Nous sommes le 28 Nov 2020 21:27




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Juin 2008 21:27 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 12 Juin 2006 11:21
Messages: 4711
Localisation: TOULOUSE
papou31 a écrit:
ils ne profitent pas du paysage,


Est ce si important....
Ceux qui démarent des randos à 2 h du matin....non plus !
Ceux qui les font dans le brouillard (pas toujours exprès...)... non plus !
Ceux qui font des grandes voies en paroi...pas toujours non plus....

En fait ils sont bien en montagne.....pourquoi juste parce qu'on y court....on n'y serait pas bien également ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Juin 2008 13:56 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 25 Mar 2008 21:37
Messages: 417
Localisation: Nantes
Bonjour à tous.
Comme je l'ai écrit plus haut, je ne suis pas opposé aux courses aux montagne. Mais j'ai du mal à comprendre.
Si c'est seulement une question de dépassement de soi, je comprend très bien et je suis d'accord. Moi aussi j'aime rentrer ivre de saine fatigue et j'apprécie la joie que procurent les difficultés surmontées et les appréhensions maîtrisées. Je conçois parfaitement que la rapidité puisse entrer pour une part dans ce sentiment (et pourquoi elle ne le pourrait pas ?) et que faire comme je l'écris le Vignemale et le Mont Perdu en 24 heures puisse apporter le plaisir d'un défi relevé que l'on lance à soi-même.
Mais est-ce que ce dépassement a besoin d'être réglementé (même si, comme c'est d'aillerurs le cas, le réglement est proche des règles élémentaires qu'impose une bonne pratique de la haute montagne), de passer au poste de contrôle et d'être aussi un dépassement des autres avec un meilleur et un dernier, c'est là que j'ai du mal à suivre.

Pour moi, la montagne est un espace de liberté où c'est la nature qui fixe les règles, et ces règles me suffisent bien. Je pense que d'une certaine façon, il y a aussi du dépassement de soi à accepter de vivre quelques moments hors du monde réglementé des hommes, hors du besoin de mesurer sa vitesse, son dénivellé, hors du besoin de se mesurer aux autres. Ce n'est pas si facile, et ça fait du bien aussi, je pense que ça peut apporter une certaine distance au monde "civilisé" et de relativiser les valeurs qui les sont les siennes. Je voudrais bien savoir qui ne s'est pas senti comme "néttoyé" par un séjour de quelques jours en altitude, sans télé, sans SMS, sans hypermarchés, sans bagnoles ?
Est-ce que vous ne pensez pas qu'ainsi on est plus en harmonie avec le monde sauvage qui nous entoure ? Parce que la pratique de la montagne, en tout cas pour moi, ne se réduit pas à un sport (même si elle appelle la bonne condition physique) : il y a quand même d'autres dimensions, libre à chacun d'y mettre ce qu'il y trouve, bien entendu.

_________________
Penser pour ne pas être pensé


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Juin 2008 16:07 
Salut Pougatchev,
Je vais essayer de te répondre même si je pense que tu as en parti raison. Tu parles du dépassement de soi avec un meilleur et un dernier et cela semble te poser un problème. Dans chaque sport, et la montagne en est un, il y a des compétitions. On parle de dépassement de soi mais la confrontation à l'autre est un moyen de pousser encore ses limites un peu plus loin. On le retrouve dans toutes les disciplines de la montagne et d'aussi loin que son exploration a commencée. Les tous premiers pyrenéistes ont fait cette course aux sommets , ils ont essayé de gravir le plus haut puis le plus dur en ouvrant des voies, de Ramon de Carbonnière à Robert Ollivier. D'autres dans cette compétition ont essayé les premiers de gravir tous les 3000 en prenant pour certains beaucoup de risques, et on retrouve cette course dans tous les Massifs du monde. On est dans le dépassement de soi et ces pionniers servent de référence.

Tu dis ensuite que la montagne est un espace où c'est la nature qui fixe les règles. Tout à fait d'accord mais en quoi cela change quand on court. J'étais encore aujourd'hui au lac Bleu et au moment d'arriver sur le pont de pierre, gros névé. Et bien c'est la nature qui a dicté sa règle et moi j'ai dû faire un détour pour l'éviter et ne pas glisser! Je voulais ensuite monter au col de Bareille mais impossible vu la neige, j'ai donc fait demi-tour. J'ai même envie de dire que vu le contexte elle les dicte deux fois plus plus ses règles. Pas question de glisser en courant! Enfin concernant l'espace hors du monde et hors de la civilisation, je t'assure que nombre de coureurs vivent en montagne et apprécient cette philosophie en sachant profiter du calme et de la solitude qu'elle offre (se poser près d'un lac après avoir couru c'est top). Enfin si tu entends par civilisation, foule, va à Garvarnie en Aout et tu la verras beaucoup plus qu'en course!


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Juin 2008 19:44 
Hors ligne
Pyrénéiste
Pyrénéiste

Inscription: 25 Mar 2008 21:37
Messages: 417
Localisation: Nantes
Ce qu'il y a de chouette ici c'est que je peux discuter avec des coureurs de montagne sans avoir besoin de courir après (je ne pourrais pas de toute façon !)

Ici je mettrais bien le "smiley" avec le sourire mais je sais pas le faire !

Bon, ce qu'il y a de bien dans toutes ces interventions, c'est que dans l'ensemble je sens que la plupart des coureurs de montagne sont des passionnés de montagne. Au fond, j'entrevois qu'ils la pratiquent d'une autre façon que moi à certains moments (et pourquoi pas), et de la même façon que moi à d'autres...

Mais je récuse quand même le fait que la pratique de la montagne ne soit qu'un sport. J'ai eu la chance de faire un trekking dans le Haut Atlas et je peux te dire que les muletiers qui nous accompagnaient et qui n'ont certainement jamais vu un friend ou un piolet de leur vie me paraissaient de rudes montagnards et je les ai vus aller chercher du bois dans des forêts suspendues de génévriers avec des baskets pourries là où j'aurais été mal à l'aise de passer avec mes bonnes Salomon - même si je ne prétend pas être une référence, ça veut dire quelque chose.

Quant à la foule, ce n'est pas ce qui me dérange, ça peut être sympa en certaines circonstantes et elle n'est pas toujours si bête qu'on le croit. En plus, quand elle est sur le chemin des ânes ou au Lac de Gaube, elle ne gêne pas ailleurs, on peut lui laisser un peu de gateau quand même (bis répétita pour le smiley !)
En fait je parlais des valeurs de notre civilisation : vitesse, mesure, compétition, consommation, frime, recherche de notoriété avec lesquelles il est bon de prendre du recul. Le geste gratuit et anonyme a aussi de la saveur. Mais ça, je crois que la plupart d'entre nous le savent déjà. C'est juste un rappel.
Cordialement, Pedro.

_________________
Penser pour ne pas être pensé


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Juil 2008 19:37 
Avec un peu de retard, pour ceux intéressés par ce type d'épreuve,
résultats du trail des hp, édition 2008.

Certains forumeurs, y ont peut-être participé ...


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Juil 2008 19:42 
précisions :
Contrairement aux distances annoncées sur le site du trail, la distance totale de l'épreuve (les 3 relais), n'est pas de 47 kms, mais au moins de 50 kms (certains concurrents, aidés de leur gps, ont parlé de 52 kms).

L'édition 2009, devrait attirer beaucoup plus de candidats : attributions de primes, organisation améliorée, sponsors, et bons retours des différents intervenants ...
Avis aux futurs candidats.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Aoû 2008 21:25 
Hors ligne
Promeneur (neuse)
Promeneur (neuse)

Inscription: 07 Aoû 2007 17:11
Messages: 6
Localisation: 65
Bonjour à tous !!!
Jeune Montagnard (20 ans) , j'ai commencé le sport par de la course à pied dans le piemont. ma seule ambition était de manger du paysage, courir dans la nature , pour ainsi dire FONDRE DANS LE PAYSAGE...ca c'est du challenge. Ensuite mes jambes m'ont attiré vers les sommets et 3000 en tout genre...depuis je n'arrete pas. Mais en plus lorsqu'on me dit qu'il était possible de courir dans la montagne...PARFAIT .
Désormais je fréquente beaucoup les courses et il faut savoir qu'il s'agit d'amoureux des montagnes. De plus on foule souvent des Sentiers nets.
Voila , Adio


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2




Articles en relation avec le sujet
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pétition contre Groupama pour le droit de passage au Madres

gallye

13

7175

08 Sep 2012 15:06

didji Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Nouveau site pour les mordus de la montagne

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

niko31

37

16486

05 Déc 2008 07:29

niko31 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Nouveau Projet pour betonner un peu plus nos montagne

koda

2

2322

28 Mar 2011 13:17

lagrole Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Marche de protestation contre Groupama le 29/09

gallye

0

1723

31 Aoû 2012 18:50

gallye Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Pyrénées, Chemins de Traverse - HRP à contre-courant

Gérard

14

7631

21 Mai 2012 13:15

louarnig22 Voir le dernier message



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: