Nous sommes le 21 Jan 2021 15:38




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 222 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 ... 15  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 23 Nov 2020 08:23 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 8298
Localisation: Saillagouse
Ps j'ai posté le projet sur 3 groupes Facebook sur les Pyrénées

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 23 Nov 2020 10:37 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
Bien noté tes préférences Dalmatien. Je les porte sur le planning, ce soir au plus tard. C'est moi qui t'avais pré-positionné à vue d'oeil sur l'étape 39, oubliant qu'elle est un véritable gril où personne de sensé n'y engagerait un quadrupède tacheté.
J'attends qu'un coordonnateur sectoriel se saisisse de tes propositions alléchantes du côté de Bielsa-Rioumajou
Merci pour l'action FB !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2020 06:22 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
medinenko a écrit:
Pour ma part, deux conditions sont nécessaires et suffisantes pour réaliser la traversée des Pyrénées.
La première est de marcher seul.
Sur mes 40 jours de marche (fractionnés sur 5 ans), j'ai marché en compagnie de deux autres hrpistes pendant... 15 minutes(entre la cabane d'ibandorre et le col d'arnosteguy). Étrange sensation, je n'étais plus autant à l'affût du chemin, du bruit, des odeurs, de la nature. Mon esprit était comme corrompu par d'inévitables discussions, certes intéressantes, mais pas du tout adaptées au moment que je vivais. J'étais redevenu un étranger "salissant" la quiétude naturelle des lieux.
Oui je sais, c'est un peu bizarre à comprendre...

Cette partie de ton témoignage nous éclaire sur la difficulté, dans un même temps, de concilier une relation personnelle intime avec la montagne et une sociabilité potentiellement chaleureuse. Si je ne me trompe pas, tu as résolu la question en optant généralement pour le partage différé.
Ce besoin de silence en montagne, force pour nous de constater que que ce n'est pas celui d'une majorité de marcheurs !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2020 09:03 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 03 Juin 2020 11:49
Messages: 220
Bourdon a écrit:
Ce besoin de silence en montagne, force pour nous de constater que que ce n'est pas celui d'une majorité de marcheurs !
Bonjour,
Sur ce sujet, une petite anecdote de cet été, lors de ma boucle du Turon de Néouvielle:
Après une montée tranquille de l'arrête ouest du Turon, nous arrivons moi et mon épouse au sommet occupé par une dizaine de personnes très bruyantes.
Pas un seul bonjour et personne n'a bougé son derrière pour que l'on puisse profiter du sommet quelques minutes!
Très énervés, nous sommes partis aussitôt pour un pique-nique tranquille sur la crête au Premier Conseiller…

Gilles


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2020 20:13 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
Jean-Robert nous a offert cette citation de JJ Rousseau: " Il semble qu'en s'élevant au dessus du séjour des hommes , on y laisse tous les sentiments bas et terrestres , et qu'à mesure qu'on approche des régions éthérées , l'âme contracte quelque chose de leur inaltérable pureté ".
Ou Rousseau se trompait, ou ce groupe le faisait mentir .


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Nov 2020 20:38 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 3910
Localisation: Aussonne
Gilles-33 a écrit:
Bourdon a écrit:
Ce besoin de silence en montagne, force pour nous de constater que que ce n'est pas celui d'une majorité de marcheurs !
Bonjour,
Sur ce sujet, une petite anecdote de cet été, lors de ma boucle du Turon de Néouvielle:
Après une montée tranquille de l'arrête ouest du Turon, nous arrivons moi et mon épouse au sommet occupé par une dizaine de personnes très bruyantes.
Pas un seul bonjour et personne n'a bougé son derrière pour que l'on puisse profiter du sommet quelques minutes!
Très énervés, nous sommes partis aussitôt pour un pique-nique tranquille sur la crête au Premier Conseiller…

Gilles

je pense qu'on a tous des souvenirs comme ça ::d le pire je crois pour nous c’était les Posets,on s'est retrouvé a 30 au sommet, inutile de vous dire que nous ne sommes pas rester longtemps, je le regrette d'ailleurs car c'est quand même le 2eme sommet de la chaine et la vue y est énorme mais bon on a pas pu en profiter

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 24 Nov 2020 22:09 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 16 Déc 2015 07:15
Messages: 188
Bourdon a écrit:
Bonjour à tous,
A brouff et lpnaute
Merci pour votre illustration du mode d'organisation retenu, qui facilite la coordination de Dalmatien. lpnaute a proposé une plage d'intervention large (27à37), qu'en est t'il de brouff ?


oh moi je reste sur la 29, l'objectif étant de créer un nouveau chemin totalement hors-sentiers battus et hors-HRP
::d :ange:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Nov 2020 09:54 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
brouff a écrit:
oh moi je reste sur la 29, l'objectif étant de créer un nouveau chemin totalement hors-sentiers battus et hors-HRP

Merci pour la précision et l'initiative. Le projet d'hommage ne vire pas au pèlerinage.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Nov 2020 10:59 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
Sans doute est-il bon de désacraliser le sommet, mais retrouver en haut ce que l'on fuyait en bas est un peu amer à avaler. On peut valoriser le cheminement, mais la foule n'aide pas non plus à circuler.
Alors, on s'écarte pour goûter la paix, oublier ce que la ville nous impose, les mille contraintes du quotidien.
Dans le "jeu montagnard du c'est quoi ?", les images font rêver, en cachant la montagne colonisée, marchandisée, profanée, où l'on se sent devenu intrus, indiscret, surnuméraire, où l'on croise désormais tant de gens qui ne voyagent pas, qui ne viennent pas pour apprendre à voir, mais pour avoir vu, être vu et le faire savoir.
En sera t'il des Pyrénées comme de ces villages pittoresques, totalement détruits par le tourisme, réduits à la dimension d'un décor à consommer, à des images pour smartphones ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Nov 2020 12:21 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 05 Juin 2014 13:32
Messages: 922
Localisation: Nantes
Bourdon a écrit:
Jean-Robert nous a offert cette citation de JJ Rousseau: " Il semble qu'en s'élevant au dessus du séjour des hommes , on y laisse tous les sentiments bas et terrestres , et qu'à mesure qu'on approche des régions éthérées , l'âme contracte quelque chose de leur inaltérable pureté ".
Ou Rousseau se trompait, ou ce groupe le faisait mentir .



Russell se trompait aussi ? :
" on pourrait exprimer en mètres la limite supérieure des mauvaises passions .
On est meilleur à 3000 mètres qu'au niveau de la mer "


Quant à Samivel :
" Et malgré la vulgarité obligatoire d'une foule , malgré le bruit , les papiers sales et les bouteilles cassées , la grandeur et la noblesse invincible de cet autre monde demeurent . "

_________________
" quand la montagne vous a pris votre âme , tout vient d'elle et tout vous ramène à elle "
Franz Schrader

http://montcalm.over-blog.com


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 25 Nov 2020 12:40 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
Jean-Robert a écrit:
Russell se trompait aussi ? :
" on pourrait exprimer en mètres la limite supérieure des mauvaises passions .
On est meilleur à 3000 mètres qu'au niveau de la mer "
Quant à Samivel :
" Et malgré la vulgarité obligatoire d'une foule , malgré le bruit , les papiers sales et les bouteilles cassées , la grandeur et la noblesse invincible de cet autre monde demeurent . "


:hello: Merci Jean-Robert, nous avons besoin de véritables optimistes ici .


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Nov 2020 12:42 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
medinenko a écrit:
... Je vois derrière moi un randonneur monter super vite avec son camelbak et fondre sur moi.
Diantre, j’arriverai avant lui au sommet ! me dis-je. J’accélère bien la cadence et il s’en rend compte.
Il accélère encore lui aussi et on arrive ensemble au sommet : on se marre ensemble de notre connerie!
On discute deux minutes et il repart en courant.
La vue est sympathique avec ces petits nuages portés par le vent.

Ce fragment de récit de la montée au pic d'Orhy me fascine profondément car, à mes yeux, il témoigne de la mutation soudaine de l'esprit de compétition en jeu. Les deux protagonistes se détachent du modèle dominant, dépassent la rivalité potentielle, s'amusent comme des enfants pareils et différents. Une libération en acte qui change radicalement l'atmosphère du moment. Triomphe du jeu sur la dilatation du moi ! Le tout, sans se poser comme révolutionnaire culturel. : :hello: :super: :amen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Nov 2020 11:03 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
néthou a écrit:
medinenko a écrit:
Ok pour mariailles-batere n'importe quel jour d'été mais je préfère pieds nus qu'en grosses de 3 kilos.
A la rigueur , en grosses chaussettes de laine...

Tu sais que j'ai vu un jour 3 Hare Krishna monter des Cortalets au sommet du Canigou pieds nus ? Véridique !

Plus terre à terre, une voyageuse pyrénéenne était revenue de son tour du monde avec un ami aborigène d'Australie, qui montait au Pic d'Anie, pieds nus, ne supportant aucune chaussure.
Autre histoire véridique, Lionel Terray avait voulu faire bénéficier les sherpas de l'expédition himalayenne de chaussures de montagne. Pour ce faire, il avait relevé sur place et sur papier la forme des pieds des porteurs tibétains, mais le cordonnier français, pensant que le relevé exagérait la taille avait réduit la pointure des chaussures qui furent immettables.
Rien que de vous raconter ça, j'en ai mal à mes délicats petons !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2020 16:52 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
dinosaure a écrit:
quitte à parler HRP et d'erreurs ponctuelles dessus....
en remontant d'un cran...on pourrait parler de la méthode et des éventuelles "erreurs" qu'elle induit...
je m'explique...Sébastien et Fred...ils ont pratiqué sur une HRP intégrale en autonomie...
donc possibilité de s'arrêter quand ils le veulent..
nous c'était sur des semaines éparses...et à la mode "vieux"
on programme avec des réservations en refuge...
ça donne souvent qu'on se retrouve "prisonnier" du programme...
et que du coup on "force" des étapes quitte à les faire par mauvais temps...
et bien entendu :-/
on s'est retrouvé sur toutes les étapes "dures" par mauvais temps...
vous avez déjà eu le retour quelques messages au dessus de celle qui mène au refuge fourcat...
où l'on avait réservé..(avec modif d'itinéraire)
de celle du passage du coret de molieres....où on avait réservé à l'hospice de viella à la sortie du tunnel...
et bien on a du remonter la VN de la Munia en passant le mur passet alors qu'une averse venait juste de se terminer pour basculer ensuite par le col de la munia en versant espagnol...
pas très top quand même...là on avait pas de souci de réservation (on comptait dormir à la cabane de trigonerio et on a fini à Parzan...)
On retrouve cette problématique du "forçage" sur des retours par mauvais temps pour revenir sans inquiéter les proches...


"… c’est une carte bien lourde à porter, ce besoin de rassurer la famille et les amis, de leur donner des nouvelles, des images de la vie, de leur transmettre ce quelque chose d’infiniment précieux, cette petite plante invisible qui s’appelle l’espoir.
...Tu es seul, pourtant tu n’es pas seul, les autres ont besoin de toi et tu as besoin d’eux. Sans eux, tu n’arriverais nulle part et rien ne serait vrai." - Bernard Moitessier - La Longue Route -
En montagne, je ne me suis fait piéger que trois fois au point de ne pas être au rendez-vous avec mes proches, et c’est du stress très difficile à gérer pour soi et atroce pour les autres, qui gambergent. La consigne donnée étant de ne déclencher les secours qu’après 24 heures de retard, chacun de son côté croulait sous les soucis. Dans ces circonstances, ceux qui attendent doivent résister à la crainte du pire et celui qui est attendu doit s’empêcher de prendre des risques insensés pour arriver coûte que coûte.
Pour la traversée solitaire des Pyrénées, j’avais obtenu, à titre exceptionnel, un médicament bloquant totalement la douleur afin de pouvoir sauver ma peau le cas échéant, en cas d’accident au mauvais endroit, ce qui m’aurait permis de marcher, par exemple, avec une fracture de cheville, bien informé que ce serait alors au prix de dégâts pouvant être irréversibles. Peu rassurant pour l’entourage !
A l’ère du smartphone, il peut paraître incompréhensible de ne pas déclencher les secours plus tôt, mais connaissant les moyens limités du Secours en Montagne, nous étions déterminé à ne l’utiliser qu’en dernier recours. J’ai eu la chance de n’en avoir jamais bénéficié !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Nov 2020 16:52 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 184
Localisation: Corrèze
Suppression du post doublé par erreur !


Dernière édition par Bourdon le 01 Déc 2020 09:45, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 222 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 ... 15  Suivante




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. ce n'est pas dans les Pyrénées, mais...

epicea87

1

3902

06 Aoû 2010 11:20

olibarbo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. comment detecter les risques d'avalanches ?

igouan

1

3731

09 Mar 2005 12:20

cyril Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. QUand c'est pas drôle, comment se forcer.

ouzpak

12

7844

06 Avr 2016 21:21

djerando Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Comment avez vous escaladé le Mont Blanc ?

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

G2B

15

9066

22 Déc 2015 11:24

G2B Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Arnales: mais c'est où ?

seb_le_suisse

5

4199

02 Mar 2017 15:49

Le Meur Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: