Nous sommes le 25 Nov 2020 12:39




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 145 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 23 Oct 2020 08:14 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 29 Avr 2014 19:33
Messages: 858
Bourdon a écrit:
lpnaute a écrit:
Moi, j'ai découvert les Pyrénées sur 6 années, mais j'imagine aisément que réaliser la traversée d'une traite est tout autre chose.

A condition de ménager des temps de récupération suffisants, la traversée des Pyrénées en continu n'est pas plus difficile qu'en fractionné, au contraire me semble-t'il, car le corps, même bien entrainé, a besoin de quelques jours pour s'adapter à la répétition des efforts. Pour moi, c'est le quatrième jour qui indique que la fatigue de la veille est en grande partie résorbée. Le cinquième jour atteste soit qu'il ne reste plus de traces de fatigue de l'étape précédente, soit que je dois augmenter le temps de récupération, sous peine d'aller vers l'épuisement.
D'autre part, le rendement énergétique s'améliore aussi sensiblement au fil du temps permettant de mieux tirer profit de la nourriture ingérée.
Ca c'est vrai! Je suis d'accord, le plus dur c'est le 3ème jour, et au delà de ce 3ème jour, si on gère bien (fatigue physique et mentale, usures diverses, blessures évidemment) on va marcher de mieux en mieux (avec un début de bonnes sensations au 7ème jour pour ma part)

Malheureusement, on a pas tous la disponibilité (professionnelle ou familiale) pour faire ce genre de longues aventures.

_________________
« Choisissez une étoile, ne la quittez pas des yeux. Elle vous fera avancer loin, sans fatigue et sans peine. »
Alexandra David-Néel


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Oct 2020 08:22 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2011 10:49
Messages: 1122
Localisation: Carcassonne/Le Soler
Bourdon a écrit:
lpnaute a écrit:
Moi, j'ai découvert les Pyrénées sur 6 années, mais j'imagine aisément que réaliser la traversée d'une traite est tout autre chose.

A condition de ménager des temps de récupération suffisants, la traversée des Pyrénées en continu n'est pas plus difficile qu'en fractionné, au contraire me semble-t'il, car le corps, même bien entrainé, a besoin de quelques jours pour s'adapter à la répétition des efforts. Pour moi, c'est le quatrième jour qui indique que la fatigue de la veille est en grande partie résorbée. Le cinquième jour atteste soit qu'il ne reste plus de traces de fatigue de l'étape précédente, soit que je dois augmenter le temps de récupération, sous peine d'aller vers l'épuisement.
D'autre part, le rendement énergétique s'améliore aussi sensiblement au fil du temps permettant de mieux tirer profit de la nourriture ingérée.


Durant les 6 années de marche il y eu des périodes de marche allant de 6 jours à 10 jours. J'ai en effet constaté qu'à partir du 4ième jour, la fatigue semble moindre et les courbatures matinales s'estompent. Mais qu'en serait-il au delà de 10 jours ? Chacun réagit différemment. Il y a aussi le confort du sommeil qui participe à passer de bonnes ou moins bonnes journées.

_________________
Ludovic
^___^
(='o'=)
(| . |)
(")/ \(")
http://randoludo.blog4ever.com
http://matraversee.blog4ever.com
http://randoludo.blog4ever.com/articles ... r-les-3000


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 23 Oct 2020 22:02 
En ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 110
Localisation: Corrèze
lpnaute a écrit:
Durant les 6 années de marche il y eu des périodes de marche allant de 6 jours à 10 jours. J'ai en effet constaté qu'à partir du 4ième jour, la fatigue semble moindre et les courbatures matinales s'estompent. Mais qu'en serait-il au delà de 10 jours ? Chacun réagit différemment. Il y a aussi le confort du sommeil qui participe à passer de bonnes ou moins bonnes journées.

C'est vrai que la qualité du sommeil est essentielle pour reconstituer ses forces.
D'une manière générale, la traversée des Pyrénées en continu nécessite une gestion affinée des efforts, de l'hydratation, de l'alimentation, du repos, des soins, car les erreurs commises en ces domaines auront le temps de produire et de cumuler tous leurs effets négatifs, ce qui n'est pas toujours le cas lors de séjours plus courts.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Oct 2020 16:58 
En ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 110
Localisation: Corrèze
"Il faut faire attention, ne pas aller plus loin que nécessaire au fond du jeu. Et c'est ça qui est difficile"
Bernard Moitessier

J'ai failli aller trop loin lors de ma première traversée des Pyrénées, comme Moitessier dans sa longue route, d'où cet ultime conseil.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Oct 2020 18:32 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 07 Sep 2013 12:49
Messages: 1384
Localisation: Vinça (66)
Très très intéressante cette discussion..

