Nous sommes le 10 Juil 2020 04:04




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 25 Aoû 2014 23:54 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 19 Sep 2011 21:30
Messages: 224
Localisation: Montauban
Salut à tous, :hello:
voici le récit de ma dernière aventure....et le mot n’est pas faible croyez moi !
Le compte rendu est au moins aussi long que ne le fut la course en elle même commencée à 6h20 et achevée à 22h15, mais si mais ! :o

Temps splendide, vraiment idéal pour ce genre de course unique ! :super:

Compter 3 heures de route depuis Montauban. Passer St Lary, Tramezaïgues et se garer au bout de la petite route menant au parking avant le village de Fredancon. Cette fois-ci, plutôt que de bivouaquer au pied de la voiture, nous avons opté pour se lever très tôt et partir directement depuis chez nous. Pour moi ça signifie debout à 2h30. :triste1:

3 Participants : Nathalie, Jean Marc et moi même

Pas moins de 7 objectifs dont 2 Pics à 3000 mètres : Celui des Batoua et de Lustou dans le meilleur des cas ! Le but du jeu étant de commencer la crête à partir du col avant le Pic de Cauarère et d’atteindre le Pic de Lustou avant de redescendre dans la vallée.
Parcours en boucle de 18 km pour un dénivelé cumulé de 2300 m ! :nono:

6h20 Départ pour la grande aventure à la frontale. Pour le coup, pas de photo dans la forêt ! Passée « le Cortail de Batoua » qui fait penser à un cirque, nous entamons la montée vers le col sans nom situé à 2685 m. A savoir qu’à environ 2015 m d’altitude existe un semblant de sentier sur la droite qu’il est intéressant d’emprunter pour nous faciliter la tâche. Ensuite ce sont des éboulis, beurk ! Quoi que là, en fait ils s’avèrent moins pénibles que prévu si ce n’est sur la fin devenue un peu plus pentue.
Objectif n° 1 : Pic de Cauarère (2901 m) suivi de l’objectif n° 2 le Pic « des » Batoua vu qu’ils sont 3 en tout.
11h et des brouettes : Voili voulou, la mise en jambe s’arrête là après 5 h de marche et quelques 1654 m de dénivelé. C’est dire j’en ai déjà plein les mollets ! Pour autant c’est à partir d’ici que les choses sérieuses, ou « ludiques » devrais-je dire commencent. Nous nous équipons de nos baudriers et casques, et c’est parti pour une aventure qui va durer la bagatelle de 6h sur la crête......sauf que ça, nous ne le savons pas encore ! hi, hi, hi ! :mdr3:
Se pointe au loin l’objectif n° 3 : Le Pic de Guerreys (2857 m). Alors là, quand tu l’as en face, en ce qui me concerne, j’essaye bien de le regarder dans ces moindres détails sans parvenir à comprendre par quel bout on va le grimper....d’ailleurs est ce bien raisonnable, utile ? :( Non parce que vu comme ça, il est impressionnant le bougre pour mes yeux de non-experte en alpinisme.... Bien bien bien, d’abord nous allons commencer par descendre à son col et après nous verrons... Ainsi nous désescaladons le dernier Batoua sur un terrain accidenté limite éboulis, et le mot « désescalade » prend tout son sens lorsque je me retourne pour voir la pente une fois en bas. Il n’y a pas à dire c’est vraiment impressionnant, et pourtant avec Prudence, (oui c’est ma copine !) ça se fait tout gentiment avec de bonnes prises pour les mains et les pieds. Et cette « facilité » se retrouve également pour grimper sur ce fameux Pic qui m’inquiétait tant quelques minutes plus tôt. Comme quoi, il est certain qu’il y a une grande différence entre ce que l’on croit et ce qu’il en est, en tout cas pour ici.
Donc nous voilà au sommet à envisager la suite qui se veut sympathique et très facile, après ce que l’on vient de traverser, pour rejoindre notre objectif n° 4 le Pic de La Niscoude (2963 m).... Sauf que nous ne voyons pas encore la surprise en contrebas. Certes elle est mentionnée sur le topo qu’à trouvé J.M. et qui pour le moment se veut fiable. Notre optimisme est sans faille.....allons voir ça de plus près, n’est ce pas ? Et bingo ! nous approchons d’une brèche que je suppose être le dit « pas de Balinet » avec comme annoncée une désescalade niveau II, aérienne et verticale qui nous incite à la prudence en s’aidant d’un rappel. Seul J.M. passera « les doigts dans le nez » après nous :winner1: . Et c’est tout naturellement que nous escaladons aussitôt après pour sortir de cette brèche et entamer l’ascension vers le Pic de la Niscoude sur lequel j’aspire à reprendre des forces tant les jambes commencent à souffrir du dénivelé cumulé. :drapeaublanc: Ce n’est pas pour dire, mais je dépasse très rarement les 1200 m à 1600 m dans mes randonnées et même si je suis sportive régulière, cette balade exige son pesant d’effort et par dessus tout de concentration, bref de quoi pomper un max d’énergie.
13h45 environ. Pause pique nique au sommet à profiter des superbes points de vue grandioses . Je n’en dis rien mais je sens un gros coup de fatigue avec l’envie de dormir. Je n’ai même pas d’appétit, pour autant je me force à manger car c’est indispensable pour continuer dans de bonnes conditions. En fait j’ai très soif. Il me reste de l’eau, mais va falloir économiser car mes deux litres sont déjà entamé de moitié.
A cet instant de détente, nous décidons de continuer jusqu’à l’échappatoire possible et envisager ou pas de poursuivre notre course car pour le timing c’est assez serré. Faut dire que jusqu’ici la traversée en crête n’a pas été du tout aisée, avec des roches peu fiables demandant beaucoup de vigilance quant à savoir où il faut poser nos mains et nos pieds sans risquer de faire tomber des pierres ou que celles-ci se dérobent sous notre poids. Sans que nous ne nous l’avouons mutuellement, nous avons du mal à croire que nous arriverons jusqu’au Lustou tant il semble encore loin. 8|
14h20 En route vers l’objectif n° 5 : Le Pic de Guerreys/Bacque (2975 m). Et vas-y que je te désescalade encore une fois dans une brèche pour tomber face à un mur d’environ 6 mètres niveau III bien vertical. Il était lui aussi annoncé, et à mon regret il est bien là. Je l’avoue les parois super verticales ne sont pas ma tasse de thé, pour autant il n’y a pas à tergiverser je dois grimper l’obstacle. J.M. passe devant avec toujours autant d’aisance tout en nous indiquant que les prises ne sont pas du tout fiables, donc être supers vigilantes. Ainsi, je lui propose de nous assurer et me dis que c’est la dernière « grosse » difficulté à passer. Pendant que Nathalie monte je profite de prendre quelques photos car naturellement le cadre est somptueux. Vient mon tour et j’y arrive sans problème. Ainsi de désescalades en grimpettes aussi nombreuses que variées nous parvenons sur ce Pic.
Le Lustou s’est sensiblement rappoché et notre envie de l’atteindre en devient désormais renforcée, d’autant qu’une fois là-bas nous savons que la redescente se fera sur un sentier de randonnée très accessible. Qui plus est, la roche s’est faite nettement meilleure ce qui nous permet d’avancer sur un rythme plus soutenu. En effectuant un calcul probable quant à l’horaire, nous en concluons que nous pouvons réussir notre projet quitte à rentrer à la nuit. C’est sûr que pour atteindre cet objectif n° 7, il est indispensable de rester concentré jusqu’au bout. Sans nous attarder nous passons sur des vires aériennes, grimpons du niveau II bien pentu, enchaînons les passages délicats avec « du gaz » des deux côtés pour franchir les deux pics restant, à savoir le Pic de Tour (2980 m) et le Pic d’Estiouère avant l’ultime Lustou tant convoité ! En ce qui me concerne, j’ai maintenant la certitude absolue de ne plus souffrir de l’appréhension du vide ! ! ! :mdr3: Durant la course et après plusieurs heures de marche, j’en suis venue à réaliser qu’étant fatiguée un maximum, je ne me préoccupais plus du tout de savoir quel effet me faisait la présence de vide à droite ou à gauche, vraiment plus de peur du tout, l’important étant d’avancer. J’en suis encore et toujours épatée !...comme si c’était la première fois !... Un vrai miracle je te dis... :ange:
19h30 Objectif n° 7 : Le Pic de Lustou. Enfin, ça y est ! à force de le voir de loin je pensais que l’on y arriverait jamais ! Interminable furent les derniers mètres, faciles techniquement, mais interminables. Une pause bien méritée de quelques minutes avant de boucler la boucle. Là, c’est indéniable nous allons rentrer à la frontale vu qu’il nous reste au moins 2h30 à 3h de marche ! Peu importe, il fait toujours aussi beau. Je ne me lasse pas d’admirer la luminosité changeante de la soirée qui s’annonce du haut de cette montagne enchanteresse, quel spectacle, quelle journée unique !
La descente se fait sur un bon rythme sans précipitations. Nous arrivons à la cabane (1944 m) un peu avant la tombée de la nuit soit 21h15. Grâce au GPS nous suivons le tracé sans nous perdre en forêt, franchissons le large ruisseau au débit important, pour ma part très heureuse de ne pas glisser dans la nuit en pareil endroit. :nonon:
22h120 Fin de la randonnée.
Alors celle là, c’est sans contexte possible la plus de chez plus plus plus que je n’ai jamais faite ! ! ! Loin de moi l’idée de battre des records, je dirais même que j’ai plutôt tendance à les fuir. Pour autant, sans le vouloir j’ai pulvérisé celui de la durée d’une randonnée « normale » avec retour le plus tardif qui soit, celui du dénivelé cumulé, du nombre de Pics grimpés en une seule journée et d’un temps de plusieurs heures sur un fil de crête...alors là, chapeau Françoise ! ! ! Les mots me manquent pour décrire la joie d’une telle expérience en très belle compagnie. Nous sommes tous trois liés à jamais par cette aventure inoubliable. A l’heure où j’écris ces lignes, c’est à dire le lendemain, j’ai encore du mal à réaliser ce que nous avons parcouru. Je regarde les photos et reste scotchée par nos prouesses. De plus la météo y est splendide et la montagne radieuse, accueillante pour les trois randonneurs que nous sommes....Instant magique... Merci à mes compagnons sans qui je n’aurais pu vivre de tels moments :super: , ainsi qu’un Grand Merci à la montagne de nous avoir accueillis sous son meilleur jour ;) .

J’avais très envie de partager avec vous cette journée

Arrivée sur le Pic Cauarère
Image

La ligne de crête à suivre
Image

Pic de Batoua
Image

La ligne de crête que nous venons de parcourir
Image

Pic de Lustou = Objectif atteint, YessSSSSSS !
Image

Point de vue sympa, n’est-il pas ?
Image

la suite des photos sur Picasa :
https://plus.google.com/photos/10314851 ... banner=pwa

à bientôt pour de nouvelles aventures

_________________
"Le meilleur ... c'est d'avoir l'audace d'oser l'inaccessible"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 04:44 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 19 Mar 2012 20:29
Messages: 800
Localisation: toulouse
Et en effet,une bien belle (et longue) aventure :amen:
Perso,je préfère camper a Fredençon et faire le Lustou en aller-retour,comme il y a 8 jours. :mrgreen:
:super: :hello:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 05:40 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 22 Juin 2008 17:09
Messages: 1075
Localisation: SUD PAU
respect. :amen: :amen:

j'avais explosé physiquement et perdu tellement de temps que nous avions du couper après la

le mur en III du niscoude.

Donc Framboise .... :super:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 07:27 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Aoû 2006 19:04
Messages: 3476
Localisation: 64
NAULEKH a écrit:
respect. :amen: :amen:
j'avais explosé physiquement et perdu tellement de temps que nous avions du couper après la
le mur en III du niscoude.
Donc Framboise .... :super:

En effet, total respect à vous pour cette fantastique course de crête dans un décor si sauvage :amen: :amen:
C'est une région magnifique, mais, comme d'autres, je me contente sans problème des allers-retours "secs" depuis la vallée (Lustou, Batoua) ::d qui sont déjà de belles bambées. Mais là, quelle course!!
:hello:

_________________
J'passe de sas en sas
Et mes visites s'espacent...
A. Bashung


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 09:58 
Hors ligne
Marcheur (euse)
Marcheur (euse)

Inscription: 12 Aoû 2014 09:53
Messages: 11
Très belle course aérienne, bravo ! :super:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 10:37 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Juin 2008 19:17
Messages: 1265
Localisation: Banheras en Bigorrà
Salut,

Belle et grande course, bravo, cela donne des idées.


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 11:34 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Nov 2011 19:21
Messages: 1120
Alors là!
:amen:

Alain

_________________
http://z2a31.over-blog.com/
http://www.flickr.com/photos/50076101@N08/sets/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 11:55 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2003 13:51
Messages: 8157
Localisation: Eaunes (Muret)
Quelle belle rando ! Bravo à vous


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 12:37 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 19 Sep 2011 21:30
Messages: 224
Localisation: Montauban
Merci pour vos témoignages :super:
Sachez quand même que nous sommes tous les trois d'accord pour éventuellement renouveler ce type de sortie ....:nono: .......mais en s'accordant d'abord quelques jours de repos, n'est ce pas ? :langue1:

je ne sais pas dans quel état sont mes deux coéquipiers.......
mais pour ma part, aujourd'hui et ce depuis hier, je l'avoue, je suis séchée ! :(
Je me traîne telle une petite vieille pétrie de courbatures....... :mdr2: ....ça promet, non mais j' te jure ! :mdr3:

_________________
"Le meilleur ... c'est d'avoir l'audace d'oser l'inaccessible"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 13:47 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Avr 2003 13:51
Messages: 8157
Localisation: Eaunes (Muret)
Dans le même style, et pour compléter cette sortie, il y a la crête du pic d'Estos ou pic du Lustou en passant par le Parraouis. Ca vaut aussi le déplacement


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 17:21 
Hors ligne
Alpiniste
Alpiniste

Inscription: 28 Nov 2010 15:45
Messages: 121
Localisation: Plateau de LANNEMEZAN
:amen: Respect :amen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 20:35 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juil 2009 18:34
Messages: 480
Localisation: Vincennes
Les Batoua et le Lustou, en 2 trajets depuis la vallée ok, mais en une fois !
:amen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 21:26 
Hors ligne
Randonneur (euse)
Randonneur (euse)

Inscription: 03 Jan 2011 18:53
Messages: 28
Un beau et long long long périple :|

Jusqu'au Batoua c'est plutôt tranquille :)
Image

Après ça se complique un peu :-/
Image

Les filles rêveuses ou dubitatives face à ce qui reste à parcourir :|
Image

Un vrai tas de cailloux cette crête :erk:
Image

Bref au final une super aventure avec deux filles infatigables :pompom:

d'autres photos :
https://picasaweb.google.com/111950586956654391997/BatouaLustou?authuser=0&feat=directlink

:hello:

_________________
l'amateur d'auberges


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2014 21:53 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 3636
Localisation: Aussonne
un grand bravo pour cette belle bambée, total respect :super:

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 27 Aoû 2014 09:12 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Jan 2009 22:01
Messages: 1289
Localisation: Toulouse
cyril a écrit:
Dans le même style, et pour compléter cette sortie, il y a la crête du pic d'Estos ou pic du Lustou en passant par le Parraouis.

C'est vrai que la seule traversée du Batoua au Lustou, c'est un peu léger et on reste sur sa faim. En poursuivant jusqu'au pic d'Estos par le Parraouis, on a une journée vraiment complète.
Je suis (presque) sûr que Jm, Framboise et sa copine seront d'accord avec moi... :mrgreen:

A part ça, je bave de jalousie pour cette course au long cours dont je rêve depuis très très longtemps.


(juste une question: le mur de 6 m. qui semble si impressionnant en photo sur le Picasa de Framboise se situe-t-il avant le pic de Guerreys, ou après ? et est-il si raide que ça, ou la photo au grand angle ne déforme-t-elle pas les choses un peu ?)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Batoua & Lustou (12-13 septembre)

ventrachoux

8

4707

16 Sep 2009 21:27

mitomat Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Aret/Thou/Lustou/Batoua/Punta Suelza/Schrader/Valier

Morphelin82

11

6121

23 Nov 2012 13:19

Morphelin82 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. LE CASQUE par la voie souterraine Le 17 août 2014

Framboise82

2

1977

26 Aoû 2014 20:27

seb_le_suisse Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pics Clarabide et crêtes des Gourgs Blancs

clems5555

3

2026

13 Oct 2017 17:23

Dalmatien Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Batoua

isard33

4

2758

25 Aoû 2009 14:58

isard33 Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  


cron