Nous sommes le 02 Déc 2020 19:56




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 21 Aoû 2014 11:36 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Nov 2003 12:30
Messages: 2785
Localisation: pyrenees orientales 66 saillagouse
L’idée de suivre les traces des traileurs du Tour des Géants a germé il y a un an, quand Sabine me branche sur ce trail ; en fouinant sur le net, on en conclut que le faire à pied, sac au dos serait une excellente manière de découvrir le Val d’Aoste :ange: ; les photos que l’on avait vu du trail étaient trop belles pour ne pas suscister l’envie d’aller voir ces montagnes de plus près.

Le trail est le plus dur au monde ; il se déroule en Septembre et fait le tour du Val d’Aoste, en passant au pied des Géants que sont le Mont-Blanc, le Grand Paradis, le Mont-Rose et le Cervin.

Il suit l’Alte Via 2 et l’Alte Via 1.

Ces routes ont une symbolique particulière : triangle jaune ds lequel le 2 ou le 1 est inscrit en noir.

En chiffre le Tour c’est :

330 km
24 000 de déniv positif
150 h maximum
70H le meilleur temps l’année dernière
600 participants
25 cols à plus de 2000m, dont le plus haut, le col Loson atteint 3299m…
8|
le 4 aout 2014, nos sacs sont bouclés, le moral au beau fixe. les étapes définies, mais on fera en fonction de la mto et de notre forme ::d

Attachez vos lacets, bouclez vos sacs, on vous emmène au pays des Géants ou la beauté des montagnes n’a d’égale que l’extraordinaire gentillesse des gens rencontrés( de quoi me réconcilier avec le genre humain :mrgreen: )

Jour 1 :

On arrive à la Joux,1605m, commune de la Thuile, après 700 km de route, par le col du Petit St Bernard ; la course en elle même part de Courmayeur, mais pour des questions de pratique, on démarre de la Joux et on finira à Courmayeur.

On attaque notre Tour à 16H45 ; la pluie s’invitant en chemin on pose les sacs à l’alpage du Glacier, 2160m, dont la terrasse bien accueillante nous offrira un abri pour la nuit.

( par la suite, on va passer maître dans l’art de squatter les terrasses ::d )

Image

Image

Durant notre périple, on trouvera moults alpages : ce sont des petits chalets entièrement rénovés pour certains, complètement à l’abandon pour d’autre.

Ce jour là, au compteur seulement 1H40 de marche et 560m de D+ cause départ tardif.

les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 2 : de l’alpage du Glacier à Valgrisenche

Le lendemain, grand beau.
Deux cols nous attendent : le Passo Alto, 2860m et le col de la Crosatie, 2838m.
Chaque jour on change de vallée, donc lorsque l’on passe 2 cols, on descend tout en bas pour remonter de l’autre côté !les paysages sont superbes ; les chemins bien tracés et balisés ; même les pierriers sont un plaisir à traverser :pascontent:

En montant vers le Passo Alto, on passe près du refuge Deffeyes ; le sentier serpente entre pentes herbeuses et cailloux.

Image

Image

La descente se fait dans un pierrier tellement bien balisé que c’est un plaisir de louvoyer parmi cet univers minéral. On arrive au bivouac Promoud, en partie effondré, suite à une avalanche.

Image

Ce truc nous laisse ébahies 8| : c’est super beau, on croirait un hôtel d’altitude !!

Ensuite le 2° col nous attend : on remonte autant de déniv qu’on en a descendu !!
Ce sera le col le plus « technique » : « les 200 derniers mètres de déniv sont caractéristiques car le sentier parcourt une fascinante arête qui se caractérise par un long escalier en pierres » dixit le topo . On confirme, sauf qu’avec 15 kg sur le dos, l’escalier , on le sent passer :(

Image

A chaque col, on trouve un splendide cairn sur lequel trône le nom et l’altitude du col.

Image

De l’autre côté une nouvelle vallée. La descente nous amène non loin de Valgrisenche ; on bivouaquera dans l’herbe, à défaut de la terrasse d’un alpage !

Ce 2° jour, on a fait fort : 2 cols, 1685m de D+ et 10H30 de marche( pauses comprises)

La machine est lancée et plus rien ne nous arrêtera :diable:

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 3 : de Valgrisenche à Rhêmes notre Dame

Au programme : ascension du col Fenêtre de Torrent, 2840m, en passant près du chalet Refuge de l’Epée.

Image

Sur cette AV 2, on ne croisera pas grand monde, qqfois on est seules sur les chemins ; ceux qu’on croise sont tous ….français !!

On désespère de rencontrer des bouquetins ( et des italiens bruns aux yeux bleus !!); pour l’instant grand calme côté faune.

Image

On ravitaille au village de Rhêmes puis on continue notre chemin en quête d’un endroit de bivouac.

On tombe sur un alpage, à l’écart du village. Personne dedans, il est fermé ( enfin, c’est ce qu’on se dit …)et on décide de poser les sacs devant le sous sol ; l’alpage est en cours de réfection, du moins le bas.

Alors qu’on a installé les tapis de sol et les duvets, et que l’on finit de manger, on entend une fenêtre qui s’ouvre !! Stupeur, une tête apparaît, aussi surprise que nous : la proprio est arrivée dans son chalet :ghee: Flûte, ça c’était pas prévu !! On s’excuse, en expliquant le pourquoi du comment , et que l’on va lever le camp ; mais au final, la dame accepte que l’on passe la nuit ici. Ouf, tant mieux !!

Le lendemain, réveil comme d’hab à 6H ; une heure après on est partie, direction le col Entrelor
D+ : 1245m, 7H40.

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 4 : de Rhêmes au dessus de l’alpage Lévionaz.

Cette journée va donc nous faire découvrir le col Entrelor, premier col à plus 3000m.
Des cordes fixes et des marches sont installées pour faciliter certains passages ; le grand luxe, quoi :super:

Image

On arrive donc au col à 3002m :

Image

la vue est là aussi, superbe ; on amorce la descente vers l’alpage Djouan , qui est en partie une étable ; les vaches roupillent en faisant un bruit de soufflerie 8| ; on passe ensuite au pavillon de chasse du roi Victor Emmanuel II, grand adepte de la chasse aux bouquetins( tu m’étonnes qu’on en voyait pas :nonon: ) ; aujourd’hui, la maison est habitée par les gardes du Parc.

Image

Image

Notre descente s’achève à Eaux Rousses, mais on se dit qu’on pourrait tout aussi bien s’avancer pour le lendemain, donc zou, on remonte 400m deD+.

On croise un ancien, italien qui revient du col Loson. Nous voyant avec nos gros sacs et notre air décidé, Il est persuadé qu’on grimpe direct au col, et nous dit qu’il faut qd même 4h avant d’y arriver.
On le rassure en lui disant que le col c’est pour demain ; la journée a été assez chargée donc on bivouaque plus haut, après l’alpage Lévionaz .

On est dans le parc national du Grand Paradis. Ce qui veut dire , comme tout parc qui se respecte qu’on ne peut rien y faire :grr: et surtout pas planter la tente, sauf au dessus de 2500m, entre 20h et 8H.
On s’en souviendra le moment venu… :malin1:

On arrive sur notre lieu de bivouac, à 2300m, dans un splendide vallon ; auparavant, on passe près de l’alpage Lévionaz : un petit bijou :coeur:

Image

On pose les sacs, on se lave dans le torrent et on part inspecter les lieux ; plus haut on a repéré des ruines qui pourraient ma foi, être bien utiles en cas de pluie ; parce que le ciel est bien menaçant ; mais zut, impossible de franchir le torrent.
On installe donc duvet, sursac etc ; on mange et on aperçoit enfin des chamois.

On se glisse dans nos duvets qd, 5 mn plus tard la pluie s’invite ! Ah, là, ça va pas le faire ; d’accord on est dans un parc national où tout est règlementé et en particulier le « camping » ; oui, ben là, on n’hésite pas une seule seconde : les tentes sont montées en vitesse ; heureusement par qu’ensuite une bonne averse dégringole ; il pleuvra pendant une heure puis, plus rien.

On est à 2300m d’altitude et on vient de transgresser les règles : pas bien :nonon:
Manquerait plus que les gardes débarquent en pleine nuit pour nous déloger ! Et ben non, le reste de la nuit fut calme :P

D+ : 1800m
D- : 1300m
Temps : 10h20

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 5 : de l’alpage Lévionaz à Cognes/ Goilles

Donc, au petit matin, on démonte notre campement, petit déj et hop, on part pour le col Loson, plus haut point de notre itinéraire : 3299m. Avant d’y arriver on tombe sur 6 bouquetins : ah enfin ! on finissait par se demander si ce n’était pas une légende :mdr3:
Victor a dû en louper qq uns ::d

Chemin faisant, on trouve un couple qui a dormi sous tente à 2900m d’altitude ; il fait un peu froid et ils se réchauffent au soleil.
On s’accorde une pause près d’un cairn, avant d’entamer la montée :

Image

Image

le chemin serpente parmi les cailloux. Arrivées au col, il y a un peu de monde, monté par l’autre versant. La descente est très belle tout comme la vue ; un moment donné un névé barre le chemin ; il nous faut le franchir ; chose aisée avec 15 kg sur le dos :mrgreen:

Image

Plus bas, on arrive au refuge Vittorio Sella ; on continue notre route et on fait halte pour le pique nique.
On fini par arriver à Cognes, paradis des cascades de glaces l’hiver :ange:

D+ : à peine 1000m mais 1700m de déniv négatif : ça , ça casse !!

Un peu trop touristique à notre goût !! Et voilà t y pas qu’un orage éclate au moment où l’on entre dans le petit hameau de Champlong ; on décide alors de prendre une navette gratuite jusqu’à Lillaz ; on s’économise 1km pluvieux !! Ensuite on s’abrite ds l’abri bus et on se dit que monter la tente sous la flotte, c’est pas génial ; alors on tph à des campings : complets, et à des hôtels : trop chers. Et au final, revêtues de nos élégantes capes de pluies :happy1: , on reprend la marche, à la recherche d’une terrasse d’alpage salvatrice !!

On en dénichera une, mais trop étroite, on n’y fera qu’y manger et on pousse jusqu’à l’alpage Goilles ( 1856m). On occupe chacune une terrasse à l’abri de l’orage. Lendemain matin, il ne pleut plus mais c’est bien humide.

Image

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 6 : de Goilles à Champorcher

Notre prochain col, celui de la Fenêtre de Champorcher, 2827m( ne pas confondre avec celui de la Fenêtre de Torrent).
Cette journée est particulière : on va finir l’Alte via 2 et prendre l’Alte Via 1 .
Et là, il va s’en passer des choses !!!

On remonte un long vallon, :

Image

qui longe une énorme THT ; laquelle THT nous accompagnera de l’autre côté du col ; ah là, impossible de se perdre : suffit de lever le nez et de suivre ce truc horrible :rougefaché:

Image

Même le refuge Sogno di Berzé n’échappe pas à la ligne qui passe tout à côté. J’ai volontairement pris la photo du refuge sans la THT :

Image

La montée au col se fait bien ; finalement on s’habitue très bien au poids du sac, sauf en fin de journée, qd la descente a été interminable : là on a l’impression que le sac est deux fois plus lourd !
On col, on quitte le Parc National du Grand Paradis pour le parc Régional du Mont Avic.

La descente se fait en compagnie de la THT !! ce sera l’étape la plus moche :grr:

Image

On arrive ainsi au lac Miserin et à son sanctuaire.

Image

Ensuite on passe le refuge Dondenna et c’est une longue descente jusqu’à Champorcher.

On ravitaille au village ; l’étape suivante on va la shunter : c’est une horrible descente de plusieurs heures le long de la route, au fond de la vallée, en pleine forêt ; le truc déprimant au possible, qui de plus fait passer sous le pont autoroutier de Hônes pour rallier Donnas puis Lillianes ; Et de Donnas, c’est de la route jusqu’à Llillianes. C’es aussi là que prend fin la AV 2, et que débute la AV 1.

A partir de maintenant ce précieux symbole nous accompagnera jusqu’au bout

Image

Et c’est à partir de là que va opérer la magie Valdôtaine :super:

Lors de notre arrêt ravito dans une petite alimentation, on demande à la patronne si elle connaît qqchose où l’on pourrait passer la nuit ; elle attrape son tph et qq mn plus tard nous annonce que l’on est attendu, à l’hôtel du Château, 1 km plus loin 8|

Étonnées de temps de gentillesse, on remercie et on rejoint à pied notre gîte pour la nuit ; le gars nous accueille les bras grands ouverts, admiratif de nous savoir sur le Tour des Géants. Il nous offre cappuccino, thé et petits gâteaux .

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 7 : de Champorcher à l’alpage Gouillas

Après une bonne nuit réparatrice, le matin on attend le bus devant l’hôtel. Ce dernier nous déposera à Pont St Martin ; de là un autre bus nous poussera à Lillianes, altitude …665m !!

On est loin de se douter que cette journée va être riche en émotions.

On reprend notre Tour ; au programme, la chapelle Sta Margherita, et 3 cols !!Portola, Carisey et Sella.
Le départ de Llillianes est rude : un abrupt chemin muletier dans la forêt( grrr) qui se te rmine en route est censé nous mener à la chapelle.

Image

Là on en bave, ça monte grave !! quand soudain, on croise une voiture de marseillais ! le gars s’arrête à notre hauteur : « vous faites la via 1 ? , montez !! » ; parce qu’ à priori, le reste jusqu’à la chapelle , c’est pas de la tarte. :/
Médusées, mais conscientes de notre chance, on ne se fait pas prier !! En fait le gars vient de terminer la via 1et partait récupérer sa voiture garée à la chapelle ; qq l’avait pris en stop, et en montant le marseillais nous avait vu. Il n’a donc pas hésité à faire demi tour qd en descendant, il nous avait croisées.
Ça nous a donc économisé 400m de D+, ds des conditions éprouvantes.

A chaque fois qu’on en bavait, j’essayais de me mettre à la place des traileurs !
Sachant maintenant ce qu’ils endurent, même si eux ne portent pas 15 kg , on ne peut pas rester insensible à l’épreuve.
Donc, voilà notre brave marseillais qui nous dépose devant la chapelle et repart. Il était avec qq copains traileurs dont l’un d’entre eux enchainait sur la AV 2 ; on a donc échangé qq trucs sur les étapes.
On pique nique près de la chapelle et hop on se remet en route.

On passe le discret col Portola et on enchaîne sur le col Carisey :

Image

Ensuite on arrive dans la brume au refuge Coda, qui est à la moitié du Tour :

Image

On continue sur le col Sella puis on entame la descente à la recherche d’un endroit pour bivouaquer ; pas facile à trouver :-| le sol est très humide du côté de l’alpage Serrafreda, on décide d’avancer encore. Et on finit par tomber sur l’alpage Gouillas .

Image

C’est un chalet sur un étage ; le bas nous paraît suffisamment confortable pour s’y installer ; par acquis de conscience je monte à l’étage pour savoir si les proprios accepteraient que l’on plante la tente sur leur terrain ; je frappe, j’appelle : personne.

Je redescends et à ce moment je vois une clé sur une porte ! on entre et là, super : table, chaises, jus de fruits et par terre très propre on peut dormir ! On commence à s’nstaller qd soudain on entend une voiture : c’est la proprio avec son fils ; on s’excuse alors pensant que le chalet était inoccupé. Et là, après le coup du Marseillais, le coup de la Voaldôtaine : « vous pouvez rester, je laisse cet endroit ouvert pour les randonneurs »
Incroyable de voir que des gens se mettent en 4 comme ça !!

Mais ça, ce n’était que les amuse gueules ;)
La dame est effarée à l’idée que l’on dorme par terre :taré1: ; on lui dit que l’on fait le TDG et qu’on a l’habitude de dormir comme ça, ou à la belle étoile, que l’on est équipée, etc…
Elle trouve que la pièce est trop froide !!!
Et au final, nous laisse la clé donnant accès au bas de son chalet !!!!!!!!!

On peut utiliser les sanitaires, la douche( presque elle s’excuse qu’il n’y ait pas d’eau chaude, car le groupe est coupé ) : on lui dit que ce n’est pas un pb, on se lavera ds le torrent qui se trouve à 10m du chalet.
Egalement la cuisine et la cafetière !! Et le must du must : elle nous amène dans une chambre avec lits superposés !!
Ce fut une des meilleures nuits que l’on passera !!

Et c’est pas fini !
Elle tient à nous montrer le haut du chalet ; qd on pénètre dedans, presque on tombe à la renverse : c’est magnifiquement beau ; tout en bois, joliment décoré !!
Bref, on en reste sans voix !!

Jamais vu des gens aussi sympas :super: On discute avec elle, elle nous apprend pas mal de truc sur cet alpage( maison de famille, etc… ) ; son chalet est donc sur la route du trail du TDG, mais n’est pas un point de ravito officiel pour la course ; pourtant cette femme extraordinaire met à disposition des coureurs, boissons et lits d’appoint.
On se met d’accord sur une cache pour la clé et elle repart avec son fils.

Ce soir là, ce fut Byzance !!
Quelle journée fabuleuse nous venons de vivre !!
Grand merci à cette femme pour son hospitalité :amen:
On repartira le lendemain, gonflées à bloc !!

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 8 : de Gouillas à Niel, ref Gruba

La suite de notre périple nous fait passer par le lac de Vargne :

Image

le temps est très humide mais il ne pleut pas
Au programme : col Marmontana,( 2348m ) Crena dou Leuil( 2340m) et col de la Vecchia ( 2184m)

Plus on s’élève et meilleur est le temps.
On atteint le col Marmontana en entrant dans le vallon sauvage de Tourison après qq détours sur une piste ; en effet un nouveau refuge est en construction. Puis on remonte sur la Crenna dou Leuil, formidable fracture dans la roche :coeur: :
Image

Image

S’ensuit une longue succession de montées et descentes jusqu’au col de la Vecchia, que l’on atteint par le haut !!Virage à 180°, pour en descendre et à partir de là, on va se bouffer une descente mortelle de plus de 2h, dans la forêt :pleur4: :pleur4: !!
Le chemin a été fauché, le pb , c’est que plus on descend, plus c’est humide, et l’herbe mouillée sur les cailloux égal glissades en série :(

La descente est technique et avec le poids des sacs c’est vraiment galère ! Ça monte puis ça redescend ; on n’en voit pas le bout ! C’est épuisées et dégoûtées que l’on arrive à Champorcher.
Et là, ni une, ni deux, on se prend un gîte !

Et là, ce fut royal :| Le dîner somptueux (arghhh, le pain chaud au miel de chataignes !!!)
Les mets savoureux ; le petit dej’ idem !! Ça valait bien les 60 euros !!
On discute avec la patronne et on lui demande s’il y a moyen de descendre en véhicule jusqu’au petit village en dessous, Gaby ; on lui explique qu’on saute l’étape suivante cause trop de forêt et que ce n’est pas intéressant. Elle nous dit d’oublier la descente que l’on vient de faire, que la suite c’est mieux ; elle nous convainc et donc, on décide de faire l’étape Niel-Gressoney.

Sauf que le lendemain matin, le genou de Sabine n’a pas du tout aimé la descente :nonon: ; les ligaments font la gueule !! Il lui faut une genouillère sans quoi l’aventure s’arrête ici :pleur4: Le patron du gite nous descend à Gaby ; de là on tape le stop qd un italien passant dans notre dos, nous demande où l’on va ; « Gressoney » « venez, je vous dépose » !!!

Décidément, ces italiens sont d’une gentillesse et d’une serviabilité incroyables.
Le gars n’est pas très grand ; et pas très gros. Qd je lui tends mon sac pour le mettre ds la voiture, le pauvre accuse le coup ; je vois le moment où il va tomber à la renverse :mdr3: :mdr3:

Ah ben dis donc, c’est lourd ! Oui, et tiens voilà celui de Sabine !!!Pas plus léger !

Mortes de rires on monte dans la voiture, et roule ma poule notre chauffeur nous dépose devant une alimentation et nous indique où se trouve la pharmacie.
Si ça c’est pas du bol, hein ? Et tout le long, ça va être comme ça !!

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 9 : de Niel à Vieux Crest

On reprend notre course ; direction le refuge Alpenzu :

Image

De là, on a une superbe vue sur le Mont-Rose :coeur:

Image

La AV1 est très panoramique, « d’une incomparable beauté » dixit le topo ; en effet on passe au pied des plus hauts massifs d’Europe : Mont-Rose, Cervin, Mont-Blanc.

Si la AV 2 est plus physique( les passages de certains cols, chargés comme l’on est,est assez sportif !!), la 1 est plus casse pattes, car il y a beaucoup de montées/descentes ; un peu comme les montagnes russes. Mais que les paysages sont beaux !!!

Notre étape nous fait passer le col Pinter :

Image

On redescend ensuite jusqu’à Crest où se trouve le refuge de Vieux Crest
On cherche un endroit où se poser ; on ne trouve rien de mieux que le pied des relais hertziens. La pluie arrive alors on monte les tentes ; et il va pleuvoir de 18h à 10 h le lendemain :pleur4: Obligées d’attendre sous les guitounes. Mais à 10H30, zou, on reprend la route pour une superbe étape

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 10 : de Vieux Crest à l’alpage Cheneil

Deux cols nous attendent : celui di Nannaz , 2773m( ou di Nana) et celui des Fontaines, 2695m.
L’étape est très belle, le chemin agréable


On passe près du refuge du Grand Tournalin et monte vers le col des Fontaines ; en chemin, on se retrouve en plein milieu d’un troupeau de moutons aux grandes oreilles ::d :

Image

En montant vers le col, on trouve même un escalier :

Image

Et un guetteur :

Image

Au col, on s’aperçoit que les écritures diffèrent : on trouve « col de Nannaz » alors que sur un panneau « col di Nana ».
Peu importe, pour nous, il restera le « col des nanas » parce que nous le valons bien :P :pompom: :pompom:

Image

Et quand on arrive au col des Fontaines, voilà ce que l’on prend en pleine tête :

Image

On descend tranquilou à l’alpage Cheneil où l’on trouve du monde.

Faut dire que sur certains cols, l’accès est facilité par des pistes qu’empruntent moults véhicules ! Alors quand nous, on arrive aux cols, suantes, haletantes, diffusant de ci de là, qq effluves de petites filles qui se négligent( :mrgreen: ) ça énerve de voir des clampins fleurant l’after chèvre, se la péter !! Ben nous, on a fait l’effort d’arriver à pieds, et qd on y est, on est fières d’en avoir bavé. Na :P :P

Arrivées à l’alpage, on fait sécher nos tentes , on fait le plein d’eau et discrètement on squatte la terrasse d’un alpage inoccupé :siffle:

Avec le Cervin à nos pieds( enfin, presque, vu que des arbres nous le cache un peu !!)

La nuit fut fraiche, :froid: après la perturbation de la nuit dernière, le flux a viré au nord, et avec lui le vent s’est levé.

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 11 : alpage Cheneil-Bivouac Réboulaz

On se lève donc dans la fraicheur matinale mais avec le seigneur des lieux sous les yeux :

Image

Au menu du jour : la Fenêtre d’Ersa et celle de Tzan. Ah ben, là, ce fut pas triste :o
Parce que la Fenêtre d’Ersa, ben on l’a pas trouvée :( : la signalétique de la AV 1 est par endroit inexistante, car disparue( prob un panneau manquant) donc, on se tape un joli détour ; des fermiers nous remettent sur la bonne route et on monte vers Tzan ; on sait déjà où l’on passera la nuit : dans l’abri bivouac Reboulaz ; c’est en fait un refuge libre service, ouvert toute l’année, avec tout le confort : lits, matelas, couvertures, gamelles, poêle, plaques à gaz !!!

On traverse Valtournenche et on monte vers le lac de Barmasse et son refuge :

Image

Image

Vue sur le massif du Mont-Rose :

Image

A g, on devine le Christ du Balmenhorn ; la statue dont les 11 éléments ont été acheminés à dos d’hommes 8| , mesure 4 m de haut ; il y a 2 ans, avec Nath, on était là bas, sur les 4000 du MR.

Avant d’atteindre la fenêtre de Tzan, on passe devant le bivouac du même nom, qui offre tout le confort dont on peut espérer.

Puis c’est la Fenêtre :

Image

Image

On descendra de 300m de déniv pour reprendre le chemin à flanc qui mène au bivouac Reboulaz

Image

Lorsque l’on arrive à Reboulaz, la cheminée fume, il y a un peu de monde.
Le refuge est très accueillant et ses occupants aussi : ils nous offre du thé !
On s’installe ; la nuit fut très calme, pour une fois, pas de ronfleurs !!!

Au final, notre petit détour nous vaudra d’ajouter au compteur 1800m de déniv +
Mais on a la pêche ; on a pris le rythme et on n’éprouve pas le besoin de se ménager une journée de repos.

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 12 Réboulaz-Closé

Le lendemain, on monte aux cols Terray ( 2775m), Chaleby ( 2563m) et Vessonaz ( 2793m)
On ne fera que 900m de D+ mais un peu plus de 2000m de déniv - :ghee:

Le lac de Luseney :

Image

On arrive au col de Chaleby pour y décrocher la lune :pascontent: :

Image

Vers le col de Vessonaz :

Image

La descente fut donc longue dans la forêt et il nous tardait d’en finir :erk:

On évite l’étape Closé-St Rhémy : trop de forêt à traverser, ce qui gâche le paysage.

On décide d’attendre le bus, mais comme celui ci ne vient pas ( on est le 15 aout) on fait du stop. Un couple de jeunes allemands s’arrêtent ; leur voiture est déjà bien encombrée d’objets de toute sorte, mais on se cale derrière , les sacs sur les genoux et les pieds sur des verres en plastiques, qui trainent par terre !! Ils nous déposent dans un petit patelin d’où l’on peut prendre un bus ; mais comme l’attente est longue, on fait de nouveau du stop., et soudain, on voit un touareg( la voiture, hein, pas le gars !!) faire demi tour sur la route et nous faire signe !!

On y va ; c’est une Belge, qui adore la montagne ; alors qd elle nous a vu, elle n’a pas hésité une seconde et nous prend à bord. :amen: Elle nous dépose à St Rhémy.

On cherche alors où passer la nuit ; toujours à la recherche d’une accueillante terrasse d’alpage, nos pas nous amènent devant un B&B, paumé parmi qq maisons qui se battent en duel !

On s’approche, ça semble désert et surtout l’entrée ressemble plus à une boîte de nuit qu’à un B&B ( porte en bois barraudée).Le videur ne va t-il pas surgir d’un moment à un autre :malin1: ?

Finalement, on descend qq marches et on arrive là encore dans un alpage grandiose ; les proprios possèdent les ¾ du village !!leur habitation est en partie une ancienne étable entièrement rénovée, tout en pierre ; la sam possède des voûtes, bref, c’est un véritable écrin. A côté, ils retapent un alpage de 470m2 !!!Et là où l’on dormira c’est pas plus petit.

On a droit à une suite !!

Pendant que la proprio la prépare, son copain nous offre thé et gâteaux !
Et le soir, ils nous donnent une soupière de minestrone faite maison :miam:

Ils parlent super bien le français, comme bon nombre de Valdôtains. Et ils sont admiratifs qd on leur dit que l’on fait le Tour des Géants .
Une fois encore, la nuit fut excellente, et une douche chaude ne fut pas de refus !!

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 13 : St Rhémy- en dessous refuge Bonatti

Nos hôtes sont adorables :super: ; le petit dej fut pantagruélique !! on mange à s’en casser le bide ; la grand-mère fait elle même le miel de pissenlit, et ça, tartiné sur une petite couche de beurre elle même posée délicatement sur un toast chaud et bien, c’est le petit Jésus en culotte de velours !! Ils insistent pour que l’on reparte avec un casse croûte pour midi( fromage, saucisson, pain, tartelette, fruit), bien que l’on ait ce qu’il faut.

Une superbe journée s’annonce ; il faut dire qu’aujourd’hui, on part pour notre dernier col ; et quel col : le col Malatra, à 2925m.

La montée se fait dans des pâturages jusqu’à atteindre l’alpage…Merdeux !! Oui, oui, c’est son nom :mdr3:

L’alpage suivant, c’est le Tsa de Merdeux( et non pas le tas !!)

Image

C’est vrai que progresser là où les vaches passent c’est pas top !! le terrain est gras !!!Ensuite, on passe à côté du refuge Frassati et on s’engage dans un univers de plus en plus minéral ; la nuit passée, il a plu à St Rhémy, mais en haut, c’est de la neige qui est tombée. On ne voit le col qu’au dernier moment ; à tel point, que lorsqu’on arrive face à ça :

Image

On se demande où ça passe !!

Et ben, par là :

Image

Image

Somme toute la montée se fait plutôt bien ; l’arrivée au col est magique ; on touche au but, notre dernier col, et pas le plus moche, loin de là !!

Les derniers mètres sont abrupts et il y a des marches en fer. Au col, il y a des gens qui sont montés par l’autre côté, plus facile, car tout en courbe de niveau.

La descente est très glissante, cause neige, sur 2 ou 3 mètres. S’agirait pas de se vautrer :ghee: , hein !

Regard en arrière sur la descente :

Image

Les nuages nous cachent un paysage que l’on devine fantastique ; dans les trouées on voit, les Grandes Jojo, le MB, etc…

Derrière le col :

Image

C’est superbe. :coeur:
Quelle belle étape !
On arrive ainsi, des images plein les yeux, au refuge Bonatti : arghh, que de monde !!! c’est pas possible, un charter s’est posé ici 8|

Le refuge n’est pas top : il tient plus de l’hôtel resto que d’un refuge ! C’est dommage ; Bonatti mérite mieux que ça ! On fait de l’eau et on se sauve loin de cette foule qui nous ramène tout doucement à la civilisation, hélas :pleur4: !
On bivouaque plus bas, face aux Grandes Jorasses, en partie cachées. Mais à 4H30 du matin, plus un nuage dans le ciel, la lune éclaire la face, c’est sublime ; le matin, grand ciel bleu, c’est un panorama fantastique qui s’offre à nous.

Image

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

Jour 14 : arrivée à Courmayeur

La nuit fut froide ; les tentes sont couvertes de givre ; on est à 2000m.

Image

On plie le camp et on descend le long du massif du MB ; on voit la Dent du Géant, la Noire de Peuterey,etc…

Image

Image

Au dessus du refuge Torino, d’horribles grues défigurent la montagne :rougefaché: : dans leur avidité toujours plus grande, les hommes ont mis en marche un effroyable chantier qui prendra fin en 2015 : le plus cher téléphérique au monde.

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/ ... r-au-monde
Il y a 2 ans, avec Alain et Nath on avait vu le début des travaux, en remontant à la pointe Helbronner .

Quel gâchis….

On atteint le refuge Bertone et on descend sur Courmayeur.

Dans quelques minutes on va passer à l’endroit où les traileurs en finissent avec la course. Séquence émotion.

Image

On imagine sans peine la ferveur qui s’élève de la foule massée pour accueillir les héros.
Pour nous, ça sera beaucoup plus calme ::d

Les photos :

https://picasaweb.google.com/1127721545 ... directlink

On ne partira pas de Courmayeur sans avoir rempli nos sacs de divers produits locaux !
Et comme on ne peut plus les porter, une navette nous déposera à la voiture, à la Joux.
L’aventure s’achève déjà, un brin nostalgique ; conscientes d’avoir vécu quelque chose d’énorme, de magnifique.

Le tour du Val d’Aoste nous a marqué de son empreinte, c’est certain.

D’excellents moments partagés avec Sabine, des fous rire à ne plus pouvoir marcher, une bonne humeur tout le long du Tour, de magnifiques rencontres, des marmottes dans tous les coins, des chamois discrets, des bouquetins peu farouches, des serpents( brrr, on ne les voit que qd on a le pied quasiment dessus !!!), mais pas de vautours, ni d’aigles ( :pleur4: ).

Quant aux produits locaux, j’en bave encore :super: !!!!

Et puis, des gens d’une incroyable gentillesse, qu’on ne rencontre pas partout, et ça c’est le plus beau des cadeaux. :coeur:

Voilà, le voyage est fini; posez vos sacs :)

Et vous savez quoi ? si vous ne savez pas quoi faire l'été prochain : allez faire le TDG ; c'est :coeur:
Pour ceux que ça intéresse, le Tour des Géants, le trail, donc, démarre le 7 septembre. Le site du Tour retransmets le trail.

:hello:

_________________
superfrog

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2014 13:43 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 01 Nov 2005 08:35
Messages: 545
Localisation: Toulouse
Bravo les filles pour cette "rando".
Superbes paysages, compte rendu haletant!
Il y a encore des gens biens dans la montagne!!!

Jacques

_________________
"Un rêve de voyage, c'est déjà un voyage"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2014 13:46 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Nov 2011 19:21
Messages: 1133
:hello:
Salut les filles,

Sacré périple!

Bravo :amen:
Alain

_________________
http://z2a31.over-blog.com/
http://www.flickr.com/photos/50076101@N08/sets/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2014 13:52 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 20 Juin 2011 11:41
Messages: 213
Quel plaisir de lire ce récit !! :)
Merci beaucoup, et un grand bravo pour cette superbe aventure :super:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2014 14:57 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Mai 2008 16:44
Messages: 2260
Localisation: Catharie
Alors là belle aventure!!! :super: bravo les "nanaz" ;) . Merci pour ce reportage très complet et ces belles photos.

Le val d'Aoste est une vrai merveille, et l'hospitalité valdôtaine n'est plus à démontrer. On ne peut qu'inciter tous ceux qui le peuvent, à découvrir ce petit paradis des Alpes. :coeur:

_________________
Non, Soulcem n'est pas la 8ème merveille du monde et encore moins le plus bel endroit des Pyrénées!!!! :-p


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2014 15:18 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 28 Juin 2012 15:50
Messages: 3830
Localisation: Aussonne
sacré périple, des paysages grandioses, des gens super, que demande le peuple :super:

quand même les alpes c'est une autre dimension par rapport a chez nous mais bon chez nous c'est quand même bien plus sauvage et c'est pas plus mal

_________________
http://dedbond.wordpress.com/


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 21 Aoû 2014 15:39 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Mai 2011 21:56
Messages: 1176
Localisation: Toulouse
Chapeaux bas pour la performance et le récit + photos. J'aimerais pouvoir vous imiter... :] :]

:amen: :amen: :super: :super:

Alors ces Italiens, finalement ils étaient où?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2014 20:27 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 04 Juin 2006 22:44
Messages: 270
Localisation: Bourlens 47
Bravo :amen: :amen: :amen: , un périple qui va en faire rêver plus d'un :super: :super: :super:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Aoû 2014 09:38 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2009 09:37
Messages: 2258
Localisation: Tarascon/Ariège
Fred_le_Cathare a écrit:
bravo les "nanaz" On ne peut qu'inciter tous ceux qui le peuvent, à découvrir ce petit paradis des Alpes.

Pas si nazes ces nanas! :super: joli tour... Pour moi les Alpes, c'est dans qques jours :taré1:

_________________
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ https://www.facebook.com/pages/Pyr%C3%A8ne-et-Pascale/493319630691998?sk=photos_albums
•·º♫·》 https://picasaweb.google.com/110024714243832792020
Image


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 23 Aoû 2014 08:45 
Hors ligne
Marcheur (euse)
Marcheur (euse)

Inscription: 12 Aoû 2014 09:53
Messages: 11
Salut,
BRAVO les filles pour ce long périple et pour le partage des photos. :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2014 09:21 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Nov 2003 12:30
Messages: 2785
Localisation: pyrenees orientales 66 saillagouse
juju31 a écrit:
J'aimerais pouvoir vous imiter... :] :]

:amen: :amen: :super: :super:

Alors ces Italiens, finalement ils étaient où?


Tout le monde peut le faire, suffit juste d'un peu d'entraînement et de pouvoir porter un sac euh, un peu lourd :mrgreen:
On n'a pas trouvé utile de prendre une journée de repos : au fil des jours, les étapes s'enchaînaient; une question de rythme, je pense; et malgré le fait que l'on soit chargées, les temps indiqués sur les panneaux pour rallier tel ou tel col, et ben ma foi on les tenait largement, et souvent on y arrivait en moins de temps; pourtant dans les parties raides, on pouvait pas dire qu'on courait :happy1:
Quant aux italiens, ma foi, ils étaient plutôt discrets!!
On trouvait un peu de monde autour des lacs, à 1H30/2h des villages ou départ de randos.

Jacques31 a écrit:
Il y a encore des gens biens dans la montagne!!!

Jacques


Oui, ça laisse de l'espoir :pascontent:

Merci à tous pour vos commentaires
PS : la Panettone de Courmayeur : un vrai régal! j'aurais dû en ramener une palette.
Beaucoup de fromages, aussi, et tous excellents.
Quels talents ces italiens : les montagnes et la gastronomie :super:

:hello:

_________________
superfrog

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Aoû 2014 14:23 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2007 15:21
Messages: 2454
Localisation: Lavelanet / Tournefeuille
Alors tu t'inscris quand sur le TOR des Géants ? :mrgreen:

Tiens un petit site sympa sur la course http://www.brefjaifaitletordesgeants.co ... p?saison=e

_________________
Baliseur adjoint
Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer (Paulo Coelho)


Haut
 Profil Site Internet 
 
MessagePosté: 25 Aoû 2014 15:08 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Nov 2003 12:30
Messages: 2785
Localisation: pyrenees orientales 66 saillagouse
Merci Cédric;

et toi, ça te dis pas d'y aller, faire le trail?

tiens, regarde ça, c'est le lien du Tor; il faut lire les récits des coureurs : un truc qui te prend aux tripes :amen:

http://www.tordesgeants.it/fr/content/la-course

:hello:

_________________
superfrog

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Aoû 2014 17:49 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2007 15:21
Messages: 2454
Localisation: Lavelanet / Tournefeuille
Euuh non pas pour le moment le Tor des géants.
J'ai max un 110kms 8500D+ à mon actif, alors le tor c'est pas pour demain 8|

_________________
Baliseur adjoint
Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer (Paulo Coelho)


Haut
 Profil Site Internet 
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Rien que pour les yeux

laurence

13

8232

02 Aoû 2008 10:54

laurence Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Quère d'Urs, pour les yeux...;-)

Pascale

11

4034

15 Nov 2011 22:15

yannick Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. De la neige plein le Cadi....

Fred_le_Cathare

3

2503

18 Avr 2016 11:36

Fred_le_Cathare Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Du ski plein soleil au puig de Lanos

nieve

7

3260

17 Mar 2012 10:56

olibarbo Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. de la montagne......

pierre09000_le_bison

6

2822

09 Déc 2017 18:03

pierre09000_le_bison Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: