est généralement pas le cas, car c'est subtil et précis !)

J'ai malgré tout souvent vu, lorsqu'il n'y a pas de médecin dans les clients, nombre d'auto-diagnostic de MAM entièrement faux (mais que les gens ne voulaient pas admettre) notamment :
Insolation (un blond albinos ayant marché toute la journée à 4000m au Zanskar sans casquette ni chapeau, bras découvert et avec des lunettes styles rayban, alors que moi, brun et bronzé, je n'avais que le bout du nez découvert, et encore, couvert de crème solaire !). Le soir il prétendait avoir le paludisme ou le MAM (c'est quand même assez différent) alors qu'il avait juste une insolation (véridique !).

Opthalmie (lunettes inadaptées d'où maux de tête et sensation de devenir aveugle) re-véridique

Bronchite (classique lorsque l'on dort dans les Lodges du Népal, c'est difficile de ne pas attraper un virus, du coup je pref toujours dormir sous ma tente). Rien à voir avec un œdème pulmonaire et pourtant qu'est-ce qu'il m'a fait ch.... celui-là ! véridique ter !


PS la feuille de coca utilisé dans les Andes a finalement des effets assez proches de l'aspirine mais aux doses où les occidentaux les prennent cela a peu d'effets réels mais comme on pense s'être soigné (et en plus de façon écologique !) on a bonne conscience et on pense moins à la douleur. :mrgreen:

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 09:24 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 17 Déc 2013 09:28
Messages: 1304
Je ne penche pas trop pour la migraine comme cause primaire pour plusieurs raisons :

- Intensité du mal de crâne comparés à la violence des symptomes qui seraient secondaires : le mal de crane n'etait rien comparé aux céphalées des migraines ophtalmiques que je peux faire des fois, où seuls le silence, le noir, de la bouffe et de la flotte agissent, et où tout est insupportable.
- Différences de symptomes secondaires : aux stades vraiment avancés de migraine, j'ai des symptomes que je n'ai pas là : de forts picotements dans les membres (comme des fourmis), qui parfois remontent jusqu'au thorax, des déformations de la vision, mais c'est vraiment rare et ca n'arrive que lorsque j'attends trop avant de me mettre dans le noir. Je ne me souviens pas d'avoir vomi à cause de migraines, et ce n'est pas le même genre d'état de faiblesse (avec une migraine je veux me coucher, mais je ne suis pas faible musculairement).
- Corrélation altitude/état de forme : elle est vraiment flagrante : revenu aux oulettes de gaube j'étais comme neuf, alors que je me suis trainé toute la journée, et l'aspirine remontait à plus de 6h avant !

Par contre, un truc que tu dis me fais tilter : je ne bois pas énormément (pas assez, même) en montagne, et il n'est pas rare que je ne mange pas beaucoup non plus, non pas parce que je me prive, mais parce que je n'ai en général pas faim du tout. Peut-etre que conjugué avec un peu moins d'oxygène et un effort physique soutenu, mon corps me dit juste qu'il en a marre d'etre pressé comme un citron.... :nonon:

Pour les examens précis pour la migraine, je n'en ai pas fait. Je sais les detecter assez tôt (une sorte d'instinct de survie :D), ainsi que les circonstances qui les favorisent. Qu'est-ce-que ca m'apporterait ?

En tout cas dès que j'arrive à joindre mon médecin, je me renseigne plus avant sur le sujet !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 10:21 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 8315
Localisation: Saillagouse
A toi de voir, on sait assez bien aujourd'hui donner les bons médicaments face à une migraine bien diagnostiquée.

je sors d'un épisode de maux de tête violents dont, après examen, (IRM et autres) les causes sont simples :
Hypertension
Arthrose cervicale

Tout ça se soigne très bien et je n'ai plus aucune migraine ! en attendant mon médecin craignait, lui, une tumeur au cerveau !

Il est sûr que si tu ne bois pas tu aggraves ton risque de MAM de façon exponentielle tous les médecins d'expédition te le diront (enfin, en général ils te disent : "il faut pisser clair" c'est moins élégant! ).
En revanche manger, n'est pas absolument nécessaire il faut suivre son corps car si tu n'arrives pas à assimiler ce que tu manges le résultat est pire.

Pour ça j'ai une anecdote :
AU Mera Peak et trois cols on vit largement au dessus de 5000m et donc on fait un sommet à 6500m et 3 cols à plus de 6000m.
Je suis parti avec un guide français qui n'était encore jamais monté aussi haut, alors que j'étais déjà allé à 6900 (je reste un pur randonneur qui sait se servir de son piolet et de ses crampons et pas du tout un alpiniste !).
Avant de partir pour le sommet du Mera Peak il nous dit : "les gars, il faut manger sinon vous allez tomber". Or je sais que, au delà de 5500m je ne peux rien avaler d'autre que du liquide, j'ai donc refusé et j'ai fait comme je le sentais alors que lui, à 3h du matin a pris son petit déjeuner en se forçant.