Pour ma part, deux conditions sont nécessaires et suffisantes pour réaliser la traversée des Pyrénées.

La première est de marcher seul.
Sur mes 40 jours de marche (fractionnés sur 5 ans), j'ai marché en compagnie de deux autres hrpistes pendant... 15 minutes(entre la cabane d'ibandorre et le col d'arnosteguy). Étrange sensation, je n'étais plus autant à l'affût du chemin, du bruit, des odeurs, de la nature. Mon esprit était comme corrompu par d'inévitables discussions, certes intéressantes, mais pas du tout adaptées au moment que je vivais. J'étais redevenu un étranger "salissant" la quiétude naturelle des lieux.
Oui je sais, c'est un peu bizarre à comprendre...

La deuxième condition est la nécessité de ne compter que sur moi, pour tout: équipement, décisions, horaires, parcours, nourriture. En fait, traverser la chaîne sans faire de bruit en se rapprochant au maximum de ce que vis l' animal solitaire, sans la contrainte de la recherche de la nourriture, trop energivore et chronophage.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Oct 2020 18:48 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2011 10:49
Messages: 1122
Localisation: Carcassonne/Le Soler
medinenko a écrit:
Très très intéressante cette discussion..

Pour ma part, deux conditions sont nécessaires et suffisantes pour réaliser la traversée des Pyrénées.

La première est de marcher seul.
Sur mes 40 jours de marche (fractionnés sur 5 ans), j'ai marché en compagnie de deux autres hrpistes pendant... 15 minutes(entre la cabane d'ibandorre et le col d'arnosteguy). Étrange sensation, je n'étais plus autant à l'affût du chemin, du bruit, des odeurs, de la nature. Mon esprit était comme corrompu par d'inévitables discussions, certes intéressantes, mais pas du tout adaptées au moment que je vivais. J'étais redevenu un étranger "salissant" la quiétude naturelle des lieux.
Oui je sais, c'est un peu bizarre à comprendre...

La deuxième condition est la nécessité de ne compter que sur moi, pour tout: équipement, décisions, horaires, parcours, nourriture. En fait, traverser la chaîne sans faire de bruit en se rapprochant au maximum de ce que vis l' animal solitaire, sans la contrainte de la recherche de la nourriture, trop energivore et chronophage.

Salut Mehdi ! :hello:
Content de te savoir parmi nous dans cette discussion.
Ton point de vue rejoint le mieux dans ce que je disais : prendre du plaisir.
Chacun placera le plaisir à son niveau, à sa convenance.
Pour toi c'est dans la solitude, pour moi c'est dans le partage.
Sur l'autonomie alimentaire, je ne vois aucune honte à aller faire des cachettes sur l'itinéraire quelques moi plus tôt. Cela ne fait pas perdre de temps durant la traversée, sauf s'il faut aller à la poste bien entendu ::d
Et pour ce qui est de compter que sur soi, comme tu as pu le voir sur mes sorties, en ce moment je fais pas mal de tests concluants (malgré moi !) :aille2:

_________________
Ludovic
^___^
(='o'=)
(| . |)
(")/ \(")
http://randoludo.blog4ever.com
http://matraversee.blog4ever.com
http://randoludo.blog4ever.com/articles ... r-les-3000


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 27 Oct 2020 19:05 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 05 Juin 2014 13:32
Messages: 912
Localisation: Nantes
medinenko a écrit:
Très très intéressante cette discussion..

Pour ma part, deux conditions sont nécessaires et suffisantes pour réaliser la traversée des Pyrénées.

La première est de marcher seul.
Sur mes 40 jours de marche (fractionnés sur 5 ans), j'ai marché en compagnie de deux autres hrpistes pendant... 15 minutes(entre la cabane d'ibandorre et le col d'arnosteguy). Étrange sensation, je n'étais plus autant à l'affût du chemin, du bruit, des odeurs, de la nature. Mon esprit était comme corrompu par d'inévitables discussions, certes intéressantes, mais pas du tout adaptées au moment que je vivais. J'étais redevenu un étranger "salissant" la quiétude naturelle des lieux.
Oui je sais, c'est un peu bizarre à comprendre...


La deuxième condition est la nécessité de ne compter que sur moi, pour tout: équipement, décisions, horaires, parcours, nourriture. En fait, traverser la chaîne sans faire de bruit en se rapprochant au maximum de ce que vis l' animal solitaire, sans la contrainte de la recherche de la nourriture, trop energivore et chronophage.



Salut Mehdi :hello:
complètement en phase avec toi et je bois du petit lait à te lire ;
quant à la 2me condition , j'ajouterai comme l'a déjà dit Claude ( Bourdon ) en parlant de toi :
"comme un cabri au bel appétit de montagne "

Va vite voir Ribas ( pendant qu'il est encore temps ) , il saura reconnaître les siens ,
et alors tes itinérances pyrénéennes seront pour toujours accompagnées par Ribas et Véron...
Certes tu ne seras pas seul , mais cette compagnie ne se refuse pas !

_________________
" quand la montagne vous a pris votre âme , tout vient d'elle et tout vous ramène à elle "
Franz Schrader

http://montcalm.over-blog.com


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 28 Oct 2020 08:17 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 07 Sep 2013 12:49
Messages: 1384
Localisation: Vinça (66)
Salut Ludo :hello: ,
moi aussi je suis ravi de te lire ici, même si je suis très assidu à ton blog et à tes péripéties récentes. Pour la prochaine paire de chaussures, prends des trails !!! En tous cas, bravo pour ta persévérance lors de cette longue redescente périlleuse. C'est pas donné à tout le monde. Et je ne pense que quelqu'un ( de sensé) te serait tomber sur le dos au cas où.

Pour la discussion ci-dessus, tu as parfaitement raison, l'essentiel est le plaisir. Plus jeune, on a tendance à privilégier la performance physique. Plus tard, on privilégie d'autres aspects. Véron le disait très bien, il reconnaissait même être orgueilleux étant jeune, voulant minimiser les temps établis sur les topos pour telle ou telle ascension.
Juste pour étayer l'idée de marcher seul, je dirais aussi que c'est souvent un gage de sécurité. On est constamment concentré à chercher le meilleur chemin, la meilleure prise dans les moments d'escalade. A deux ou plus, il me semble que c'est moins le cas. A deux, on est moins prudent, car on se fie à l'autre. Si l'autre pense que ça passe, alors on y va. Bon c'est imagé, mais c'est souvent vrai. A deux, on accélère ou on freine mais on est rarement à son rythme, pour pouvoir rester ensemble. Je répete la fameuse phrase de Russell : marcher à deux est un bonheur, seul c'est une leçon.
Pour marcher seul, il faut bien entendu être sûr de soi, de sa forme physique et de son matériel. Et là je rejoins la très importante phrase de Jean-Jacques récemment sur ce forum, que je salue, ayant lu maintes fois ces exploits pyrénéens, le mot n'est pas trop fort, sur le site randonnée Léger depuis 2006 au moins:
"C'est typiquement sur des itinéraires comme la HRP qu'avoir un sac léger prend tout son sens. Quel sécurité de pouvoir poser le bivouac n'importe quand ! Dans les 5 minutes où un problème survient, nous pouvons être sous la tente, au chaud dans le sac de couchage avec un thé entrain de chauffer."

Je reconnais que c'est facile de marcher seul de nos jours, avec toute la technologie, l'équipement ultralight, la nourriture lyophilisé, etc. Dans les années Veron, c'était une autre paire de manches. Imaginons que passer la frontière sous Franco n'était pas une affaire simple. D'ailleurs je remets le lien de ce formidable compte rendu d'une traversée effectuée en 1974. c'est fabuleux à lire et très très instructif car l'auteur ne cache en aucun point ses ...erreurs en stocks:
Https://momentsinfimes.pagesperso-orange.fr/Fil_0.html

Merci bcp pour ton message jean-robert, c'est sympa. J'irai voir m. Ribas, promis, et ne manquerai pas de t'en parler ensuite.
A très bientôt. :hello:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Nov 2020 23:15 
En ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 110
Localisation: Corrèze
Imaginez, si quarante-cinq d'entre nous ou d'ailleurs s'entendaient pour effectuer, chacun à la suite de l'autre, une étape de la HRP, en se transmettant un relais en guise d'hommage à Joseph Ribas et Georges Véron, quelle belle et fraternelle traversée des Pyrénées cela ferait !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Nov 2020 08:58 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2011 10:49
Messages: 1122
Localisation: Carcassonne/Le Soler
Bourdon a écrit:
Imaginez, si quarante-cinq d'entre nous ou d'ailleurs s'entendaient pour effectuer, chacun à la suite de l'autre, une étape de la HRP, en se transmettant un relais en guise d'hommage à Joseph Ribas et Georges Véron, quelle belle et fraternelle traversée des Pyrénées cela ferait !

C'est une très très belle idée. Certainement la plus originale de toutes. :super:

_________________
Ludovic
^___^
(='o'=)
(| . |)
(")/ \(")
http://randoludo.blog4ever.com
http://matraversee.blog4ever.com
http://randoludo.blog4ever.com/articles ... r-les-3000


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 13 Nov 2020 10:28 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 3826
Localisation: Aussonne
très belle idée oui, mais déjà qu'on a du mal a se synchroniser a 4 pour trouver un WE commun, j'ai du mal a imaginer a 50 :mrgreen:

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 13 Nov 2020 12:22 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Déc 2011 10:49
Messages: 1122
Localisation: Carcassonne/Le Soler
dede a écrit:
très belle idée oui, mais déjà qu'on a du mal a se synchroniser a 4 pour trouver un WE commun, j'ai du mal a imaginer a 50 :mrgreen:
::d
Mais sur 45 jours, il y a forcément toujours quelqu'un quelque part de disponible.
C'est une riche idée, à creuser, car il y a l'esprit de partage et de rendre hommage.
Encore bravo Bourdon pour cette proposition.

_________________
Ludovic
^___^
(='o'=)
(| . |)
(")/ \(")
http://randoludo.blog4ever.com
http://matraversee.blog4ever.com
http://randoludo.blog4ever.com/articles ... r-les-3000


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 13 Nov 2020 12:56 
En ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 22 Sep 2020 12:09
Messages: 110
Localisation: Corrèze
lpnaute a écrit:
dede a écrit:
très belle idée oui, mais déjà qu'on a du mal a se synchroniser a 4 pour trouver un WE commun, j'ai du mal a imaginer a 50 :mrgreen:
::d
Mais sur 45 jours, il y a forcément toujours quelqu'un quelque part de disponible.
C'est une riche idée, à creuser, car il y a l'esprit de partage et de rendre hommage.
Encore bravo Bourdon pour cette proposition.


Merci à vous, Ludo et Dédé, pour l'accueil de cette idée, qui me paraît réalisable après enrichissement collectif.
Une fois fixée la date de départ, une plage de quarante-cinq jours s'ouvrirait, avec glissement de un ou deux jours pour pallier une éventuelle impossibilité circonstancielle.
Chaque personne ou équipe intéressée par le projet pourrait donc proposer de réaliser l'étape convenant le mieux à sa disponibilité estivale, le site de Pyrénées Team servant de base opérationnelle.
A la sortie par le haut d'un tel projet, nous disposerions d'un extraordinaire récit illustré à plusieurs voix sur la HRP, dont nous pourrions réserver le premier exemplaire à Joseph Ribas.
D'autre part, il y a ici suffisamment de talents pour concevoir un reportage vidéo mémorable.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Nov 2020 13:05 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 03 Juin 2020 11:49
Messages: 153
Lumineuse idée, merci Bourdon!

D’accord avec Ludo, c’est loin d’être impossible mais c’est sûr il faut une sacrée organisation!

Pour le passage du relais on peut imaginer que les participants passent la soirée, voire la nuit ensemble…
Pour récupérer sa voiture on peut même imaginer revenir par un autre itinéraire histoire de faire une boucle…
Le témoin pourrait être le topo-guide de Véron sur lequel nous pourrions « dédicacer » et dater son étape…
Tous les participants pourraient se retrouver pour la dernière étape…


Bref, il y a tant de choses à imaginer !!
Je suis partant!

Gilles


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Nov 2020 13:36 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Jan 2009 22:01
Messages: 1335
Localisation: Toulouse
dede a écrit:
très belle idée oui, mais déjà qu'on a du mal a se synchroniser a 4 pour trouver un WE commun, j'ai du mal a imaginer a 50 :mrgreen:
Rien que pour s'accorder sur le sens de la traversée, ça devrait bien prendre quelques mois... :mrgreen:

(m'enfin, quel que soit le sens choisi, je me porte d'ores et déjà volontaire pour la dernière étape; en général ça descend plutôt, et comme dans les aventures d'Astérix, y'a un banquet à la fin...)


Dernière édition par néthou le 13 Nov 2020 13:41, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 145 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10  Suivante




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. ce n'est pas dans les Pyrénées, mais...

epicea87

1

3719

06 Aoû 2010 11:20

olibarbo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. comment detecter les risques d'avalanches ?

igouan

1

3558

09 Mar 2005 12:20

cyril Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. QUand c'est pas drôle, comment se forcer.

ouzpak

12

7509

06 Avr 2016 21:21

djerando Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Comment avez vous escaladé le Mont Blanc ?

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

G2B

15

8599

22 Déc 2015 11:24

G2B Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Arnales: mais c'est où ?

seb_le_suisse

5

3967

02 Mar 2017 15:49

Le Meur Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: