Nous sommes le 22 Sep 2018 03:52




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 20 Aoû 2018 21:07 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 09 Mar 2013 08:36
Messages: 329
Hello ! :hello:

Ca faisait bien longtemps que j'avais ouvert un sujet pour poster quelques photos donc voici des nouvelles récentes. :)

Première nouvelle : j'ai gravi mon 129e 3000 principal l'automne dernier dans le massif de la Maladeta : d'abord le Maldito, la punta d'Astorg puis direction l'épaule de l'Aneto en veillant à bien passer quelques mètres sous la croix sommitale pour finir symboliquement par le point culminant des Pyrénées ! Belle journée un peu spéciale.

J'avais quelques jours la semaine dernière, j'en ai donc profité pour visiter quelques coins au gré des envies.

Pour savoir si les prochaines lignes vous intéressent, voici le sommaire :

- Pic de la Hourque - Pic des Bacherets - Pic de la Montagnette - Pic Pétar
- Crête du Petit Pic des Alharisses jusqu'au Grand Pic.
- Piméné
- Du col de la Munia au Mounherran
- Maubermé par l'arête N

J'ignore pourquoi mais depuis quelques temps, je brûlais d'envie de retourner faire quelque chose autour du refuge de la Soula. Contrairement au chemin du refuge, la montée au col de la Hourque est particulièrement peu roulante ! C'est raide tout le long ! :aille2: Après un aller-retour facile au pic de la Hourque, direction son proche voisin à l'accès plus chaotique et croulant dès lors que l'on s'éloigne du fil de la crête. Bon, j'avoue que j'avais dans un coin de la tête de rejoindre le port d'Aygues-Tortes pour faire la crête frontière jusqu'au pic de Clarabide mais je pensais qu'il était plus facile de longer du pic de la Montagnette jusqu'au port. Et puis, c'était bien nuageux côté espagnol. Enfin bref, on trouve toujours de bonnes excuses pour répondre à un trop-plein d'ambition ! :mdr3:

Cabane du berger au dessus de refuge :

Image

Nous quittons la vallée principale ...

Image

Pic des Bacherets au centre depuis le pic de la Hourque

Image

L'inverse :

Image

La montagne ridée

Image

On va donc en direction du pic Pétar. La crête est facile mais parfois légèrement aérienne avec quelques passages nécessitant de poser les mains. On laisse quelques affaires au point bas de la crête et faisons un aller-retour au sommet, pas bien large ! Nous descendons ensuite par les étangs d'Aygues-Tortes et le chemin normal. Les gorges de Clarabide ne m'ont paru aussi longues que lors de mon premier passage au retour de la crête du Schrader. Je trouve le site du Pont du Prat très mystérieux et perturbant.


Pic Pétar en vue

Image

Le même :

Image

Image

La longue crête des Spijéoles à la Hourgade (projet ... :ange: )

Image

Joli spot de bivouac

Image


Il y a un monde pas possible à Saint Lary mais pour quelques heures, on s'en contente. Après une pizza (pas bonne, avez-vous une bonne adresse ?), nous allons dormir à Cap de Long. On m'a vanté maintes fois l'arête des 3 Conseillers mais je crains tellement d'y faire la queue qu'on opte pour la traversée des Alharisses (AD). Ce sera aussi l'occasion de visiter de nouveaux sommets. On suit la voie normale du Petit Pic qui emprunte le vallon entre le Garlitz et la muraille de Cap de Long. La crête est aérienne et il y a quelques réchappes. Pour faire court c'est facile jusqu'à un premier rappel qu'on enchaîne avec une longueur en III+/IV où je me fais une frayeur avec une écaille qui décide de se faire la malle. On entame alors la partie la plus soutenue de la traversée avec quelques ressauts et rappels (certains évitables) avec une remontée plus facile jusqu'au pic Central.

Lever du jour après une bonne nuit :

Image

Image

L'orage qui semblait arriver n'est finalement pas encore de la partie et on peut donc poursuivre sereinement d'autant plus que la suite est plus évidente (III max. moins aérien ou alors j'étais acclimaté). Un rappel obligatoire fait obstacle. On atteint sans histoire le Grand Pic des Alharisses et sommes rejoint un peu plus tard par une autre cordée très sympathique. Nous faisons la descente ensemble et gardons les casques jusqu'au col d'Estaragne. C'est bien cairné mais raide avec un risque de chutes de pierres. Après le vaste pierrier du col, nous empruntons une rampe herbeuse qui marque la première faiblesse de la crête E du Grand Pic des Alharisses. Une grande traversée légèrement descendante (vague sente) nous amène au point 2403 sur la carte IGN pour basculer facilement sur Cap de Long. L'itinéraire est agréable et évite de rejoindre la route pour remonter ensuite. Après ma remarque sur la pizza, suis-je si difficile au niveau culinaire ou bien les crêpes du Garlitz sont surcotées ? Je les ai quand même dévoré ...

Le pic Central

Image

Quelque part sur la crête

Image

Le Grand Pic, on s'approche !!! :taré1:

Image

Atmosphère chaotique vers le sud

Image

La deuxième cordée arrive

Image

La grande traversée au retour

Image

Retour à Cap de Long

Image

Le lundi, la météo annoncée est plus maussade et c'est donc repos. Le lendemain, j'avais en tête de faire un "petit" tour par la vire des Escuzana et quelques sommets espagnols mais on arrive trop tard à Gavarnie. On se rabat donc sur le Piméné avec comme espoir de réussir à sortir de la mer de nuages ; chose faite juste dessous le petit Piméné, c'était moins une ! Panorama extraordinaire sublimé par la mer de nuages qui se désagrège peu à peu.

Le secteur de Gavarnie étant suffisamment connu, je vous épargne les commentaires.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Super soirée à Luz avec un apéro concert au top dans un petit bar de la ville. Direction ensuite le cirque de Troumouse pour une nouvelle journée qui s'annonce bien remplie : la crête du col de la Munia jusqu'au Mounherran. Après la classique montée au col de la Munia, on se lance pour cette grande traversée dont la partie la plus aérienne se situe entre la Pène Blanque et le Cheval Rouge. Beaucoup de génépi autour du port de la Canau notamment. Au sommet du premier pic Blanc d'Estaubé, nous rencontrons un montagnard qui se creuse la tête pour éviter la désescalade du pas de III+. Un rappel est possible mais le relais est trop haut et son brin de corde trop court. Etant grand, j'ai juste à sauter puis j'aide à désescalader ma copine et ce monsieur qui va faire à nouveau parler de lui... :nono:

Lumières matinales avant le col de la Munia

Image

Image

Lacs de la Munia

Image

C'est parti ... il y a du chemin ! :aille:

Image

Image

Regard en arrière

Image

Vallée de Pineta

Image

Pic de Gabiédou

Image

Nouveau regard en arrière

Image

Pics d'Estaubé

Image

Massif du Mont Perdu, la vue est grandiose !

Image


Nous arrivons facilement au pied du Mounherran et décidons de suivre la vire pour éviter la crête. Nous longeons probablement trop longtemps puisque l'itinéraire est ensuite peu évident. Après avoir erré de manière précaire dans cette raide face NO, on parvient enfin au sommet. Nous sommes mieux inspirés pour la descente et rajoutons quelques cairns. Retour au col pour redescendre vers le Maillet où nous retrouvons le monsieur qui commence la descente. Problème : il n'est pas du tout à l'aise avec les éboulis (pourtant faciles à la descente) et fait une chute en manquant de partir à la renverse. Tout a l'air d'aller, on continue donc. Plus bas, je me retourne et constate avec stupeur qu'il tente d'éviter les éboulis en désescaladant une saillie rocheuse ni sur les fesses, ni face au rocher, mais debout. Je n'ose pas l'interpeller de peur de le déconcentrer. Nous retenons notre souffle car cette fois, une chute l'emmenerait 10 mètres plus bas. Je m'apprête à courir l'aider quand il manque à nouveau de partir à la renverse et s'entaille un doigt. Il se met enfin face au rocher et je lui crie de rejoindre les éboulis. Il est un peu penaud, sa blessure n'est vraiment pas grave, et comme la suite est plus facile, nous le quittons. :-|

Malgré cet épisode, merveilleuse journée : il n'y a rien de difficile techniquement et on évolue dans un cadre exceptionnel.

Le Mounherran

Image

La Munia au loin :

Image

De retour dans le Couserans :coeur: entre amis et famille, je me fais une dernière sortie dimanche matin en montant au Maubermé par l'arête Nord. En plus d'être raide, le début de l'arête est majoritairement herbeux, gispeteux, myrtilleux, rhododendroneux. Tout étant détrempé, il faut faire attention. Plus haut, ça se calme et on entame la marche vers le Maubermé dont les imposants cairns apparaissent au loin. Je n'ai pas réussi à identifier clairement le pic de Rouche. Descente par la voie normale où j'ai croisé beaucoup de monde.

Lever du jour dans la vallée ...

Image

Les célèbres nuages ariégeois

Image

Les mêmes au pied du pic de l'Har

Image

Le pic de Garbé

Image

La fin de l'arête :

Image

La maison :

Image

Image

Une de mes cabanes préférées :

Image

Voilà, fin du voyage, ce fut une belle semaine. :) Aucune photo n'a été retouchée ou recadrée, je n'ai pas eu le temps.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Aoû 2018 21:18 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 30 Sep 2012 23:13
Messages: 943
Quelle belle semaine...de sacrés objectifs...de superbes photos...chapeau et merci

et félicitations pour tes 3000.. :amen: .

je vois que t'as toujours autant la caisse et que l'on partage une tendresse particulière pour les crêtes et autres arêtes...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Aoû 2018 21:38 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 2937
Localisation: Aussonne
magnifique semaine avec de beaux objectifs par des voies originales et bravo pour les 129 3000 :super: :super:

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 21 Aoû 2018 08:19 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 09 Mar 2013 08:36
Messages: 329
:hello:

Merci les gars ! :)

Ah ça oui, j'adore les crêtes ! J'en ai fait qqs unes ces deux derniers mois, si certains veulent des infos ou autres ... :
- Du pic des Recantous au puig de la Grava
- Du port d'Arinsal au pic de l'étang Fourcat
- Arête Quazémi au Canigou
- Du pic de Gerri au pic des Lavans par la Coma Pedrosa et le Médécourbe (2 jours)
- Le pic de Montabone par l'arête de Bonrepos
- Du port de la Picade au col deth Horo

Si jamais tu en as une en tête et que tu cherches qqn, n'hésite pas ! ;)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2018 09:04 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 2937
Localisation: Aussonne
ha oui j'ai en tête de faire celle du port d'Arinsal au pic de l'étang Fourcat, comment est elle ? J'imagine que du port d'Arinsal jusqu'au port du Rat c'est un peu chaud non ? après ça doit mieux rouler

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 21 Aoû 2018 09:56 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 09 Mar 2013 08:36
Messages: 329
Vraiment aucune difficulté à partir du port du Rat. Du port d'Arinsal au port du Rat, on ne peut pas dire que ce soit chaud mais c'est un peu plus chaotique autour des pics des Langounelles et de Cataperdis.
C'est long par contre !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2018 11:10 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4128
Localisation: TOULOUSE
:hello: :hello: Vivaleu

On sait qu'avec toi on est sur du haut niveau technique et physique ;) :amen: :amen:
donc on est pas surpris !
mais admiratifs :super: :super:
bravo bien sur pour les 3000 un objectif atteint fort jeune ::d Ca promet !
avec un joli final par le Maudit....

Etre grand....c'est tricher :mrgreen: le truc de 2 m où le gars se posait des questions....
il est évitable...même à la montée...
viewtopic.php?f=2&t=3305&hilit=estaube
j'avais fait ça avec une angine...j'ai peut être vu les pierriers encore plus méchants qu'ils n'étaient...
je suis d'accord qu'il n'y a pas de "véritables grosses difficultés" mais faut voir ton niveau....c'est quand même pas une promenade cf les ennuis du gars rencontré...et puis il y a quelques feuilletés....qui sont fins...fins...fins :mrgreen:

que de belles crêtes réussies :super:
mais....je ne félicite pas du tout pour la Nord du Maubermé :rougefaché: :mrgreen: :mrgreen: je ne la connais pas....mais...
moi qui voulait la vendre aux OLD's comment je vais m'y prendre maintenant ! (pour les brevetés herbe basque....il n'y a pas de problème :mdr3: mais les autres :mrgreen: )
(Philippe Quéinnec vient de rajouter le Rouche sur sa liste des pics de plus de 2700....)
Au plaisir de voir passer un jour "bip...bip" sur des crêtes :hello: :hello:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2018 13:46 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Oct 2017 10:30
Messages: 470
Localisation: Saint-Pée-sur -Nivelle (64)
Magnifique tout ça :amen:

_________________
http://randopyrenees.blogspot.fr/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 21 Aoû 2018 22:46 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 24 Aoû 2008 15:02
Messages: 114
bonsoir

superbe semaine et tres belles photos dont une du massif du Mont perdu :super:

Frédéric


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Aoû 2018 06:46 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 04 Aoû 2017 11:58
Messages: 36
Impressionnant. Merci pour ces belles photos. Bravo! :super:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Aoû 2018 09:50 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 09 Mar 2013 08:36
Messages: 329
:hello:

Merci !! :super:

Dino, j'avoue avoir l'esprit collectionneur et j'ai consulté la liste des 2700, et pas qu'une fois ! :mrgreen: Ben c'est pas pour tout de suite ! :mrgreen: Il doit pas t'en manquer beaucoup toi.

Pour le Maubermé, je ne voulais pas dénigrer cette charmante arête qui permet un accès original sur les traces des pionniers à cette cime emblématique du Couserans. Tranquillité, cairns ancestraux et vues plongeantes sur les vallées voisines sont au programme. Les isards y sont légions et cohabitent avec de nombreux lagopèdes sautillant gaiement de rocher en rocher et n'hésitant pas à venir vous picorer quelques graines dans la main. Moyennant un peu de flair, vous trouverez également du génépi près du sommet avant de redescendre dans la vallée, comblé par ce voyage sauvage aux confins de l'Ariège.

C'est mieux comme ça ? :mdr3:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Aoû 2018 10:56 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4128
Localisation: TOULOUSE
Vivaleu a écrit:

Pour le Maubermé, je ne voulais pas dénigrer cette charmante arête qui permet un accès original sur les traces des pionniers à cette cime emblématique du Couserans. Tranquillité, cairns ancestraux et vues plongeantes sur les vallées voisines sont au programme. Les isards y sont légions et cohabitent avec de nombreux lagopèdes sautillant gaiement de rocher en rocher et n'hésitant pas à venir vous picorer quelques graines dans la main. Moyennant un peu de flair, vous trouverez également du génépi près du sommet avant de redescendre dans la vallée, comblé par ce voyage sauvage aux confins de l'Ariège.

C'est mieux comme ça ? :mdr3:
voilà ce que j'attendais d'un ariégeois ::d ::d
bon pour les esprits chagrins...faut juste y préciser qu'on y est au dessus des brumes vespérales
:mdr3: :mdr3:
et je crois qu'avec la mention du génépi....j'aurais une OLD au complet :diable:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2018 07:07 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 7173
Localisation: Saillagouse
:amen:
Sublime, fascinant, magnifique !
Juste après ça cela devient impossible de poster un CR de ses sorties de vieux !

Au passage quelque indications sur l'arête Port de la Picade / col du Toro m'intéressent (j'ai un topo de Girka Lopez et quelques doutes !). Ton avis en termes de difficultés ?

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 23 Aoû 2018 14:13 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 09 Mar 2013 08:36
Messages: 329
Salut Dalmatien :)

N'exagérons pas ! Il y a des sorties "de vieux" que j'aimerais bien faire et je suis content de pouvoir en lire des CR en attendant ! :mrgreen:

Je ne suis vraiment pas doué pour décrire une crête, le terrain est plus malcommode que difficile. C'est avant le tuc de Bargues que se situe la partie où il faut faire le plus attention. Quelques pas de II, à peine, et peu exposés. Voici mes impressions rédigées quelques jours après :

"D'entrée, le terrain n'est pas roulant en raison des rochers qui entravent le fil de la crête. Je navigue sur le fil ou de part et d'autre (principalement versant SO c'est à dire côté Maladeta) en prenant au plus facile. Il faut poser un peu les mains et l'ambiance est parfois légèrement aérienne, sans plus. Lorsque la crête commence à prendre du dénivelé, je viens buter sur un ressaut rocheux plus vertical que le reste. Je me laisse tenter temporairement par les pentes herbeuses au SO mais vois le fil qui s'éloigne bien plus haut. Au prix d'une escalade très inconfortable dans un mauvais terrain herbeux, je parviens à le retrouver. Fallait-il grimper le ressaut rocheux ou bien continuer à longer sur les pentes herbeuses ? J'ai l'impression que dans ce dernier cas, le fil de la crête s'éloignait inexorablement.

Je rejoins le tuc de Bargues (2633 m) que j'aborde également par les pentes SO mais plus facilement cette fois-ci. Même si les nuages se sont invités à la fête, la vue est très belle sur la crête qui se déroule jusqu'à la Forcanada ainsi que sur les tentacules granitiques de l'Aneto et consorts. Dans un terrain raide nécessitant toujours de l'attention, descendre au col de Bargues qui domine le lac de Pomero puis passer une bosse facile avant que le terrain ne devienne brusquement calcaire.

La tuca Blanca de Pomèro est désormais toute proche et ses parois plongeantes brillent par leur sévérité. Plus facile qu'elle ne le paraissait de loin, une dernière pente en mauvais terrain mène au sommet où le panorama se dévoile à nouveau sous une nouvelle perspective. Après avoir rejoint facilement le col du Toro (2236 m) accompagné au début par une harde d'isards, je renonce à monter à la Malh dera Artiga et descends dans le vallon de l'Escaleta en espérant voir un copain qui participe au trail reliant Luchon au tuc de Molières. Bingo ! Je lui souhaite bon courage pour rentrer à bon port. De retour au col du Toro puis à l'atypique lac deth Coth deth Horo (me trompe-je ou bien il est rare qu'un étang niche à un col de cette manière ?) il ne reste plus que la descente directe jusqu'au parking."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2018 17:48 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2011 14:09
Messages: 7173
Localisation: Saillagouse
Ok merci beaucoup
Effectivement c'est le ressaut rocheux avant le Tuc de Bargues vu de loin qui m'avait inquiété (je connais le versant Toro de la Tuca Blanca).

PS il y a pas mal de lacs nichés dans des cols, (port de Rius, Tebarray,...)

_________________
http://www.rando-marco.fr


Haut
 Profil Site Internet 
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. mise en veille

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

christian65

17

2828

01 Oct 2012 08:54

Tomaré Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. lac vert

verone31

0

991

12 Sep 2011 17:06

verone31 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. c'est vert autours d'HARPEA

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

eyra

15

3190

17 Juin 2014 08:39

dinosaure Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Lauriolle-Bareilles-Cinq Monts-Gerbe...un Viking au vert

Dédé64

5

2007

04 Juin 2012 12:29

dinosaure Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. De retour des Alpes

Fred_le_Cathare

1

1707

08 Oct 2008 10:06

Dondiego Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: