L'altimètre
Fiche pratique  

Comme dans de nombreux domaines, l'électronique a fait aussi son apparition dans le monde de la randonnée ces dernières années. L'altimètre est devenu aussi important qu'une boussole en matière d'orientation. C'est un instrument de haute précision servant à déterminer l'altitude en montagne.
Il permet de savoir à quelle altitude on se situe (depuis le niveau de la mer). Son utilité peu paraître futile mais en réalité elle est primordiale pour l'orientation car c'est la méthode la plus rapide pour connaître sa position exacte sur une carte, en particulier en cas de mauvaises conditions météorologiques.

Principe de fonctionnement
Cet appareil de poche (léger et peu encombrant) est très pratique pour le randonneur et souvent indispensable pour l'alpiniste. Son fonctionnement est basé en fait sur le principe du baromètre. Il indique les variations d'altitude instantanément en mesurant en fait les variations de pression atmosphérique. En effet, un barème théorique est scientifiquement établi, à conditions égales, pour chaque niveau d'altitude : tous les points d'une même courbe de niveau, par météo stable, subissent exactement la même pression atmosphérique.
L'altimètre est donc une sorte de baromètre qui mesure la pression atmosphérique en un point précis puis l'interprète pour afficher une valeur d'altitude préenregistrée.
Or, il est évident que les conditions météorologiques ne sont jamais parfaitement stables. Il faut donc corriger régulièrement le barème enregistré à l'aide des cotes déjà répertoriées (il est impératif de savoir précisément à quelle altitude on se trouve !). La manipulation se fait en un clin d'œil.
L'altimètre électronique est en effet étalonné très simplement et rapidement au départ de la randonnée : il suffit de l'amorcer pour qu'il calcule lui-même la pression atmosphérique à l'instant et au point donnés pour la faire correspondre à l'altitude connue officiellement et indiquée sur la carte IGN. Dès lors, l'altimètre devient précieux car il permet de se situer à tout moment par rapport à chaque courbe de niveau, de connaître la variation de dénivelée quasiment pas à pas : idéal pour ne pas se perdre dans le brouillard, pour marcher "à l'aveugle" c'est-à-dire lorsque les repères visuels habituels disparaissent.
L'altimètre possède donc un effet baromètre. Or, si le randonneur voit s'afficher une altitude différente à quelques heures d'intervalle mais sans avoir bougé de place, ce n'est pas l'appareil qui s'affole mais la météo! La sensibilité de l'altimètre prédit ainsi le changement de temps à venir. Si la pression atmosphérique faiblit par exemple, l'altitude affichée monte (rappelons que vous n'avez pas bougé de place!) et annonce donc un régime de basse pression (ou de dépression), c'est-à-dire l'arrivée du mauvais temps. Et vice versa...

Le principe est simple, mais pose plusieurs problèmes :
La pression à un lieu donné n'est pas constante, car en fonction de la météorologie, c'est à dire la présence d'une dépression ou d'un anticyclone, la pression variera et donc l'altitude affichée sera fausse.
Tous les altimètres utilisent une norme déterminée par l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale dont une des constantes utilisées est la température moyenne au niveau de la mer soit 15°C . Cette constante n'est pas toujours vraie et donc occasionne une erreur 4 m par 1000 m et par °C.
Pour encore compliquer encore les choses cette courbe n'est pas vraie en tous points du globe.
Dernier problème la température influe les capteurs c'est pour cela que certains altimètres intègrent un thermomètre pour faire une compensation.
Avec tous ces problèmes inhérent à tout modèle on peut se demander s'il est bien utile de posséder un altimètre! Sachez que malgré tout c'est un appareil très utile, et qu'il vous suffit d'étalonner le plus souvent possible soit toutes les trois heures au moins pour avoir des mesures fiables.

Autre utilisation de l'altimètre?
Tous les altimètres ont aussi une fonction baromètres, vous pourrez donc prédire l'évolution météorologique :
- Lorsque vous êtes en stationnaire : une lecture directe de la pression atmosphérique vous permet de connaître la tendance. Si la pression augmente, le beau temps se confirme. En cas de chute, le mauvais temps arrive.
Une variation de plus de 5mb pour 3 heures occasionne des changements à prendre au sérieux.
- Lorsque vous vous déplacez : une lecture de la différence entre altitude donnée par l'altimètre et la réalité vous permet d'apprécier la tendance. Si la lecture de l'altitude (sur l'altimètre) est plus élevée que la réalité, alors la pression a baissé, le mauvais temps approche. Si la lecture de l'altitude est plus basse que la réalité, la pression a augmenté, le temps devrait rester beau.
Une variation de l'ordre de 50 m pour 3 heures occasionne des changements à prendre au sérieux.

Les modèles

12


Forum achats / ventes / conseils
accès forum
iconeBesoin de conseils pour piolet, crampons... - Message de Ballou
iconeChaussures MEINDL Homme - Message de jackdan
iconeChaussures SCARPA R-EVOLUTION PRO GTX FEMME - Message de SAPO31
iconeMini-skis / skis d'approche - Message de Lanouxcerdan
iconeMatos pour bivouac en avril - Message de Lanouxcerdan
iconeVends softshell The North Face Purgatory (S) - Message de cedric81
iconeVends Patagonia Das Parka (M) - Message de cedric81
iconeImperméabiliser chaussures - Message de BenBD64
iconeEntretien crampons - Message de SAPO31
iconeCAMELBAK et problèmes de cervicales - Message de SAPO31
iconeVends chaussures ski rando Dynafit OneU 285mm - Message de anakreenskyrider
iconeVend téléphone étanche, antichoc - Message de peyrefite

 
Sommet de la page 
-

 [EQUIPEMENT]

Bâtons de marche [Fiche pratique et sélection]
Les skis de randos [Fiche pratique et sélection]
L'Arva [Fiche pratique et sélection]
Les chaussures [Fiche pratique et sélection]
Les crampons [Fiche pratique et sélection]
  Les raquettes
C'est assurément le moyen le plus simple d'aborder la nature en hiver.Techniquement facile, rustique et peu onéreuse, la pratique de la raquette à neige bénéficie de beaucoup d'avantages
Le réchaud [Fiche pratique et sélection]
Le sac à dos [Fiche pratique et sélection]
La tente [Fiche pratique et sélection]
La veste [Fiche pratique et sélection]
Sac de couchage [Fiche pratique et sélection]
Fixations [Fiche pratique et sélection]
Sous-vêtements [Fiche pratique et sélection]

 [LIBRAIRIE]

Les topos guides [Dossier]

 [NUTRITION]

L'eau [Dossier]
  Diététique pour la rando
Loin de nous l'idée de prôner une "dictature alimentaire". La pratique de la randonnée n'a que peu de rapport avec un régime "minceur"...

 [ORIENTATION]

Cédéroms [Dossier]
Lire une carte [Fiche pratique]
  La boussole
La boussole est le moyen le plus rapide et fiable pour s'orienter. Si aujourd'hui le G.P.S. révolutionne nos habitudes, cela à un prix! De plus si vous êtes novice, il est bon de commencer par la base. Alors laissez-vous tenter par l'un des modèles que nous avons sélectionné.
Le GPS [Fiche pratique et sélection]

 [SANTÉ]

Le froid [Dossier]
  Les insectes
Mini guide regroupant les principales espèces d'insectes auxquelles vous serez confrontés dans les Pyrénées
Morsures et rando [Dossier]

 [SÉCURITÉ]

Assurage [Dossier]
Gérer l'accident [Dossier]
  Marche sur glacier
Revoyons les quelques règles simples qui faut appliquer histoire d'évoluer en toute sécurité sur les pentes du géant de glace.
Rando en raquettes [Dossier]
Rando en famille [Dossier]
-
REFUGES & GITES
refuges
STATIONS
stations
OURS
ours
PIC DU MIDI
picdumidi
ADRESSES
adresses
3000
3000
BOUTIQUE
pteamshop
PYRENEISTES
personnages
HORS MASSIF
horsmassif
 
Adresses   |   Dossiers   |   Refuges & Gîtes    |   Actus    |   Photos
Liens    |   Randos   |   Conseils   |   Stations    |   Hors Massif    |   Accueil    |   Forums    |   Contact
Powered by Pteam 2000 / 2013 v3.4.2
Nutri Naturel : superaliments Bio