Nous sommes partis en pleine nuit, il menait la première cordée, je menais la deuxième (juste avec un autre client sur ma corde) et le sirdar menait la troisième.
A un moment il y a un joli mur neige/glace, facile mais qui demande un bon effort.
Quand je suis sorti de ce mur, j'ai vu le guide à genoux en train de vomir tout ce qu'il avait mangé.
J'ai jeté un coup d’œil et j'ai continué (éviter de s'arrêter à 5h du matin dans le froid si ce n'est pas indispensable !). J'entendais derrière moi des gargouillis et le guide hoquetant "attendez-moi". Il ne m'a rattrapé que juste avant le petit mur final du sommet (et oui quand on fait la trace on avance moins vite !).
Il a passé le reste du trek à me regarder en disant "c'est la première fois que je me fais larguer par un client !"

PS méfie toi du médecin de ville qui, en général, ne connait rien mais alors rien, au MAM.

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 10:28 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 17 Déc 2013 09:28
Messages: 1304
Ok pour les migraines ! :)

S'il est médecin du sport ca aide ? De toute facon faut que je le vois pour autre chose, et s'il ne me satisfait pas tu connais un médecin qui s'y connaisse sur Toulouse ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 10:41 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 8315
Localisation: Saillagouse
Le problème avec un médecin du sport c'est qu'il faut qu'il soit réellement spécialisé dans la montagne, le plus souvent (surtout à Toulouse !), ils sont spécialisé dans les traumatismes genoux/épaules/chevilles !

Pour les migraines il y a tout ce qu'il faut à Purpan il me semble.

Cela fait longtemps que je n'habite plus à Toulouse donc je n'ai pas de référence en médecin mais peut-être que quelqu'un ici en connait un.

En cherchant je t'ai trouvé ça sur le site de la FFME qui me parait être exactement ce que tu cherches :

Toulouse
Hôpital Larrey
Explorations fonctionnelles respiratoires et médecine du sport
Dr Fabien Pillard Tel 05 67 77 16 98
Consultation de médecine de montagne et d’altitude, Tests en hypoxie

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 10:47 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 17 Déc 2013 09:28
Messages: 1304
rhooo, on serait pas en public je dirais que tu es un amour ! :coeur: :coeur: mais on est en public... :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 11:04 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 8315
Localisation: Saillagouse
oui restons platoniques !

En plus les émotions fortes risquent de te déclencher une migraine

:mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3:

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 25 Mai 2015 11:06 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 17 Déc 2013 09:28
Messages: 1304
:mdr3: :mdr3: Du coup ca restera platonique : "pas ce soir, j'ai la migraine" :mdr3: :mdr3:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 29 Mai 2015 05:44 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2010 16:53
Messages: 407
Localisation: pau
bonjour
je viens de suivre ce fil et je dois dire que cela me laisse perplexe en tant que médecin et "alpipyrénéiste"

d'abord un bon résumé du MAM
http://www.ffme.fr/uploads/medical/docu ... ntagne.pdf

ensuite j'ai constaté qu'effectivement il y a une "acclimatation" à l'altitude dèjà dans nos montagnes pyrénéennes , autour du chiffre 3000 m survient une baisse significative de la teneur en oxygène de l'air , cette baisse se ressent différemment d'un individu à l'autre en fonction de son entrainement , des conditions météo , bien évidemment de l'hydratation/nourriture

on ressent cette "hypoxie" notamment dans les portions "plates" en altitude(plateau glaciaire du vignemale , corniche supérieure de gavarnie , col coroné) ou l'on est "tenté" de marcher "normalement" comme à plat en plaine et ou on s'essouffle plus vite .

enfin la tolérance à l'altitude est vraiment individuelle mais dans tes observations personnelles tu ne dis rien (et c'est normal) de ton age/antécédents , il faut donc se rapprocher d'un spécialiste de la médecine du sport qui ait une bonne connaissance de la montagne , le risque étant de passer à coté d'une "pathologie" qui se révèle en montagne et qui ne soit pas un MAM


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 29 Mai 2015 06:39 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 8315
Localisation: Saillagouse
jim64 a écrit:
il faut donc se rapprocher d'un spécialiste de la médecine du sport qui ait une bonne connaissance de la montagne , le risque étant de passer à coté d'une "pathologie" qui se révèle en montagne et qui ne soit pas un MAM


Je suis heureux qu'un professionnel te dise ça.

N'oublie pas que l'on par toujours de là où on est faible, donc la tête dans ton cas (remarque, de ce point de vue là tu n'es pas le seul qui est faible par là :mdr3: :mdr3: :mdr3: :mdr3: ) !

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Mal aigu des montagnes
MessagePosté: 29 Mai 2015 07:24 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 3979
Localisation: Aussonne
trés intéressant le pdf merci ...

c'est vrai que c'est sur le plat que j'avais le plus souffert en faisant l'Aneto ou le Vignemale

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. surfréquentation dans les montagnes

Paul09

1

3684

26 Fév 2004 08:39

stephane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. techniques des sports de montagnes

sparda

1

2484

13 Mar 2008 09:02

Jacques31 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. un homme, une aile, des montagnes ....

laurence

6

3729

28 Nov 2011 00:25

tine09 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Neige en Montagnes pyrénées...

maghu

7

4630

18 Fév 2013 07:35

Chrystel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Protégeons la forêt de nos montagnes

Lanouxcerdan

7

2077

02 Sep 2020 17:58

Lanouxcerdan Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: