Le réchaud
Fiche pratique  

Les combustibles liquides ne constituent plus la seule alternative en matière de réchaud, même si vous avez pour ambition de tutoyer les plus hauts sommets de notre planète.
Le gaz signe un retour en puissance, comme galvanisé lui aussi par l'altitude, au point que le froid ne lui fait même plus peur.
Les produits pétroliers ne sont pas condamnés pour autant, mais ils doivent apprendre à partager.

Les performances des réchauds se sont améliorées ces dernières années, surtout en ce qui concerne l'utilisation en haute montagne. Une puissance de combustion accrue et la systématisation d'un mélange gazeux composé de butane et d'un pourcentage de propane (20 à 30 %), et parfois d'isobutane (10 %) permettent aux réchauds à gaz actuels de bien fonctionner par conditions extrêmes.

En fait, le réchaud craint plus le froid que l'altitude. Mais les deux vont de pair : en général, plus on monte, plus la température baisse...
Le propane et l'isobutane résistent mieux au froid simplement parce qu'ils retardent la congélation du gaz, maintenant une combustion suffisante même s'il fait froid. Puisque nous évoquons les avantages du gaz, ajoutons qu'il est plus "propre" que les combustibles liquides, qui encrassent plus ou moins rapidement le réchaud selon leur qualité et leur provenance. Les cartouches de gaz sont pratiques et faciles à installer, sans risque de fuite. D'ailleurs, les plus récentes sont souvent munies d'une valve : ce système permet d'enlever la cartouche, sans attendre qu'elle soit vide, pour l'installer sur un autre réchaud ou sur un autre appareil (une lampe, par exemple). En cas de très grand froid, cela peut servir. On emporte deux cartouches : quand l'une s'essouffle, on la remplace par l'autre gardée au chaud dans le sac de couchage ou la poche d'un vêtement, et ainsi de suite. Amener un liquide à ébullition en procédant ainsi prend certes du temps, mais par -20 °C, quand on y parvient, on apprécie...

Les modèles présentés dans notre test sont tous très performants et s'adresse à un usage lors d'un trek ou expédition lointaine. Il n'est pas interdit même si vous êtes un randonneur occasionnel et fréquentant seulement la moyenne et haute montagne en France de vous équiper de la sorte. Vous gagnerez à coup sur un confort d'utilisation que vous n'aurez jamais avec un modèle de supermarché, et qui plus est, la longévité est au rendez-vous. Alors laissez-vous tenter par un de ces réchauds même pour une nuit de bivouac.

Au chapitre des inconvénients, le transport du gaz en avion est interdit, et on n'en trouve pas toujours dans les zones les plus reculées. Néanmoins, les centres urbains au départ des expés sont aujourd'hui bien pourvus : Katmandou au Népal, Huaraz au Pérou, Santiago au Chili, Cordoba et Mendoza en Argentine... Arrangez-vous pour ne pas arriver au camp de base démuni...
Si vous vous contentez de randonner dans les Alpes ou les Pyrénées ce problème n'est pas vraiment le votre... Vous pouvez acheter des cartouches de marque différente de celle de votre réchaud, mais assurez-vous toujours que la valve s'adapte : les fabricants proposent de plus en plus des cartouches acceptées par les modèles concurrents, mais ça ne marche pas à tous les coups...

La reconnaissance récente du gaz ne signifie pas que les réchauds à combustibles liquides sont bons pour les oubliettes. En expé, on trouve toujours plus facilement ces carburants sur les lieux. Même avec une essence de mauvaise qualité, un tel réchaud assurera toujours un fonctionnement correct et constant en altitude et par basse température, sans qu'il soit nécessaire de réchauffer une cartouche... En revanche, avec un carburant "lourd" (type diesel !), le réchaud s'encrasse plus vite et exige un entretien plus fréquent. Les fabricants ont pensé à cet impair et proposent des kits d'entretien, mais en expé, on n'a pas toujours le temps (et la tête...) pour faire le ménage. D'autres encore équipent leur modèle de systèmes auto-nettoyants : c'est indéniablement mieux, mais cela ne dispense pas d'un décapage complet de temps en temps.

En conclusion
On dira que le choix du réchaud dépend beaucoup des températures que l'on va affronter (plus que de l'altitude), ainsi que de la disponibilité de carburants de qualité sur place, ce point valant surtout pour les combustibles liquides. Par exemple, si vous envisagez le Denali (6194 m, Alaska) et ses températures polaires (voire un 8000), optez plutôt pour les combustibles liquides. A altitude égale, si vous visez les 6000 andins (Pérou, Bolivie, Chili, Argentine) ou des trekking peaks himalayens, considérez le gaz du meilleur œil.
Vous hésitez encore? Une seule marque a pensé à vous : Primus, qui a lancé le seul réchaud offrant les deux options, gaz et combustibles tibles liquides...
Enfin, si l'on peut dire, n'essayez pas les deux en même temps, ça risque de ne pas gazer!

Les modèles



Forum achats / ventes / conseils
accès forum
iconePantalon FUSALP - Message de jackdan
iconeTutto Iphigenie Pas à pas - Message de Julius
iconeVente materiel photo - Message de tarlack
iconeMeilleure application gps pour iphone - Message de dan
iconeSac de couchage pour dormir à ~2000 - Message de xis
iconeAchat tente - Message de elizabeth
iconeCarte rando editions - Message de babar
iconeConseils Raquettes... - Message de jackdan
iconeMontre altimètre - Message de breizh09
iconeCrampon grivel - Message de Elkami
iconeCaler une pointure un peu grande - Message de Lanouxcerdan
iconeCherche sac à dos petit dos - Message de Lanouxcerdan

 
Sommet de la page 
-

 [EQUIPEMENT]

Bâtons de marche [Fiche pratique et sélection]
Les skis de randos [Fiche pratique et sélection]
L'Arva [Fiche pratique et sélection]
Les chaussures [Fiche pratique et sélection]
Les crampons [Fiche pratique et sélection]
  Les raquettes
C'est assurément le moyen le plus simple d'aborder la nature en hiver.Techniquement facile, rustique et peu onéreuse, la pratique de la raquette à neige bénéficie de beaucoup d'avantages
Le sac à dos [Fiche pratique et sélection]
La tente [Fiche pratique et sélection]
La veste [Fiche pratique et sélection]
Sac de couchage [Fiche pratique et sélection]
Fixations [Fiche pratique et sélection]
Sous-vêtements [Fiche pratique et sélection]

 [LIBRAIRIE]

Les topos guides [Dossier]

 [NUTRITION]

L'eau [Dossier]
  Diététique pour la rando
Loin de nous l'idée de prôner une "dictature alimentaire". La pratique de la randonnée n'a que peu de rapport avec un régime "minceur"...

 [ORIENTATION]

Altimetre [Fiche pratique et sélection]
Cédéroms [Dossier]
Lire une carte [Fiche pratique]
  La boussole
La boussole est le moyen le plus rapide et fiable pour s'orienter. Si aujourd'hui le G.P.S. révolutionne nos habitudes, cela à un prix! De plus si vous êtes novice, il est bon de commencer par la base. Alors laissez-vous tenter par l'un des modèles que nous avons sélectionné.
Le GPS [Fiche pratique et sélection]

 [SANTÉ]

Le froid [Dossier]
  Les insectes
Mini guide regroupant les principales espèces d'insectes auxquelles vous serez confrontés dans les Pyrénées
Morsures et rando [Dossier]

 [SÉCURITÉ]

Assurage [Dossier]
Gérer l'accident [Dossier]
  Marche sur glacier
Revoyons les quelques règles simples qui faut appliquer histoire d'évoluer en toute sécurité sur les pentes du géant de glace.
Rando en raquettes [Dossier]
Rando en famille [Dossier]
-
REFUGES & GITES
refuges
STATIONS
stations
OURS
ours
PIC DU MIDI
picdumidi
ADRESSES
adresses
3000
3000
BOUTIQUE
pteamshop
PYRENEISTES
personnages
HORS MASSIF
horsmassif
 
Adresses   |   Dossiers   |   Refuges & Gîtes    |   Actus    |   Photos
Liens    |   Randos   |   Conseils   |   Stations    |   Hors Massif    |   Accueil    |   Forums    |  
Powered by Pteam 2000 / 2013 v3.4.2
Nutri Naturel : superaliments Bio