Nous sommes le 18 Oct 2019 20:05




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
MessagePosté: 26 Aoû 2019 15:30 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 03 Fév 2019 16:15
Messages: 6
jicer22 a écrit:
Merci Senpertar,
Et tu confirmes aussi pour Laberouat ou ça ne te dit rien ?


Pour Labérouat je donnerai la langue (basque) au chat quand j'aurais publié l'article que je prépare depuis quelques temps sur sa signification.
En béarnais-gascon, ça ne tient pas :
1- L'Abérouat ou Abérouat ne tient pas : à Lescun l'article gascon LO = > ETH
2- Aberou = noisetier : les scientifiques donnent 1500 m comme limite, Labérouat est à 1440 m... et je cherche encore des noisetier à cette altitude.
3- A Lescun environ 50% des toponymes sont de racine basque.

Adichats

_________________
Abbé Rouat


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2019 07:53 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Nov 2011 19:21
Messages: 1078
Bonjour,

Vos trouverez des noisetiers à cette altitude en montant à l'Arbizon, au départ de Lurgues.


Alain

_________________
http://z2a31.over-blog.com/
http://www.flickr.com/photos/50076101@N08/sets/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Sep 2019 09:36 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 03 Fév 2019 16:15
Messages: 6
Pour LABEROUAT, un résumé de la "démonstration" de son origine basque. Toute critique est bienvenue.

Excursion toponymique en Aspe, à la recherche du sens perdu

L'Abérou, Labérout, Labérou, Labéourat, Labourrouat, Laberouet, l'Abérouat, Abérouat ou Labérouat ?

Lescun, à 900 mètres d'altitude, est un village pyrénéen de la vallée d'Aspe. Il est bien entendu qu'en basque, c'est le pays des ruisseaux : Lats (ruisseau) gune (endroit, site, lieu), ce qui donnera Lascun puis Lescun, Lascùn pour les Espagnols. L'un d'eux jaillissait d'une source d'eau chaude, sur les hauteurs, à 1440 mètres d'altitude. Les habitants y prenaient des bains supposés les guérir des rhumatismes, ou du moins leur faire du bien.

Le lieu des bains de Lescun, selon les auteurs et les époques était appelé Labéourat, Labourrouat, Laberouet, Labérou, Labérout, Labérou, Labérouat, l'Abérouat ou Abérouat.

Pour Théophile de Bordeu, l'Ossalois, en 1746, aussi loin que nous ayons pu remonter le temps, comme pour les Lescunois du XIXe siècle ou d'aujourd'hui, il s'agit de Labérouat.

Labérouat
est le nom donné aujourd'hui par la commune sur les panneaux indicateurs, nom repris sur la carte IGN de 1997 et d'usage commun parmi les pyrénéistes. Mais un l'Abérouat persistant, entêté, est apparu depuis les années 1950... faisant céder les cartographe de l'IGN, si bien que sur la carte de 2013 Labérouat est devenu l'Abérouat ! Et le Guide du Routard, comme d'autres auteurs, introduiront l'apostrophe et jusqu'à faire l'ablation du L, avec aberouat.fr pour un site internet.

Pour les lecteurs gourmands du sens des noms de lieux, pour les toponymistes académiques ou amateurs, cette apostrophe, insignifiante pour le passant qui cherche son chemin, est un source de questions. Celle de la racine du nom du lieu est posée.

Mais, nous sommes prévenus, la toponymie n'est pas une science exacte. [Wikipedia]

Face à la diversité des écritures, au désordre orthographique (A. Meillon) signe d' incompréhensions, tentons de retrouver le sens premier, avec quelques partis-pris.

1-"L'abbé Rouat", l'abbé rusé (!), serait le constructeur des bains. Le nom devient compréhensible, la démonstration [dans Passage en Aspe, AMCB] parait argumentée, à quelques détails près : le curé concerné s'appelait Lacaze.

2- Il est difficile de reprocher aux locuteurs gascons ou béarnais, ces derniers maîtres dans l'art du sous-entendu, et le patois jouant encore un rôle essentiel il y a deux ou trois générations, d'entendre dans Labérouat la racine béarnaise "aberou" à Lescun, selon G. Rohlfs, c'est-à-dire le noisetier, le Corylus avellana. Et pourtant...

3- L'historien local G. Bedecarrats rappelle que Aspe ou Lescun sont de racine basque, comme la moitié des toponymes lescunois. Lescun est donc le lieu des ruisseaux (Lats), ce que tout visiteur ne peut que confirmer.
De même racine basque, Lats + bero + ate (petit ruisseau + chaud + passage) a donné Labérouat, c'est-à-dire le passage du petit ruisseau chaud. En effet, avant le tremblement de terre de 1778, l'eau de la source qui alimentait les bains était chaude.

Jean-François Le Nail dit bien de [...] se rappeler combien, même face aux noms les plus transparents, la toponymie reste une science conjecturale et révisable en permanence.

Mais, de l'avis de Jean-Baptiste Orpustan, cette conjecture est sur le chemin de la vérité.

**************

_________________
Abbé Rouat


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Etymologie, ou origine des Noms

Azimut

7

4467

26 Jan 2016 15:53

Jean-Robert Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Deux lieux à identifier en Ariège

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

cyril

15

8239

07 Mai 2013 07:53

breizh09 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. BIVOUACS PYRENEENS

ors

2

2737

02 Avr 2010 07:28

ors Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les trails pyrénéens à Paris

Dalmatien

3

2557

15 Mai 2014 14:29

medinenko Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Recul des glaciers pyrénéens

ALF

0

4494

15 Avr 2016 15:14

ALF Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: