Nous sommes le 20 Nov 2019 11:19




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 30 Mar 2009 07:35 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mai 2006 15:40
Messages: 574
Je pense que cela peut être instructif pour tous.
Ce weekend nous avons déclenché une plaque et je suis parti avec. Mon ami yann avait sa caméra embarquée sur son casque.
Un beau témoignage : http://www.youtube.com/watch?v=pX9-XHFc1ko

Le récit de la sortie sur RL : http://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=8495

_________________
- Mieux vaut être mort en vallée d’Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Mar 2009 08:03 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mai 2008 16:44
Messages: 2260
Localisation: Castelnaudary
merci pour ton témoignage, c'est vrai qu'on a du mal à se rendre compte à la vitesse à laquelle un plaque peut partir. Une image qui se passe de commentaires, et qui doit tous nous appeler à redoubler de prudence.

_________________
Non, Soulcem n'est pas la 8ème merveille du monde et encore moins le plus bel endroit des Pyrénées!!!! :-p


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Mar 2009 08:18 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 25 Mar 2008 21:37
Messages: 417
Localisation: Nantes
Ouf !
Ca refroidit méchamment ! Merci pour l'avertissement, il est convaincant !
Est-ce qu'il n'y a pas un moyen, dans certains cas, de détecter une plaque ? Est-ce quelqu'un aurait une idée de bouquin ou de site internet donnant quelques éléments de nivologie ? (Je sais bien que ça ne remplacera jamais le terrain, mais bon, le peu que ça peut apporter c'est toujours ça de pris !)
Cordialement.
Pierre.

_________________
Penser pour ne pas être pensé


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Mar 2009 08:57 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mai 2008 16:44
Messages: 2260
Localisation: Castelnaudary
Réponse à pougatchev:

La présence d'une plaque est très difficile à déceler, d'autant plus lorsqu'il a reneigé par dessus. Les plaques sont à l'origine de près de 90% des accidents dûs à des avalanches. dans ces 90% d'accident le départ de plaque est majoritairment déclenché par la victime elle-même du fait de son passage. La présence de plaque dépend de tout un tas de paramètres liés à l'état du manteau neigeux, de la météo qu'il fait et qu'il a fait au cours des jours précédents, de la force et de la direction du vent, de la configuration du relief.... Même la présence d'une plaque ne signifie pas qu'elle peut partir, cela dépend ensuite de l' inclinaisaon de la pente, du poids appliqué sur le manteau neigeux, de la présence d'une sous-couche fragile, de la présence ou nom d'acranges au sol.....(et ce n'est qu'une petite partie des éléments à prendre en compte).

Le départ d'une plaque est en fait un enchainement de mécanismes et d'évènements...

Tu as plusieurs livres à ce sujet dont:

Dans le secret des avalanches: Guide pratique pour l'estimation du risque - auteur: François SIVARDIERE - éditions GLENAT

attention Avalanche - excellent ouvrage de Robert BOLOGNESI (éminent nivologue) - éditions NATHAN
à lire absoluement avec La Neige -du même auteur - qui fournit les connaissances de bases en nivilogie.

_________________
Non, Soulcem n'est pas la 8ème merveille du monde et encore moins le plus bel endroit des Pyrénées!!!! :-p


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Mar 2009 08:58 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 03 Déc 2007 13:27
Messages: 1520
Localisation: Barousse
Heureusement pas de dégâts pour toi, mais images impressionnantes. Qu'as-tu ressenti quand tu es parti avec la plaque ?

Images d'autant plus impressionnantes pour moi qu'hier, dans des conditions analogues (manque de visibilité, jour blanc et blizzard), nous avons renoncé à 250m du sommet face à une pente qui nous semblait sévère et rendue délicate par 20/30 cm de poudreuse sur fond dur et glissant. Le risque d'avalanche et le grand détour pour l'éviter nous a découragés, d'autant plus que depuis le départ nous ne marchions qu'avec le GPS.
Merci pour ce témoignage qui nous rappelle qu'en montagne le danger est toujours là.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Mar 2009 09:04 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mai 2006 15:40
Messages: 574
Je copie colle ce que j'ai écrit sur RL :


Le samedi le temps était maussade mais la neige était très bonne, avec une très belle croute de regèle même l'après midi. C'était parfait.

Nous nous attendions a de la neige mais pas à du blizzard. Météo france annonçait 10-20 km de vent et une amélioration le dimanche. Météo consult était moins optimiste mais j'avais un mauvais souvenir de leurs prévisions.
Donc on savait bien que les chances de faire les pics d'enfers étaient assez limitées mais qu'une petite balade autour des lacs du secteur pouvait être agréable.

Pour le retour nous savions que les risques étaient extrêmement importants mais effectivement nous n'avons pas été assez vigilant a ce moment là.

Tout les facteurs de présence et de déclenchement d'une plaque était présents et presque évidents (rétrospectivement) :
- pente forte et convexe
- neige fraiche très profonde
- sous couche dur gelée
- fort vent

Alors pourquoi on c'est fait prendre ? Et bien parce que le danger n'était pas suffisant pour nous alerter :
- pas de couloir ou d'amas au dessus
- pas de paroi en dessous
- distance très courte jusqu'au lac.

Du coup on ne s'est pas senti menacé et on n'a pas fait attention.

Pour la descente du vallon, les accumulations étaient très faibles, on marchait quasiment toujours sur la croute mais le danger était beaucoup plus présent :
- couloirs au dessus
- barres en dessous
- arbres arrachés ...

On a vraiment beaucoup hésité sur la conduite a tenir !
Mais en y repensant je pense que les risques d'avalanche y étaient moindres mais les conséquences y auraient été pires.

Sinon pour ce qui est de la sensation dans la coulée, ça va très vite, pas le temps d'avoir vraiment peur. On réagit vite. J'ai eu le temps de me retourner et d'essayer à plusieurs reprises de planter mon piolet. Mais a chaque fois j'ai tapé dans un paquet de neige en mouvement et j'ai pas réussi a chopper la neige dure avant d'être en bas.

Franchement je ne me suis pas vu mourir ni senti en réel danger.
J'ai eu le temps de regarder en bas (la neige s'arrêtait déjà) et en haut (pas de neige au dessus et les copains qui n'étaient pas pris). J'ai vite compris que ça aller bien se passer.

C'est plus après qu'il y a une grosse perte de confiance et qu'il faut faire un effort pour se dire qu'il faut continuer.

Par contre en haut du vallon, là j'étais pas fier.

Dimanche, il y avait pas mal de monde en montagne malgré le temps. Nous avons croisé 4 skieurs qui descendaient d'un sommet tout proche. Ils étaient sur un versant au vent et ils n'ont pas eu de grosses accumulations.
Un groupe montait au garmo negro. Là, je pense qu'ils étaient bargeots et inconscients car le col était sous le vent et les transport de neige avaient été énormes.

_________________
- Mieux vaut être mort en vallée d’Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Mar 2009 12:30 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Nov 2007 08:09
Messages: 1110
Localisation: Toulouse
On a failli te ramener en Vallée d'Aure :lol:
Je me permet de plaisanter puisque ça s'est bien terminé. Mais effectivement, cette vidéo appelle encore à la prudence, et malheureusement quand on lit ce qu'à écrit notre ami Fred le Cathare, on ne peut que se dire que les prévisions seront toujours extrêment difficiles, et que le déclenchement d'une avalanche tient souvent à peu de choses.

_________________
"Parce que la montagne est là"
G. MALLORY

http://www.flickr.com/photos/50076101@N08/sets/
http://z2a31.over-blog.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 30 Mar 2009 15:53 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mai 2006 15:40
Messages: 574
Z2A31 a écrit:
On a failli te ramener en Vallée d'Aure :lol:

Merci d'y avoir pensé !!
Par contre je veux être dispersé en haut du pic long :wink:

_________________
- Mieux vaut être mort en vallée d’Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Mar 2009 08:27 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 25 Mar 2008 21:37
Messages: 417
Localisation: Nantes
Merci Fred_le Cathare pour ta réponse.
A Hightpictv, bravo d'avoir continué malgré cet accident. Cela suppose du courage.

_________________
Penser pour ne pas être pensé


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 31 Mar 2009 08:40 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Mai 2006 15:40
Messages: 574
pougatchev a écrit:
A Hightpictv, bravo d'avoir continué malgré cet accident. Cela suppose du courage.


Fallait bien rentrer à la maison :P

_________________
- Mieux vaut être mort en vallée d’Aure que vivant en vallée de Campan (proverbe local) -


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Avr 2009 22:30 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008 09:19
Messages: 222
Localisation: Pau
pougatchev a écrit:
Merci Fred_le Cathare pour ta réponse.
A Hightpictv, bravo d'avoir continué malgré cet accident. Cela suppose du courage.

Fred_le Cathare a écrit:

Le départ d'une plaque est en fait un enchainement de mécanismes et d'évènements...
Tu as plusieurs livres à ce sujet dont:
Dans le secret des avalanches: Guide pratique pour l'estimation du risque - auteur: François SIVARDIERE - éditions GLENAT
attention Avalanche - excellent ouvrage de Robert BOLOGNESI (éminent nivologue) - éditions NATHAN
à lire absoluement avec La Neige -du même auteur - qui fournit les connaissances de bases en nivilogie.



Pas de mal
mais effectivement les signes étaient là, quantité de neige fraiche critique + vent + pente
la neige fraiche qui vient de tomber sans vent a une certaine cohésion (feutrage)
qu'elle perd en suite.
vous étiez certainement sur une plaque friable (qui peut avoir une cohésion de frittage
qui est très faible).

Il me semble qu'à étudier la nivologie maintenant, je me baserai
sur le livre de Werner Munter : "3X3 Avalanches, la gestion du risque dans les sports d'hiver".
Avec un peu d'habitude, sa méthode de réduction du risque qui parait un peu difficile
pour des "Nonsuisses" est finalement assez simple et t'impose de lister les différents
paramètres en lieu et moments différents.

Bonne courses.

_________________
Jean-François
[url]http://surlesmontagnespointues.blogspot.fr[/url]


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Avr 2009 23:03 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Avr 2007 21:13
Messages: 2027
Localisation: Hautes-Pyrénées
Bonsoir,

Jouez pas trop, les gars !
Ça peu faire mal !

A bientôt
Gérard

_________________
Mes deux petits sites en un Pyrénées, chemins de traverse et La Haute Randonnée Pyrénéenne (H.R.P.) à contre-courant


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Avr 2009 08:03 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 06 Juil 2006 10:23
Messages: 488
Je dirais même plus,

Mal ça peu faire....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Avr 2009 20:23 
Hors ligne
Montagnard (e)
Montagnard (e)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mar 2005 17:30
Messages: 64
Localisation: Bordeaux
Gérard a écrit:
Jouez pas trop, les gars !


Bonsoir,
Sois rassuré Gérard, en fait nous ne jouions pas spécialement. Au vu de la quantité de neige tombée pendant la nuit et le vent, nous avions décidé très prudemment de redescendre les 600m de dénivelé monté la veille plutôt que de monter vers les pics d'Enfer ou le Garmo Negro comme certains présents sur le site. Au début de la vidéo, on nous entend parlé... nous étions plutôt réfléchis. 5/7 secondes après avoir déclenché l'avalanche, j'ai bien vu Thierry arreté, François-Luc n'avait pas bougé. J'ai demandé à Thierry si tout allait bien. A ce moment là, j'ai surtout eu peur du sur-accident et de faire partir la plaque au-dessus de moi qui aurait pu nous recouvrir.
C'est "ma" deuxième avalanche... je m'en serais bien passé :(
Bien amicalement,
Yann

_________________
Mon blog : http://www.yannfleitour.com


Haut
 Profil Site Internet 
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Plaque friable...

maghu

10

4342

04 Mar 2010 16:24

koda Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Plaque Ledormeur au Balaïtous

cyril

0

1259

10 Jan 2013 11:07

cyril Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. En direct

elizabeth

8

3740

03 Juin 2015 08:36

elizabeth Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. intempéries en direct dans les HP-PA

jack

11

4053

21 Oct 2012 23:23

ouzpak Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Identifiez en direct la flore

SCarlife

0

1541

12 Jan 2015 13:01

SCarlife Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: